LOVE ACTUALLY

Just Married

Vous le savez, normalement « What happens in Vegas, stays in Vegas », alors j’ai longuement hésité avant de consacrer un article à mon wedding day. Mais comme ici vous êtes bienveillantes (j’ai reçu tellement de messages de love, c’était incroyable <3), j’ai décidé de passer outre ma légendaire pudeur concernant ma vie privée.

Quand on a décidé de se marier à Las Vegas, en janvier dernier, on a réservé en dix minutes un « Wedding pack » auprès d’une chapelle. Ça nous faisait bien marrer, et on pensait alors que le truc serait fun, kitsch à mort mais aussi expédié en dix minutes, « Business is business » avant tout.

A Vegas, chaque chapelle propose des forfaits mariage avec tout plein d’options dedans. Comme on ne se marie qu’une fois – ou deux -, on avait opté pour la totale : un mariage avec un sosie d’Elvis, Cadillac rose et limousine, 3 chansons du « King » interprétées en live, bouquet de la mariée, photographe et film de la cérémonie. Oui, la totale.

31

What happens in Vegas…

Bon, on ne va pas y passer l’année à faire des cachotteries par ici. Alors voilà, je me marie en août prochain. Youpi.
Certaines d’entre vous ont vu passer l’information sur certains réseaux sociaux le soir du 1er janvier ; c’est qu’en pleine excitation j’ai soudain eu envie de tout partager. Un peu comme une influenceuse en pleine crise de manque, c’est pas glorieux…

Mais ne craignez rien, je ne vais pas vous doser d’ici-là avec mes problèmes de traiteur, d’invitations customisées à l’encre de Chine ou mes soucis de code couleur quant aux robes des demoiselles d’honneur. Que nenni l’organisation, les hésitations sur le choix des entrées, du photographe ou de l’ambianceur musical : je me marie à Las Vegas ! Je me marie à Las Vegas avec mon amoureux et nos enfants. Je me marie à Las Vegas avec Elvis Presley (<=euh pardon mais non, il n’est pas mort), la chapelle d’un chic absolu, et la limousine rose. L’écrire me met en joie ; je me sens comme une sale gosse qui vient de jouer un tour à tout le monde.

118

Take me to the beach

Quand on est partis en week-end à Quiberon, avec mon BFF, je lui ai quand même balancé que rien n’est gratuit dans la vie (enfin, rien n’est gratuit sauf pour les blogueuses)(mais bon on va dire qu’à part ce cas particulier rien n’est gratuit) et qu’il fallait falloir qu’il bosse un peu pendant ces trois jours. Are we here pour enfiler des perles ? I don’t think so.
Bien sûr, il a répondu, très au fait des lourdes responsabilités qui pèsent sur les épaules des instagram husbands au quotidien, je te ferai des shootings chaton ! (on est très litière friendly)

Putain mais les gens sont près à tout pour un palper rouler et un shoot d’eau de mer ?

17