CA VIENT DE SORTIR

Rentrée littéraire 2022 : Sa préférée de Sarah Jollien-Fardel

Je connais Sarah depuis 15 ans.

Virtuellement, beaucoup, ce qui n’empêche pas l’intérêt, les sentiments. On a beaucoup parlé écriture, chiens, Garance Doré et désillusions. Peut-être que tous ces sujets sont liés ?

J’ai un don d’intuition qui parfois m’effraie, je m’empêche souvent de penser pour ne pas voir. Je veux que la vie m’embarque sans jamais acheter de ticket. Quand elle m’a dit que son texte, chéri et que je devinais maîtrisé parce que urgent, serait édité, j’ai su qu’il serait fort. Important.
L’urgence qui prend presque une vie, quelle ironie.

J’ai lu les 40 premières pages sur une chaise de jardin. J’avais raison.

J’ai continué ma lecture quelques soirs, tard. Une explosion de mots parfaitement ciselés et alignés, de sentiments contradictoires, de colère – parce que le passé s’invite toujours dans nos vies sans que, parfois, on sache vraiment comment y échapper sans crever de désespoir-, de maîtrise et de fluidité.

0

Connemara, Nicolas Mathieu

Lire Nicolas Mathieu c’est revivre.

C’est revivre ses premières pelles derrière les toilettes du collège, le dîner de Noël où l’oncle fait le coq pour impressionner la tablée, les émotions contradictoires d’un accouchement, les non ambitions dévalorisées, la mort d’un proche, les parents taiseux qu’on aime et déteste dans la culpabilité, un supérieur hiérarchique pathétique mais on lui rend ses sourires trop marqués.

C’est revivre les rendez-vous manqués, les revanches sur la vie, les enfants baladés, les premiers troquets, la meilleure amie pour la vie qui dure deux ans, les nuits sans lendemain travaillé et les décisions sans conséquences, un mazagran sur une toile cirée délavée par le temps, réviser au dernier moment, la culpabilité de ne pas aller voir si souvent ses vieux.

C’est revivre les états d’âme du mitan de la vie, les soirs où on ne s’est pas démaquillée, se satisfaire un temps de la médiocrité, la cigarette écrasée dans la tasse de café à la fin d’un repas de famille, l’inévitable désamour conjugal, les gestes maladroits quand on fait l’amour pour la première fois, le même guéridon depuis 40 ans chez les parents, pleurer parce qu’on pense ne jamais se relever, une nuit d’ivresse dont on a honte, changer une couche pour la première fois, retrouver un premier amour…

Plus qu’un grand roman social, Connemara est une formidable machine à remonter (et revivre) le temps.

Connemara, Nicolas Mathieu. Actes Sud.

Lisez-le. Forcément. Et dans la lignée des grands romans qui feront l’événement, ne ratez pas Sa Préférée de Sarah Jollien, qui sort le 25 août 2022. C’est un petit chef d’oeuvre !

0

Comment choisir sa femme de ménage à domicile ?

Vous avez besoin d’un service de ménage à domicile ? Découvrez comment faire pour trouver la femme de ménage parfaite !

Ménage à domicile : comment choisir sa fée du logis ?

Trouver une femme de ménage à domicile fiable et expérimentée n’est pas une tâche facile, car elle doit répondre à des critères qui ne concernent pas seulement ses aptitudes, mais aussi ses compétences personnelles. Rappelez-vous qu’elle passera beaucoup de temps dans votre maison et avec vos proches. Pour trouver la fée du logis parfaite, il est préférable de passer par un service professionnel de ménage à domicile. De plus, lorsque vous recherchez votre femme de ménage, vous devez faire attention à différents points. Dans la suite de cet article, nous allons vous expliquer comment choisir votre femme de ménage à domicile.

Quels sont vos besoins en matière de ménage à domicile ?

Avant de vous lancer à la recherche d’une femme de ménage, vous devez commencer par identifier vos besoins en matière de ménage à domicile. Que voulez-vous que la femme de ménage fasse dans votre maison ? Quels sont les horaires qui vous conviennent ? Il est important de bien connaître vos besoins pour faire le bon choix.

0