juin, 2010

La photo floue du sac

Les gros, je suis super épuisée par Brian en ce moment. Depuis qu’il a épousé une nouvelle vocation de gigolo, y’a la brigade des moeurs qui n’arrête pas d’appeler à la maison, car il ne déclare pas ses revenus à l’Urssaf. En même temps, s’il était bon en maths, je l’aurais su.
J’ai beau lui expliquer que gigolo, c’est comme blogueuse influente, c’est pas un métier très secure ni très gloriole. Las, il ne veut rien entendre. Je crois qu’il est cougar depuis toujours, en définitive.

Enfin, bref, il fera ce qu’il veut mais il n’en reste pas moins qu’il est drôlement généreux, mon Brian, puisqu’avec son premier « cachet » d’homme de compagnie, il m’a offert le sac Marc Jacobs que je bavais devant depuis avril (tu te souviens ?). Certes, il était soldé, mais c’est l’intention qui compte j’ai dit à Brian en l’embrassant sur la bouche.

Je crois que je suis jalouse de toutes ces vieilles femmes qu’il touche toute la journée, en fait.

☞ Je sais que ça parle beaucoup Mode cette semaine, mais c’est à cause de ma micro-allergie de l’intérieur du poignet. J’ai comme l’impression que mon stylo-plume est le grand coupable, dans cette histoire.

17

Mon truc en plumes

Les copains, j’ai un nouveau collier avec des plumes qui pendouillent. J’adore. Alors certes, elles sont déjà un peu dégueulasses (les plumes), et il va sûrement pas passer l’été (le collier), mais à 2,95€ from Sweden peut-on dire qu’on m’a prise pour un pigeon ?

Le doute est permis.

38

I’m just a gigolo

Bonjour mes fans, c’est Brian.
Avant toute chose, je vous demande de gardé vos commentaires désobligens à mon égard, je sais que je n’ai pas été très acidu, mais comme je suis devenu influent j’était invité en talasso à Besancon pendant 3 semaines pour faire un reportage fotos rémunéré très chère ! Bon, j’avais oublier mon appareil foto, mais ils m’ont garder quand même pour faire les massages cardiaques aux vieilles dame, et j’ai encore changer d’orientation professionelle puisque je veux faire gigolo (et plus du tout professeure de francais ou fotographe vu que j’oublie tout le tant mon appareil).

Vous vous demander surement ce que deviennent les valses de vienne avec Nadège ? Et bien, c’est rien qu’une pute, elle en voulait juste à mon statut de confluent.
En plus, elle portait des chaussure ortopédestres et n’aimait pas les tomate. Comme Violette, d’ailleurs. C’est bizare que j’aime les meufs tout comme elle, si ça se trouverait, je ferais un transfert et je l’aimerais ?
Je n’ose pas y pensé, ça serait quasiment de l’inceste, je retourne à mes vieille aux cheveux mauves.

Ah et j’oubliais de vous dire que j’ai appri à nagé à Besancon, et donc j’en ai profiter pour acheter un maillot de bain en toile de Jouy, il parait que c’est thermo-étanche à la transpiration.

Brian

7