octobre, 2008

Les coulisses des « conseils d’Alexiane et Violette » (contient des scènes alcoolisées)

Oui, mais tu sais on a pas que ça à faire non plus des vidéos toutes les semaines ! Nous devons aussi tenir notre foyer et ça nous prend beaucoup de temps, surtout épousseter les poupées régionales dans la vitrine.

Pourtant, on avait bien réussi à se croiser un soir dans la semaine avec l’HDA, mais comme on lui a dit qu’elle avait un gros cul et à moi que j’étais un thon, ça nous a un peu refroidies. Toutes les vérités ne sont pas bonnes à entendre. En bref, on était chafouines.

Enfin ça, c’est le lot de toutes les stars. On est comme Madonna paparazzée en jogging au petit matin, ou comme Gwyneth sans fond de teint. Ces tabloïds auront notre peau les aminches !

Tout ça pour dire que vous n’y perdez pas au change, les lapereaux, puisque voici une compilation des coulisses des « Conseils » et que, comme vous allez pouvoir aisément le constater, on ne suce pas que du glaçon, lors de ces moments créatifs !
Van Gogh peignait sous absinthe, nous filmons sous rosé ou champagne (selon l’évolution de nos budgets mensuels).
Comme la Solenne est coupée de l’Internet mondial en ce moment et qu’elle pourra pas s’insurger, j’en profite pour vous dire que même qu’une fois elle a vomi dans les toilettes, mais que nous deux, avec l’HDA, on ne vomit jamais.

Nous restons des professionnelles du bloging, quoi.

Des scènes que vous n’avez jamais vues ! Des scènes que vous ne verrez jamais plus ! Des scènes, quoi !

45

pas classe

Je viens de coller une crotte de nez assez gênante derrière mon frigo.
Personne n’a rien vu.

MAIS

Je ne suis pas très fière de moi, sur ce coup-là.

DE PLUS

Dans la journée, il y aura un bêtisier-vidéo, sur SBEP.
En attendant, je vais en coller une autre derrière l’ordi.

(12 ans)

15

Cash Back (and stay)

thewomencity

Vous les femmes, vous le charme, vous faites rien qu’à acheter sur l’Internet mondial, n’est-ce pas ? Si. Donc, c’est pour parler de TheWomenCity, qu’est un nouveau site communautaire pour les girls basé sur la mutualisation du shopping sur le web.

« Oh la la, on comprend rien Violette !« , que vous beuglez comme des vaches terrorisées. Mais si, vous allez voir, c’est pour gagner de l’argent, donc ça va capter rapide dans les rangs, je vous fais confiance pour la vénalité.

En gros, c’est le principe du cashback. Vous ouvrez un compte, et on vous rend de l’argent sur tous vos achats réalisés sur Internet, chez vos marchands habituels, en passant par le site.

Ah ouais ? Ouais.

Et comment ça marche ? Ca marche.

1) Vous achetez chez les marchands partenaires de The Women City (et y’en a un paquet : Séphora, La Redoute, Monshowroom, La Fnac, et caetera, et caetera…) 2) Vous renseignez votre adresse pendant la commande. 3) Vous pouvez être remboursée jusqu’à 30% de vos articles.

Et à part ça ? Ca vient.

Tu y retrouveras aussi des codes promotionnels, des alertes pour les prochaines ventes privées et un comparateur de prix. Mais c’est aussi un réseau social de proximité, puisque l’application « près de chez moi » me permet de trouver tous les magasins « près de chez moi », donc, grâce à ma localisation, si des fois t’as la flemme de passer le paillasson de ton logis. Démonstration :

J’ai un Darty à 0,2 km et je ne le savais même pas ?
Ah ça, c’est quand même la révolution ce site !

Puis attends, nous avons aussi un vrai magazine online qui s’appelle l’Esprit City, qui n’est pas sectaire comme sa dénomination pourrait le laisser sous-entendre, puisque toi, femme de la campagne, tu as aussi le droit de le lire ! Ecoute, tu vas pas encore geindre la provinciale, pour une fois qu’on t’oublie pas, hein !

Tchuss !

Article sponsorisé

14