octobre, 2008

les daims

On dit que nous, les gonzesses, on adore bousiller notre week-end chez Ikéa.
Ce serait génétique.
A bon ?

Qui ?

Si tu veux, pour ma part, passer le jour du Seigneur entourée de beaufs et d’étudiants, c’est quasi pire que de jouer pendant deux heures avec ma fille. C’est vous dire quel degré d’horreur on atteint là ! Les griffes de la nuit sont à la porte, quoi. En bref, ça me fait grave chier.

Pourtant, dimanche, il a bien fallu se rendre à l’évidence, il me fallait absolument ce tapis en poils synthétiques gris, vu dans le catalogue Ikéa (et accessoirement chez Romain Libeau®, être de lumière, doué pour les commentaires de textes).

« Dis voir, compte-joint« , que je balance au compte-joint, entre deux tranches cramées de bacon, « Faut qu’on trace à Ikéa rapport à mon tapis, tu sais !« 

63

Albin à l’aéroport

Bon, les pancakes, je connais cette scène par coeur, mais je suis décédée de lol à chaque fois que je la visionne, vous me direz si toi aussi, pour voir si on a le même humour.
Si non, ici, on fera des recettes de cuisine dorénavant. Je vais pas gâcher pour des gens ingrats, j’entends.

22

femme poilue

Mais qui est donc cette dame dotée d’une charmante moustache
et de poils au menton ?

27