Cheveux : mon avis sur le Botox ans brasil

    

lissage-bresilien-au-bout-d-un-an

Il était grand temps de faire un point cheveux. Ça faisait au moins un mois que je n’avais pas remis le sujet sur le tapis, et comme je dis toujours « Crinière au vent, joli avent », nous passerons ainsi un pré-Noël réussi.

Je ne reviens pas en long/large sur le lissage brésilien ans brasil, testé pour la première fois en février dernier, et jamais regretté depuis tellement ce truc a changé ma vie.
☞ Toutes les infos sont l’article écrit sur ce sujet.

Et c’est dire ma constance, mon sérieux, que dis-je mon professionnalisme, j’avais même fait un bilan deux mois après le lissage brésilien

Fin juin, quand je suis retournée chez Adriano pour refaire un lissage – ça commençait à frisotter un peu et, ce qui dans ma vie capillaire d’avant m’aurait parfaitement convenu, était devenu insupportable pour la control freak de la raideur que j’étais devenue en quelques mois -, ce dernier m’a proposé un autre soin à la kératine : le botox capillaire ans brasil.

Dans les faits et l’application, c’est quasi la même chose qu’un lissage brésilien, mais les effets durent moins longtemps et surtout les 3 premières semaines les cheveux sont moins plats et beaucoup moins gras.

☞ Je faisais un bilan des cheveux botoxés, deux mois et demi plus tard, dans l’article consacré à mon avis sur The Reporthair et ma coupe de cheveux

Botox capillaire : le bilan définitif

Ma première session de botox a, en réalité, duré encore plus longtemps que le lissage brésilien, soit 4 mois et demi. Et encore, j’aurais pu pousser un peu plus dans le temps (cf. la control freak dont je parlais plus haut).

Du coup, c’est ce soin que je vais dorénavant privilégier (je l’ai refait il y a 3 semaines environ) car, pour une durée de vie équivalente (voire plus importante, dans mon cas), les cheveux sont un peu plus souples, et ça c’est cool parce que je déteste l’effet baguettes du début.

Au quotidien, c’est un bonheur niveau état du cheveu : toujours brillant et ne nécessitant plus jamais de soin après le shampoing. C’est également le nirvana question gain de temps, puisque mes cheveux sèchent à l’air libre, sans séchoir.

J’ai utilisé un shampoing spécifique – sans silicones – durant les 4 premiers mois de mon lissage brésilien, mais je déteste ça parce qu’il ne mousse pas trop (et moi je suis #MOUSSE). Depuis, j’utilise un shampoing lambda, genre celui de l’amoureux qui traîne sur la baignoire, ce qui me paraît assez démentiel vu tout le pognon dépensé pendant des années en soins spécifiques qui coûtaient 25 bras.

Le seul point négatif : les 3 premières semaines, où mes cheveux sont désespérément raides comme des baguettes. Même la mousse volumatrice ne tient pas, mais malin le dauphin, j’ai un outil magique grâce auquel j’arrive à me fabriquer du wavy : le So Curls de Calor de Calor.

Une fois qu’on a pris le coup de main (en réalité assez vite, si on n’est pas une Nadège), on se crée des ondulations hyper naturelles en 5 minutes. Ce machin est démoniaque.

Nouvelle édition 2022 : voici mon avis ans brasil botox réalisé 6 ans plus tard avec la nouvelle formulation !

Voilà, les jeunes, je crois qu’on a fait le tour. Si vous avez des questions spécifiques sur le sujet, n’hésitez pas ! Et pour la coupe de cheveux (je vais finir comme Desireless avant le printemps si ça continue), on en parlera une autre fois, là je n’ai plus de place.

Où ai-je la tête, j’allais oublier le point moderie : Mars, chemise Soft Grey | Septembre, sweat Zoe Karssen | Octobre, tee-shirt Françoise Hardy Promod | Décembre, col roulé en cachemire R Studio

Catégories BEAUTY CASE

24 commentaires

  1. Nathalie dit :

    J’adore l’évolution… n’aurais-tu pas rajeunie également? Belle journée!

  2. Nathalie dit :

    oups rajeunie sans e….

  3. Daphné @ Be Frenchie dit :

    Quelle que soit la longueur ou ondulation, tu es resplendissante – la campanule rosit joliment les joues.

    Mais aucun risque non plus de trouver le moindre botox capillaire chez le coiffeur de ma cambrousse. Les années passant, on ne se voit presque plus dans son miroir, maintenant presque entièrement recouvert de photos de voyage de ses clients. C’est très simple, je lui fait confiance et pendant qu’il dompte ma tigansse, on discute de nos voyages. Là, il revient juste du Perou, alors j’ai hâte d’aller rafraichir ma coupe pour causer Titicaca.

  4. Christelle L. dit :

    Merci Violette pour les infos.

    Connaissent-ils le Botox capillaire dans ma capunule ? hum ça m’étonnerait mais je vais me renseigner en tout cas.

    Tu es très jolie sur toutes les photos, toutes les longueurs te vont bien.

  5. Sandrine dit :

    Moi j’ai des baguettes naturelles mais je vais voir d’un peu plus près le So Curls !

  6. Bean dit :

    #mousse41

    (C’est tout).

    Bien à vous !

  7. Edith dit :

    J’aime beaucoup Octobre en fait.
    Cette longueur et cette coupe te vont très bien.

  8. Corinne (Couleur Café) dit :

    Waouh la coupe de Mars est ma préférée ;-)

  9. Vanessa dit :

    Cette nouvelle coupe te redonne un coup de pep’s ! Tu es belle comme tout !

  10. Cécile de Neuville dit :

    C’est superbe cette soupe courte !Ce point info capillaire me rassure, j’allais finir par croire que ce blog était une annexe de Mercotte !

  11. Cécile de Neuville dit :

    enfin coupe courte ! voilà ce que c’est de nous abreuver de recettes !

  12. Solexine dit :

    Octobre au taquet. XX

  13. Zout dit :

    Toutes les photos ont un petit truc en plus, j’arrive pas à choisir (de toutes façons j’ai pas envie de choisir, je suis fatiguée, j’ai quitté lundi à 21h et hier à 23h! si on m’avait dit que moi fonctionnaire je ferai des semaines de 49h j’y aurais pas cru!! bref) donc je dirais mars pour la lumière, septembre pour le sweat doudou, octobre pour la coupe et décembre pour le pull qui a l’air tout doux <3 Bisous et bon week-end!

  14. Val Lao sur la Colline dit :

    Je me rappelle d’un temps où tu rinçais tes cheveux à l’eau minérale :) Est-ce toujours le cas ?

    • violette dit :

      oh mon Dieu, il y a un siècle, une éternité ! Et non, je ne fais plus ça depuis des années lumières (shame on me) !

  15. Cecile dit :

    Oh my god, ça a l’air dément ce faiseur de boucles !!! Moi j’ai un engin qui prend la mèche à plat (me souviens pas du nom !!) Et qu’il faut manipuler d’une certaine manière pour créer une ondulation. J’y arrive pas !!!! Une vraie Nadège de la mèche !! ????????

  16. marie claire dit :

    elles sont belles tes photographies dis don, ! ton Botax capillaire est meilleur il me semble que mon Pentox occulaire argentique, si il peut faire les deux je vais peut être voir à en changer. Merchi c’est cool cha, chui contente …

  17. Carole dit :

    La 4ème photo est carrément canon, t’as fait un carré plongeant ?

  18. ladelfe dit :

    Bonjour Violette,
    j’ai fait un lissage chez Adriano suite à ton article (désespoir capillaire depuis 38 ans….) et je dois dire que c’est la première fois que quelque chose marche aussi bien sur moi. J’y allais quand même un peu sceptique, et depuis pas un brushing: cheveux bien raides, en ne faisant…rien!
    En revanche, pourrais tu me dire quels shampoings spécifiques tu utilisais pendant les 4 premiers mois? Car j’ai pris un flacon de shampoing Adriano mais vu le prix, je préférerais avoir d’autres alternatives….
    Encore merci pour ce super tuyau, qui, faut bien l’avouer, change la vie! (on n’a pas des vies faciles!)

    • violette dit :

      Coucou !
      Ah je suis contente ;-) Et franchement, oui, ça change la vie !

      J’avais acheté les shampoings Adriano au départ, puis une autre marque qui s’appelle Kapiliss, mais franchement je crois que c’est du marketing et qu’un simple shampoing sans sulfates fonctionne très bien.

  19. ladelfe dit :

    merci beaucoup pour ta réponse. Oui j’ai bien l’impression que c’est du marketing en effet. J’ai regardé pas mal de forums sur le sujet et vu qu’a priori laver ses cheveux avec un shampoing sans sulfate c’est déjà bien. Apparement, le PHYTO KERATINE, le shampoing Caudalie et WELEDA sont très bien. A+++