PORTNAWAK

Brian et le Color Block

Bonjoure a tous le monde de mon blogue de Brian.
Comme Violette est parti en voyage de paques a lisbonne, j’ai décider de faire des tendance de qualiti street styles. Ca tombe bien car je suit partie quelque jours loin de nadège et de ses problematique de lavandière et de coiffe vendez haine. Elle m’entraine au bous de la nuit du rouleau, je suis surmenagé a dit le médecin de notre village, monsieur tournemanege.
Bref, je suis en republique de la dominique car il y avaient des promotion de vacance et c’est du « hall exclusive » a dit jocelyne de l’agence de voyage. Je ne sait pas ce que ça veuille dire, mais ça avait l’aire bien. En tout cas, il fais un temps radiation, pas comme Violette.

16

Coiffure de mariée à Nadège

Que je vous explique le revirage de situation de nadège, mes fan de Brian de moi.
L’autre foit, nadège disait qu’elle voulais une lavandière sur sa robe de mariage qu’on fera en vendez cette été, et puis voila qu’elle a encore changer son avis sur la question. Je suis fatiguer de tout cela car je doive me concentré sur mon roman et elle ne fais que crier a propos de petite choses qui soient pas vraiment vitales que je lui aie dit.

Et voila qu’elle gueule encore plus alors je voudrait vous demandé votre avis sur sa coiffure car sinon j’arriverait jamais a terminé mon roman et mes droit d’auteure d’écrivain doivaient servir a payé le mousseux du mariage en vendez et donc vous auriez rien à boire si je toucher pas les droits d’auteure.

10

… à la récrée !

Dis donc, vous étiez pas jobards les copains.
Bref, un immense merci d’avoir joué le jeu rétro sans contrepartie aucune. Pour tout vous avouer, ça m’a pris un temps affreusement monstrueux de trier vos photos, de faire les fuck*** carrés avec vos têtes de gondoles, de demander à certains si des fois ça ne les dérangerait pas de m’envoyer leurs trombines sous un autre format que Excel (si, si, des photos.xls ça existe !!), de gérer les envois multiples (« je t’en envoie une dizaine tu choisiras la plus mieux ! » « euh, aucune ? – lol), de flatter vos egos en vous assurant que OUI vous étiez des bombes sensuelles à 5 ans, d’argumenter que non non j’avais pas dit 18 pixels de large, si ?… et j’en passe (et pas des meilleures).

Mais, je confesse que mon plaisir est immense aujourd’hui. J’adore ces moments de partage qui montrent que l’Internet du début n’est pas complètement mort, sans démagogie aucune. Bon, je constate que peu de garçons se sont manifestés. Je me dis que peut-être ils ont honte d’être connotés « SBEP », mais je sais que de grands auteurs écrivaient sous pseudos, dans 20 ans, par peur des quolibets, alors Madame rêve de lectures sous-marines…

86