SHOPPING

La collaboration Monoprix x Wendy Morrison

Si vous aimez les mix d’imprimés et de motifs floraux, il faut vous jeter sur la collaboration Monoprix x Wendy Morrison. En effet, la styliste écossaise s’est associée à Monoprix pour proposer une ligne pour femme et une ligne pour la maison très colorée et pleine de pep’s.

On trouve, bien sûr, des motifs floraux ornementaux inspirés de ses voyages au Japon. Mais elle n’hésite pas à mixer ces derniers avec des imprimés animaliers forts. L’ensemble est surprenant et ne laisse personne indifférent.

Le style caractéristique de Wendy Morrison mixe les influences de sa formation dans la mode avec son amour des plantes et des animaux exotiques, créant ainsi de véritables œuvres d’art.
Des oeuvres d’art avec lesquelles on pourra se vêtir, habiller une table ou décorer son intérieur.

0

Grosses chaussettes et Birkenstock

Les Birkenstock n’ont jamais autant eu le vent en poupe. En effet, les confinements ont emmené un vrai désir de confort. On a jeté les escarpins à la poubelle.

Contrairement à ce que pourraient penser les néophytes de la sandale allemande, la Birkenstock se porte aussi en hiver. J’ai presque envie d’écrire surtout.
Forcément, la Boston et la Arizona sont nées pour nous accompagner dans le cocooning hivernal.

Pour peu qu’on trouve les bonnes grosses chaussettes à glisser dedans, nous serons alors les rois et reines du Hygge. Des gens cool.
Oui mais voilà, où trouver ces fameuses chaussettes ? Ces chaussettes qui, glissées à l’intérieur de sandales ou de sabots en cuir, nous donneront du style. J’ai plusieurs pistes à vous proposer.

0

Le pull sans manches : le come-back

C’est la pièce hype du moment, pourtant le pull sans manches est un vêtement complexe.

Personnellement je l’adore, mais il est importable quand il fait chaud ou froid. C’est donc le chandail de l’entre-deux, la maille pas vraiment franche du collier.

J’ai trouvé celui que vous voyez sur ces photos chez Emmaüs, pour une bouchée de pain. Il est en gros coton bien lourd, c’est un Max Mara et la qualité est dingue.
Malheureusement, ça n’est pas le cas de la majorité des pulls sans manches revisités par les enseignes de la fast fashion, cette saison. Mais bon, on ne peut pas tout avoir.
Ici, je fais Club de Tennis des années 80. Très Match Point, non ?

0