octobre, 2013

Immaculée confection

pimkie camille over the rainbow 2

INTERRO SURPRISE : sortez vos trousses !
Comme ça, d’instinct et sans recopier sur le voisin, saurez-vous deviner d’où provient toute la partie supérieure de mon outfit ?
Comme je suis sûre que vous n’avez pas assez révisé, je vous donne la réponse (rangez vos trousses !) : ces pièces font partie de la collaboration entre Pimkie et la blogueuse Camille Over the Rainbow. Ah ouais, quand même. Et ouais.

Je ne vous le cache pas, je ne suis pas une grosse cliente de l’enseigne habituellement, mais je trouve l’ensemble de cette collection capsule plutôt cohérente et réussie. Et puis c’est comme tout, si vous savez assembler et malaxer les marques les unes avec les autres, il y a toujours moyen d’assurer.

38

2 days in Florence

florence 9

Salut. On était à Florence ce week-end, et comme d’habitude on a choisi l’option freestyle, préférant nous perdre là où nos petites jambes musclées nous mènent plutôt que d’emporter avec nous les guides et préparatifs d’usage. C’est définitif, c’est vraiment comme ça qu’on aime voyager même si ce n’est pas très catholique.
Mais pour autant, vos conseils (ici ou sur Facebook) ne sont pas tombés dans l’oreille d’une sourde puisque ils ont été très précieux, sachez-le (vous êtes un peu mon Routard online).

Difficile de ne pas aimer Florence et tous ses trésors de la Renaissance. Compliqué de ne pas baver devant toutes ces pâtes et cette putain de mortadelle qui fond dans la bouche. Impossible de ne pas s’émerveiller en longeant l’Arno, et en grimpant dans les jardins de Boboli, où la vue sur la ville vous coupe définitivement le souffle. Risqué de s’engouffrer dans la plus vieille pharmacie du monde sans craquer pour une eau de cologne (je vous en reparlerai).

49

Love me do(ux)

doux me

Hey salut Internet. Parlons aujourd’hui de la marque Doux Me, née en 2002, que j’ai aimée à ses débuts – je suis toujours un peu faible face aux packagings régressifs – puis délaissée, car à femme girouette rien d’impossible.
Aujourd’hui, la marque renaît de ses cendres (Phénix, ne vois-tu rien venir ?) avec des nouveaux soins de beauté Bio, aux noms terriblement poétiques. Promis, je ne tombe pas dans le green à tout prix en ce moment. Vous me connaissez, je vais vite me ressaisir avec des cigarettes, du whisky, du cynisme et des vêtements diaboliquement fabriqués en Chine.

28