JE SAIS PAS

Oeufs au lait & coco

Parmi mes nombreuses madeleines gourmandes, les oeufs au lait ont une très bonne place sur mon podium personnel. Curieusement, je ne m’étais jamais risquée à en confectionner moi-même, alors que c’est tout con à faire. Pas comme les madeleines au chocolat, dont je ne suis pas peu fière – je reçois d’ailleurs très souvent des photos de vos réalisations sur instagram et ça me fait drôlement plaisir (si ça se trouve je suis encore plus influence sur le culinaire que la fashion).

Bon, et puis je me suis lancée l’autre jour que j’étais désœuvrée et que je voulais épater mon mari. En effet, ne dit-on pas « Homme gourmand t’aimera pour 100 ans » ?
J’ai ajouté à la recette de mon enfance un peu de noix de coco, histoire d’upgrader tout ça vers le côté croquant et exotique, et c’était bien chouette. Mais oui, voilà la recette !

5

En vrac (7)

L’autre jour, j’ai rangé ma chambre. Un évènement si surnaturel que, forcément, j’ai été obligée de l’immortaliser. Ma petite éclipse à moi, mon moment de grâce ménagère, mon aurore boréale, mon Marie Kondo statement…
Une petite partie du concept sur votre écran 👆

Tapis Bouchérouite Les petits bohèmes (sinon, il y en a des milliers sur etsy ) // Paniers Cyrillus, Jamini et acheté sur le marché // Coussins CSAO et Cyrillus // Jeté en fausse fourrure Ikea // Fauteuil chiné // Vase cactus AM. PM // Petits vases H&M

14

Wishes !

HELLO LA JEUNESSE !

Je vous souhaite à toutes, du fond du coeur, une belle année ! J’espère que 2019 sera douce, excitante et bienveillante avec vous.

A part ça, comme je l’ai déjà écrit ici, je n’aime pas du tout janvier, je déteste la page blanche. Et celle à noircir durant ce mois interminable m’angoisse toujours un peu. Oui, il y a la galette, mais je n’ai jamais la fève et j’ai accumulé beaucoup trop de gras durant la Noël pour faire, comme il se doit, sa fête à la frangipane.

Noël qui, justement, n’a pas été super funky pour nous puisque c’était une année sans enfants. Certes, c’est moins douloureux quand ils sont plus grands et il y a des choses plus graves dans la vie (un ongle écaillé, un sac désiré sold out, un problème d’algorithme sur instagram, etc…) , mais c’est toujours un moment un peu tristoune, malgré les poulardes et les sangliers déversés sur la table décorée.
Je crois que dans deux ans on reprendra la tangente, exactement comme on l’avait fait en 2016 dans le sud marocain.

32