MODE / SHOPPING

Atout coeur(s)

blouse coeurs 2

Quand on a que l’amour pour unique raison, ce dernier peut avoir différents visages. Entre sourire béatement et porter une blouse imprimée de milliers de coeurs – je dis ça à la louche, je ne les ai pas vraiment comptés -, j’ai fait mon choix.

Je sais bien, encore une fois on voit mon soutif, mais j’aimerais néanmoins que le focus se déplace aujourd’hui vers mes cheveux. Franchement, vous avez vu cette santé capillaire ? Et bien je la dois au masque Christophe Robin dont je vous parlais l’autre fois. Bon week-end.

PS : si on a l’amour pour deuxième ou troisième raison, ça fonctionne aussi.

33

La mécanique du cuir

pantalon cuir la redoute

Pour tout vous avouer, c’est pas l’envie qui m’a manqué d’acheter le bouquin de Valoche ce week-end, mais à force de lire ça et là des extraits (croustillants), ça m’a coupé la chique. J’avais l’impression qu’il ne me resterait plus que le prologue à découvrir – en plus, si ça se trouve y’en a même pas – et 20 balles les 15 lignes, bah voilà quoi.

Je me suis sentie aussi frustrée que pendant les vacances entre copines, où il y en a toujours une qui a la bonne idée de saisir ton Voici (sans demander, en plus !) et de le feuilleter à la cantonade, cassant ainsi le plaisir futur. Celui que vous allez savourer, honteusement, à l’abri des regards, en vous grattant les couilles dans le canapé (enfin, genre les couilles, vous avez compris l’idée)(en fait, les filles n’ont pas de couilles).

33

La sacoche verte

black boyfriend

Salut, c’est moi (Violette) ! Qui ne tient pas ses promesses, finira à Gonesse, et comme je n’ai pas envie de terminer comme le Concorde (ah ça, non !), je tiens aujourd’hui mes engagements.
Car oui, souvenez-vous de l’autre fois où je vous montrais ce boyfriend customisé de talons léopard, j’avais promis, dans un coup de folie, de vous proposer la version à plat.

C’est un exercice qui ne me pose pas de problèmes au quotidien – on n’est pas obligé d’être glamour tous les jours, sinon votre conjoint s’habituerait et vous passeriez votre dimanche en talons aiguilles (exit le jogging) -, c’est donc en toute décontraction que voilà quoi.
Mais comme on est pas dimanche, je vous ai épargné le sweat usé et un peu trop grand qui provoque autant de réassurance que le doudou de l’enfance pour lui préférer la blouse, qui update un peu ce trop plein de cool.

33