septembre, 2015

Un amour impossible

un amour impossible christine angot

Il aura fallu tout ce matraquage médiatique de la rentrée. Tous ces articles de magazines où elle paraissait si apaisée et même certains passages TV dans lesquels elle a eu, parfois, presque un air amusé, pour que je finisse par acheter mon premier Christine Angot. De guerre lasse.

Au premier tiers du livre, je me suis arrêtée un instant et j’ai pensé que le style n’était pas très littéraire, mais extrêmement narratif. Je me suis replongée aussitôt dans ce récit vif, rythmé, précis, sec et sans pathos, s’étalant sur presque un siècle, et racontant l’histoire d’amour entre un homme et une femme, les parents de Christine Angot.
Au deuxième tiers du livre, j’ai dit mais non en fait, l’objet central du livre c’est l’amour entre une mère et une fille : l’amour inconditionnel, l’amour perturbé, l’amour agacé, l’amour à la folie, le désamour parfois – du coup de fil expédié jusqu’au rejet complet du mot « maman » -, mais l’amour malgré tout.

30

L’appartement Sézane

appartement sezane

Hi guys ! La semaine dernière, Morgane (la talentueuse créatrice de Sézane) m’a proposé de venir visiter en avant-première « L’appartement Sézane », qui ouvrira au mois d’octobre prochain.

Parce qu’il n’est pas toujours facile de commander ses sapes sur Internet, Morgane a ainsi voulu proposer à ses clientes un store to web, un endroit où on peut essayer à cœur joie, tâter les matières ou bien enfiler les escarpins graou devant lesquels on bave depuis des mois par écrans interposés. Bref, voir les productions Sézane in real life.
Attention, ce n’est pas une boutique « classique ». C’est à dire qu’on ne pourra pas repartir de là avec son sac en papier recyclé bourré à craquer (oui, oui, on vous connait niveau démesure !) ; mais on pourra passer commande, bien sûr, et même se faire livrer gratuitement par coursier à Paris, dès le lendemain de notre visite.

31

Le Jean-Jacques Goldman (84)

mr wonderful

✔ Joyeux mardi, voilà le JJ !
J’ai récemment découvert une e-boutique (espagnole, mais là n’est pas le sujet) qui produit toutes ces petites choses qui ne servent strictement à rien – donc indispensables -, dont je raffole. Là-bas, chez Mr Wonderful, tout est neuf et tout est sauvage.

Mais on y trouve aussi des mugs qui plairaient à Chantal Goya ou des jolis carnets à messages qu’on laisse nonchalamment traîner. Sûr que vous allez craquer.

34