novembre, 2012

Put your legs up in the air

Vous ne savez plus quoi faire de vos jours fériés hivernaux, poucraves et pluvieux ? J’ai la solution les amis, faites comme moi et devenez mannequin-jambes pendant 1 heure. Vous oublierez ainsi tous vos soucis (sauf l’augmentation du prix du gaz, peut-être ?).
Donc. Voilà que le 1er novembre dernier, accompagnée de quelques collants de la nouvelle collection MOD de Dim automne-hiver 2012/2013, je me suis allongée sur le lit de Cagoline, les fesses en avant et les jambes en l’air, accoudées au mur immaculé de sa chambre nuptiale.

« Allez ma grosse !« , elle disait, « Fais travailler tes abdos pendant que je règle l’appareil-photo ! » (Chut, je crois qu’elle se prend pour Bettina Rheims)

27

Sous les feuilles, les feuilles

Céline Dion disait On ne change pas. Je pense sincèrement qu’il ne faut pas accorder tant de crédit que ça aux Québécoises. Mercredi dernier, je vous disais qu’associer des boots beiges à un collant noir ça me coupait sévèrement la cheville dans une ambiance poteau du plus mauvais effet. TARATATA. Céline rentre chez toi.
Enfin, attends quand même deux minutes dans l’entrée Céline, c’est que je m’étais mal exprimée dans le billet dédié au short mi-pupute, mi-paspupute. Essayons d’y voir plus clair.

54

Le coussin hibou de Noel

Alors voilà. Il y a un mois, j’ai reçu un mail d’une lectrice, dont la teneur était la suivante (en gros) : Kikou Violette. Je sais que tu aimes tous ces petits bidules qui ne servent à rien du type Coussin Hibou, Elisabeth Soleil et Mireille – dans le texte, ça voulait sûrement dire Dieu que tu es immature ma pauvre – et comme je possède une boutique où fleurissent ces objets tendrement régressifs, je te propose de venir te rincer l’oeil voir si j’y suis.

Quand j’ai atterri à La Minaudière vendredi dernier, elle y était. Et j’ai su tout de suite qu’elle ne pouvait pas être une mauvaise fille puisqu’elle possède une collection de PEZ hallucinante. Qui trône fièrement dans sa boutique.

159