juin, 2009

Les photos de mon voyage à New York – Day 2

dsc00316

Les copains, j’ai complet oublié de te dire de comment j’ai eu l’air con dans l’avion ! Je vous explique.
Vous me connaissez, je suis toujours partante pour de la lecture intellectuelle dès que j’en ai l’occasion. Aussi, c’est avec une fierté non dissimulée que j’ai sorti mon « Voici » dès le décollage.
Je vous rassure, j’avais aussi acheté GQ, pour faire trop intelligente de l’attitude.

Enfin bref, le stew qui passait par-là, il me charrie en disant « C’est de la saine lecture, bla bla, bonjour chez vous« . On rigole, puis après 10 minutes, je jette le Voici, je dors, je mate un film, j’ajuste mes mi-bas de contention, je vais faire pipi deux fois et deux qui nous font cent.

30

Les photos de mon voyage à New York – Day 1

dsc002542

Les amis, je suis rudement contente puisque depuis samedi, j’ai pas rallumé mon Iphone depuis l’atterrissage à JFK, et que même pas j’ai regardé mes courriels une seule fois !
La vérité, je suis borderline du sevrage de l’Internet. C’est bon.

Par contre, je suis complet en décalcomanie à cause que là-bas, aux Amériques, ils ont pas le même horaire que nous autres, les Français. Je vous dis pas que je me couche à 7 heures du mat’ tous les matins, du coup.

Sinon, à part ça ?

dsc00222

dsc00274

dsc00253

dsc00315

Sinon, ici, on nous prévient que tous les magasins sont « sales » (ça doit être dans les us), les mecs jouent au basket dans les rues, l’OPI coule à flots, y’a du street art (lol) et j’ai acheté des plumes de paon pour mettre dans mes cheveux (la vérité, je ressemble aux gonzesses de Gossip Girl, je suis d’un ridicule sans nom).

dsc00255

dsc00324

dsc00271

dsc00249

dsc00308

dsc00312

☞ Je vous laisse, je vais dîner au Waldorf. Ah non, non, Brian, pas chez Blair, plutôt chez Astoria (le niveau, lui).

39

I’m leaving (presque) today

ny

Les aminches.

Je voulais t’annoncer que demain je pars aux Amériques durant une petite dizaine de  jours ! A la New York, plus précisément. Oui, c’est le temps des copains, des vacances et de l’aventure.

Enfin, quand même un nuage dans mon horizon : c’est que même pas mon billet est offert et que je dois payer moi-même mes congés ! Triste spectacle ! Un véritable scandale que je vais m’empresser de signaler à l’Ordre des blogueuses influentes. Vous allez voir que bientôt, si ça se trouve, on va finir par acheter nos shampoings…

48

La balance Withings : mon avis

pese-personne-withings

Les poireaux, j’ai reçu un pèse-personne la semaine dernière. Pas n’importe lequel, de pèse-personne, puisqu’il est « du futur« , vu qu’il est connecté en wifi avec votre ordinateur.

A quoi ça sert cette nouvelle invention ?

Je dois bien confesser que je ne me suis pas pesée depuis l’été dernier, que je revenais du Lubéron gavée de gras d’olives et de rosé. Autruche, je crie mon nom ! (Oh la, y’a de l’écho ici) Donc, c’est Cyclamen qui s’est collée au test, pour qu’on suive son évolution de poids, sa masse grasse, son IMC, et tout le tintouin. C’est qu’on rigole pas avec la santé chez moi.

8

Un diner chez Senderens, chef de Lucas Carton

 

senderens lucas carton

Hier matin, alors que je contribuais au bouchage de mes artères en dégustant une tartine de rillettes Bordeau Chesnel, j’ai repensé à ma soirée de jeudi dernier, complètement improbable du vécu.

C’est à dire qu’en entrée, j’étais invitée à dîner chez Senderens, deux étoiles au Michelin. Et qu’en dessert, je me suis retrouvée dans une boum vaseuse pour ex-étudiants avinés, surréaliste au possible. J’explique.

Bref, c’est Philips, qui nous conviait dans la gastronomie, nous autres écrivaines du virtuel, pour le lancement de sa nouvelle machine Senseo. Mr Senderens lui-même avait préparé un dîner exprès pour, le tout aux saveurs del Gringo.

32

Le hérisson (concours inside)

le-herisson

Comment ? Qu’est-ce que j’apprends ? Trop pas de sac Kipling, ni de l’habillement American vintage ici-même ? (Ah non, on s’excuse.)
Je ne vais que passer, chevauchant ma licorne à trois têtes, pour vous proposer des places de cinéma, les copains !

Bref, à gagner sur SBEP 10 places (x2 personnes) pour le film « Le Hérisson » librement inspiré du roman presque éponyme « L’élégance du hérisson », qui sort dans les salles obscures et sombres le 3 juillet prochain.

film-le-herisson

Saurez-vous vous frotter sans vous piquer à ce concours, où il vous sera demandé de qualifier par un seul et unique adjectif la Dame Balasko (dans les commentaires) ? Tu as jusqu’au 6 juillet. Après ce sera trop tard et un oeil de boeuf te poussera sous les aisselles ! Maléfice et poudre de cervelet, on vous dit…

Ah pardon (ma licorne me fait perdre la tête)… J’ai oublié de dire que les 10 gagnants seront tirés…au sort, de façon équilatérale complètement sincère et que les résultats seront publiés sur ce blog merveilleux le 7 juillet.
En vous remerciant.

103