mai, 2009

Qui va garder l’enfant ?

cyclamen

Bonjour, c’est moi. Vous le savez, vous autres qui avez des minots, un des trucs les plus chiants de la parentalité, c’est de faire garder son enfant. Oui, il y a aussi faire un puzzle Charlotte aux Fraises de 60 pièces, c’est vrai, mais la garde est nettement plus angoissante.

Parce que c’est bien joli les délires de rester à la maison en jogging pour élever son gamin, mais certaines sont tombées en desperate attitude pour moins que ça. Je ne vais pas vous mentir, non je ne vais pas vous (tiens ça faisait longtemps celle-là), mais ces problèmes de petite enfance ne me touchent plus guère depuis que Cyclamen chausse du 37 (je vous dis pas l’allure). Néanmoins, je sais comme c’est galère, surtout à la Capitale, de refourguer ses mioches pendant qu’on va trimer pour gagner plus, aussi je vous propose de découvrir un site exprès pour, rudement bien foutu.

24

Dépression et massage crânien

tout-est-dans-la-tete

« Mais où trouve-t-elle donc le temps de lire autant et d’être si intellectuelle de la tête ?!« , vous vous demandez souvent à mon encontre.

Ca va, hein, je suis pas si intelligente, j’ai acheté le dernier Douglas Kennedy.

Justement, gros couillon, je lis beaucoup moins depuis que j’écris sur l’ordinateur. Et c’est bien triste, surtout que dernièrement, plein de gens avec qui je cause me disent qu’il faut prendre le temps de faire de la lecture, sinon on devient comme Daniela Lumbroso. Teubé, quoi.
Alors, je jongle maladroitement entre mes deux occupations préférées, car le choix se révèle cornélien. Pas comme pour « Boire ou Conduire » ! J’ai pas de caisse.

Bref, aujourd’hui, point de queue, mais de la tête. Suivez-moi sans peur dans le dédale nerveux de la dépression, car à l’arrivée, vos tensions seront envolées.

40

La chenille ! La chenille ! (Encore ?!!?)

chenille1

Chenille du week-end, je t’aime.

Pas vous, je sais. Mais vous allez en bouffer de la chenille que même dans Koh Lanta, c’est de la rigolade à côté de l’indigestion qui frappe à l’estomac. Attention, cette semaine j’ai sélectionné de la chenille de compet’, ça va être balèze de relever le niveau après ça.

On commence de suite avec Dgina, qui me dit, par l’écriture du clavier :

« Et non je ne plaisantais pas… voici la chenille de capotes.. A vrai dire, j’en ai même fait un chemin de table, c’est la classe pour recevoir mes beaux-parents et je trouve que le rose des emballages s’accorde bien avec les couleurs printanières de ma nappe… Il y a la version « château de cartes » aussi pour les soirées jeux entre amis.. Haha! »

10