novembre, 2008

50 € x deux

Bonsoir vous.

Lundi concourie, car pendant cette période de pré-fêtes de deux mois, on nous propose à nous, la bloguerie, de vous faire gagner des cadeaux et ceci sans rémunération aucune pour notre pomme. Ah, crise financière, ne vois tu rien venir ?

Non. Elle ne voit rien.

Aujourd’hui, 2 Cartes Cadeau de Carte Bleue Visa, d’une valeur de 50€ chacune.


Tu ne t’appelles pas Marc Demonceau ?
C’est con…

C’est une carte utilisable comme ta CB normale, absolument partout, où tu pourras dépenser les 50 € dessus dans ce que bon vous semblera. Un peu comme moi avec les 50 boules de ma tatie.
Elle est sécurisée grâce à un code confidentiel personnel que tu taperas sur la petite machine à la caisse centrale.

Pour jouer :
– C’est du 24 novembre au 1er décembre.
– Il faut être majeur, laisser son nom ou pseudo + son email dans les commentaires, et il y aura un tirage au sort réalisé par un huissier (ça rigole moyen)
– Une carte d’une valeur de 50 € pour le participant tiré au sort.
– Une carte d’une valeur de 50 € pour une personne que désignera le participant tiré au sort.
– Une seule participation est possible (même nom, même adresse)

Je reviens tout à l’heure (dans 5 minutes, en fait) pour te dire des choses sur la peste bubonique, sans cadeau à gagner. Ah zut. Ah ouais.
C’est pas pire que moi qui suis emmerdée de pas savoir du quid si je déclare ma carte cadeau à l’Urssaf ou bien quoi faire ?

107

Télématin, 20 minutes, mon disque, ma vie, moi…

Blogosphérie, me voici.
Blogosphéra, me voilà.

Je suis d’un drôle, c’est démentiel.

* Alors, hier matin, j’ai fait un passage éclair dans télématin, genre 50 secondes, en compagnie du merveilleux Thomas Clément, le créateur du premier jeu TV sur l’Internet mondial, « Jamais sans mon répertoire« , où j’ai participé et que vous verrez bientôt mon épisode.
Je tenais avant toute chose à vous rassurer. William Leymergie n’a point tenté de me stranguler lors de mon intervention.
Grand ouf de soulagement, vous poussez.

41

Objectif thune

J’ai une tatie.

Je l’aime beaucoup, mais je ne peux malheureusement la visiter qu’une seule fois par an. Elle habite le 14ème.
L’éclatement de la cellule familiale, c’est vraiment super douloureux.

Donc, la semaine dernière j’ai dit à ma tatie viens donc chez moi pour une fois, voir mon nouveau logis que je viens juste d’emménager, ça m’évitera les 40 mn de métro.
Oui, qu’elle a répondu, mais tu sais j’ai de plus en plus de la maladie dans mes jambes (j’ai pas retenu le nom mais ça a un rapport avec les bas de contention).
Comme elle commençait déjà à m’énerver, j’ai dit qu’elle prenne un taxi et qu’elle soit pas rat, ça nous changera.

44