juillet, 2008

Peur sur la (blogo)ville

Chers gens du jardin, soyons franc, aujourd’hui l’HDA me sauve la mise.
Je vous explique, ne piaffez pas, c’est très mal élevé.

En effet, la disette éditoriale gagnant le blogueur en période estivale, on est bien content de bouffer à tous les râteliers. Alors, quand on te sert du billet sur un plateau, on ne fait pas la fine bouche. On prend.
Ainsi, hier, je me suis retouvée taguée par l’HDA.
Vous le savez, ces conneries de chaînes c’est pas vraiment ma grande passion. Raconter au peuple les 10 choses qui foutent la honte ou les 7 péchés capiteux de ma jeunesse, on est d’accord, où qu’il est l’intérêt ?
Il est nulle part.

Aujourd’hui, l’intérêt sera là, exceptionnellement !
On le remercie tous que nous sommes ici présents en disant « Merci intérêt de nous faire l’honneur de ta venue sur ce blog ! »
« De rien » qu’il répondra, parce qu’il est humble, l’intérêt.

72

De péter au lit : la grande imposture

Ne vous méprenez pas sur le titre de ce billet charmant, gens du voyage qui passez par ici, puisque il n’est point question d’être graveleux sur ce sujet universel.
Ainsi, si vous vous attendez à parler de prouts toute la journée en glissant du rire gras entre les lignes de ton commentaire skyblogien, tu peux d’ores et déjà passer ton chemin.
On est pas chez Bigard ici (le comique, pas celui qui t’offre du carpaccio et sa marinade à l’huile d’olive).

Récemment, ici même, sur SBEP, Marieaunet écrivait un commentaire qui nous laissait tous interloqués et chancelants sur nos crocs à talonnettes.
Voyez plutôt :

80

C’est à vous cette vilaine peau ?

Ah ?

Vous êtes là ?

Attends j’enfile un tee.

(Vous êtes d’un envahissant !)

On me demande souvent dans la rue de comment je fais pour avoir un si bel épiderme.
Je suis toujours un peu gênée, mais je réponds néanmoins que tout vient de la maîtrise de la zone T.

Qué zone T se demande tous les couillons-lecteurs ?
Ben, c’est un peu une image mon débile ! On cause de la partie médiane du visage qu’a tendance à graisser plus qu’ailleurs : Front + nez + menton.
Oui, c’est vrai, c’est pas glop.

Enfin, la vie c’est pas toujours glop, imagine quand tu as des hémorroïdes, hein ?
Nous n’en sommes pas là, thanks God ! Ici nous ne parlons pas de choses dégoûtantes qui pourraient faire fuir le lecteur.
D’ailleurs, ici, personne n’a des hémorroïdes, j’ai programmé mon anti-spam à cet effet.

116