mai, 2008

Quelle forme d’épilation du maillot choisir : photos

Avertissement : Ce billet comporte des scènes de nudité.

Salut les poules aux oeufs d’or, aujourd’hui nous allons traiter de l’épilation du maillot et de toutes ses variantes.

En effet, pour certains, les subtilités du vocable concernant le débroussaillage de la zone tabou qu’on l’appelle « maillot » pour faire plus commode, demeurent une grande interrogation.
Que nenni les amis, nous allons combler vos lacunes avec des jolies images, et désormais plus d’excuses pour arborer le tablier du forgeron cher à nos bisaïeules. En gros, on fait le ménage !
Il y en a pour tous les goûts… et toutes les bourses, si j’osais.

59

Petit homme vert

Un intrus s’est glissé sur cette photographie.
Sauras-tu le retrouver ? 

46

Coupure d’eau

88

Embouteillages autoroute A7

Chers concitoyens tentaculaires, aujourd’hui nous allons recauser de la soirée Séphora qu’avait lieu avant la projo de Sex and the City.
Ah mais oui, attends, décortiquer de l’Event pour en faire minimum 3 billets, ça c’est de l’optimisation bloguesque car, crois-moi, c’est pas tous les jours la fête de l’inspiration.
Je sais qu’on dirait pas, mais on sait t’enrober tout ça dans de la sauce cocktail que t’y retrouverais pas ton avocat tellement qu’on est fort !

90

Cindy Sander nue

(Non je ne parle pas de Paris Hilton nue, ni de Britney Spears nue, mais bien de Cindy Sander nue dans Newlook! Pourquoi ? Pour la requête google, tiens, t’es marrant, toi !)

On y va ? On y va.

La classe…

PLUS D’INFOS SUR LE SITE DE VIOLETTE SANDER !!

 

30

Jérome Dreyfuss et Isabel Marant : cha ba da ba da

Avertissement : Ce billet comporte des scènes d’érotisme et de nudité.

Aujourd’hui, les renoncules protéiformes, nous allons faire de la maroquinerie, mais aussi de l’amour.
Ohhhh, que tout le monde fait en rosissant de plaisir, face au romantisme annoncé !

Bien, voilà donc l’histoire dont il s’agit.
Mercredi dernier, prétextant une fièvre inexpliquée chez Cyclamen et que je devais partir très vite du bureau pour voir si cette dernière n’était point aphteuse (la fièvre, pas Cyclamen qui ne mange jamais de noix), nous nous rendîmes donc à la vente presse Isabel Marant, le coeur léger.

Je descends à la station de métro Rue des Boulets.

107