mai, 2008

Pain sec et cocktails

Chère confrérie connectée, voilà l’histoire dont il est question aujourd’hui, deux points, je n’ouvre pas les guillemets, on est entre nous, ça va bien comme ça les ronds de jambe !

Suite à une discussion animée sur msn, la semaine dernière, l’HDA et moi avions convenu de nous retrouver pour siroter du cocktail.
Oui, mais siroter d’accord. Mais pas n’importe comment !
Siroter à jeun, tel était notre défi.
Tu nous connais, on l’a relevé haut le chignon.

Place au choc de la photo, donc. Vous comprendrez ainsi ce qui a amené nos esprits torturés à se commettre dans l’innommable. Le bourrage de gueule, quoi.
Oui, mais attends, on a pas vomi.
Chics jusqu’au fond de gorge nous resterons à jamais !

89

Le tournage de mon clip « Goupillon de lumière »

Dis, t’as qu’à dire si ça t’emmerde mon truc officiel où que je fais mon road book de tout mon univers de la chanson en tant que chanteuse de pleins de trucs « de lumière » ?

Où qui sont mes fanes de Violette Sander ?

Où ça, j’ai pas bien entendu ?

http://violettesander.canalblog.com/

Où ça, tu dis ?

http://violettesander.canalblog.com/

Un blog sans pub, ni billets sponsorisés
(pas encore)

http://violettesander.canalblog.com/

(vilain)
(oui, tu es un vilain)
(tu vas avoir une fessée)

38

La fille de Raël

Cher lectorat apothicaire, il y a presque un an de cela, je vous narrais mon expérience chez l’esthéticienne.
Qu’était con.
Depuis, vous vous doutez bien que j’y suis retournée.
Je suis une fée. Pas une femme à barbe.

Alors pourquoi tu nous en as jamais recausé de l’autre tanche, vous vous demandez ?
Si, si, vous vous demandez, nul besoin de détourner la tête d’un air gêné.
(Brian, arrête de garder tes chaussures en mousse, tu vas les faire fondre)

113