ÜBER CONCOURS

Shourouk x Swarovski

shourouk swarovski

Dans un récent Jean-Jacques Goldman, je vous parlais de cette toute nouvelle collaboration entre Shourouk et Swarovski. Coïncidence, je ne crois pas, car voilà qu’aujourd’hui je vous propose de gagner cette broche, issue de la collection capsule.
Comme je vous connais plutôt bien, je sais qu’après avoir poussé les Oh !, Aah !, Mourance !, Han ! Trop bien ! (& consorts) de circonstance, vous allez revenir sur vos pas et vous interrogez : « Une broche ? Really ? Mais qui porte encore des broches de nos jours à part ma tatie du Jura ?« 

C’est là où il faut vraiment vous upgrader, les gars. La broche c’est justement la tendance à laquelle il vous faut vite adhérer avant qu’on ne la retrouve partout (et que vous soyez encore à la ramasse). D’abord parce que ça vous pulse n’importe quel teint chafouin ; ensuite parce que ça cache la misère de la veste que vous oubliez trop souvent d’apporter au pressing (on vous connaît) ; surtout parce que ça vous auréole d’assurance et de majesté, encore plus si c’est du Shourouk qui brille de mille feux.

71

Mais toujours le poing levé

sweat shirt chafouine

Ne niez pas ! Il vous est sûrement déjà arrivé, le lundi matin juste avant de partir au bureau retrouver chef-relou et collègue-niaise sous la pluie battante, de dire à votre conjoint : « Oh la la, je suis chafouine moi, aujourd’hui…« .
Tout cela est bien légitime – moi-même, c’est pas pour rien que mes ex-copains du travail me surnommait « Chonchon » (diminutif de ronchon) – oui mais voilà, on se trompait complètement sur la signification du « Chafouin ».
Nous avions déjà évoqué cette méprise dans de récents commentaires, mais il m’a semblé judicieux (j’ai fait de l’escrime à l’école primaire) de revenir aujourd’hui sur ce problème récurrent : n’est pas toujours chafouin celui qui l’eut crû.

216

Félicie, aussi.

Chaussures Ellips

Vous vous souvenez (SI, SI !), j’avais déjà parlé des chaussures Ellips dans un Jean-Jacques du mois de mars ?
Marque créée en 2010 par la chouette Priscille, cette dernière porte une attention toute particulière à la qualité de ses produits. La fabrication est confiée à un atelier familial en Espagne et tout est en cuir véritable.
La collection City de cette saison est particulièrement réussie ; toutes ces godasses possèdent le charme désuet qui fait tant craquer les filles à la nostalgie chevillée au corps. Les coloris sont pop mais tendres, les talons juste assez hauts pour ne pas être démoniaques – j’aurais dû faire des études de publicité.

356