VOYAGE VOYAGE

Road-Trip USA : l’organisation

Hello tout le monde, j’espère que vous avez passé de belles vacances et que vous êtes d’attaque pour cette rentrée (moi, pas du tout !). Me revoilà par ici pour vous raconter mon voyage dans l’Ouest américain, qui était merveilleux et tellement riche & dense que j’ai l’impression d’avoir passé 3 mois là-bas.
Ce road-trip, j’en rêvais depuis des années ! J’en ai pris plein les yeux et ras le coeur, sur les routes, dans les motels, les maisons de location, à bord du RV, dans les montagnes, sur les plages, dans les casinos, les piscines, les canyons, sous les palmiers, les ponts, les Diners, les chapelles… Des souvenirs pour la vie.

Sur instagram, durant le mois d’août, on m’a posé beaucoup de questions au sujet de l’organisation, alors comme promis je m’y colle aujourd’hui, en espérant être au taquet niveau exhaustivité. Pour rappel, l’organisation concerne un voyage de 6 personnes (2 adultes et 4 enfants de 7, 9, 14 et 15 ans), d’une durée de 3 semaines et incluant un mariage (<= je vous ai pas dit ?!). Allez hop, c’est parti.

42

Photos de vacances

Salut les jeunes, j’espère que tout le monde va bien par ici. Me revoilà après une semaine de farniente en Tunisie avec la descendance. Le club où il n’y a pas grand chose à glander, à part regarder passer les dromadaires, manger des crêpes au petit-déjeuner, se moquer des russes en maillot de bain, faire de l’aquagym et zoner sur un transat, ne représente pas mon idéal de vacances. Je préfère barouder, au minimum découvrir un bout de pays. Mais elle avait sorti son plus beau regard de Chat Potté en demandant Oh j’aimerais tellement qu’on parte au soleil toutes les deux, tu sais comme sur les cartes postales, là où il y a des palmiers, une grande piscine et (surtout) pas de trucs à visiter !?! (oui, oui, je vois bien…).

J’avais d’abord botté en touche en disant qu’avec le voyage aux US de cet été – pour lequel on va s’endetter sur vingt-huit générations -, on allait être sage cette année, je suis pas Liliane (Bettencourt) moi ! Et puis quand même, j’ai commencé à regarder vaguement sur Voyage Privé il y a un mois. Et là j’étais foutue. Vous savez, dès que vous posez un pied sur ce genre de site, ils ne vous lâchent plus. Vous recevez alors 14 newsletters par jour, des alertes, des pops up de partout, on vous crie VACANCES à la gueule dès que vous ouvrez un nouvel onglet sur Internet. Vous êtes dead, crâmé, obligé.

20

Ma vie en l’air

Environ 30% de la population est touchée par la peur en avion. En toute logique, cet article va en intéresser plus d’un(e) – sinon, ça défie toutes les statistiques (si ça se trouve vous êtes des licornes à trois pattes).

Ça fait hyper longtemps que je souhaite aborder ce sujet ici ; je ne savais pas trop comment m’y prendre, et puis un déclic en début d’année me permet enfin de vous en parler et, je l’espère, d’apporter quelques clés.

D’abord, comme beaucoup de gens phobiques, ma peur en avion n’est pas liée du tout au crash ou à l’accident. J’ai parfaitement intégré que c’est le moyen de transport le plus sûr au monde. Le problème central c’est « la peur d’avoir peur », qui touche toutes les phobies, ce sentiment bien connu de se sentir incapable de maîtriser une situation.
Dans les faits ça donne un truc du genre « Ça y est j’ai peur, je commence à paniquer, je vais faire une crise d’angoisse et je ne m’en remettrai pas, je vais mourir. »

35