VOYAGE VOYAGE

Ma vie en l’air

Environ 30% de la population est touchée par la peur en avion. En toute logique, cet article va en intéresser plus d’un(e) – sinon, ça défie toutes les statistiques (si ça se trouve vous êtes des licornes à trois pattes).

Ça fait hyper longtemps que je souhaite aborder ce sujet ici ; je ne savais pas trop comment m’y prendre, et puis un déclic en début d’année me permet enfin de vous en parler et, je l’espère, d’apporter quelques clés.

D’abord, comme beaucoup de gens phobiques, ma peur en avion n’est pas liée du tout au crash ou à l’accident. J’ai parfaitement intégré que c’est le moyen de transport le plus sûr au monde. Le problème central c’est « la peur d’avoir peur », qui touche toutes les phobies, ce sentiment bien connu de se sentir incapable de maîtriser une situation.
Dans les faits ça donne un truc du genre « Ça y est j’ai peur, je commence à paniquer, je vais faire une crise d’angoisse et je ne m’en remettrai pas, je vais mourir. »

35

Thaïlande : Krabi et ses environs

Me revoilà pour vous parler de la seconde partie de mon voyage en Thaïlande ; j’ai l’impression d’être rentrée depuis 1000 ans, ça ne va pas du tout.

Donc après ces quelques jours passés à Bangkok on a mis le cap sur Krabi, à une heure de vol de la capitale. On a tout d’abord posé nos bagages pendant deux jours à Ko Klang, qui est une toute petite île à 5 mn de bateau de Krabi Town, dans laquelle on ne trouve quasiment pas de touristes. Pourquoi ? Parce qu’il n’y a pas de plages paradisiaques mais des mangroves, et une grosse communauté de pêcheurs.

Notre hôtel, un eco resort, est celui que j’ai préféré de tout notre séjour. C’était un vrai refuge loin de tout, hyper paisible et très respectueux de l’environnement local. Des poules régionales – je le sais, je les ai entendues parler thaï – et des petits lapins se baladaient dans notre jardin, c’était tellement charmant que l’amoureux les a photographiés (les lapins) et les a vite postés sur Facebook (?!?!).

24

(Re)voir Bangkok

Hey salut les ami(e)s ! J’espère que vous allez bien depuis ces deux semaines d’absence sur le blog.
Si vous me suivez sur Instagram vous avez déjà pu avoir un petit aperçu de mes vacances en Thaïlande, grâce à quelques photos et stories depuis Bangkok et Krabi, dans le sud du pays.

Je suis rentrée jeudi soir, après 10 jours dans ce pays merveilleux, et le temps de me remettre du jet lag, d’une longue journée de retour en France (14 heures de vol / 3 avions), d’une mini-déprime du post Thaïlandum et de machines à faire tourner… me revoilà ! Presque fraîche comme un gardon.

Aujourd’hui on va s’attarder à Bangkok, et puis la prochaine fois on partira à la plage, dans le sud (et vous n’oublierez pas l’indice 50)(<=ah ça non !).

25