OH LA DECO

Bollywood feeling

jamini

Salut tout le monde (j’allais ajouter « C’est Nadège ! » ; je m’y perds dans toutes mes identités Internet).

Pourquoi ne pas partir aujourd’hui vers des contrées colorées, à la frontière entre le Bollywood et le Bobo tout court, ce qui pourrait nous donner un nouveau concept au nom rigolo (mais impraticable) : le Bobobollywood (vas-y les bègues, vous êtes gâtés, ce mot est offert par la maison !).
Et bien si, partons. Partons loin tout en restant parisien, ou vautré dans son canapé tout au moins, grâce à cette jolie marque dont je vous ai déjà parlé dans un ancien JJG : Jamini.

Une boutique a ouvert ses portes il y a un an et demi pas très loin de chez moi, et je suis enfin allée la visiter il y a quelques jours. Je vous fais le tour du propriétaire en photos et en mots pas très choc car, comme je dis toujours : « Quand il n’y a pas de raison de forcément l’ouvrir, il vaut mieux la fermer » (ça s’applique également pour toutes les portes que vous croiserez sur votre chemin).

14

Housewife

affiche life

Salut la jeunesse. De temps en temps, sur les réseaux sociaux, je poste des petits morceaux de ma maison en Normandie. Le plus souvent ce sont des bidules déco plutôt que des bonnes tranches de vie car, comme vous le savez, qui garde son foyer secret engendre la sérénité.
Et puis aussi, c’est souvent la fête au bordel ambiant ; on n’a pas trop la fibre de l’instagrameuse scandinave control freak, c’est ainsi (Vive le saucisson et les chaussettes qui traînent ! A bas le latte avec le coeur dessiné dessus et l’enfilade cirée ! RÉVOLUTION.)

Bon, mais quand même, on me demande souvent – notamment sur instagram – d’où proviennent qui d’une affiche, d’un mug, qui d’un vase ou d’un que sais-je, alors je fais une mini récap aujourd’hui, même si pas mal de trucs ont été trouvés en brocantes ou vide-greniers (notamment mon séchoir à cheveux vintage Philips que j’aime plus que de raison)(et qui ne sert à rien, BIEN SÛR, vu que je suis ambassadrice lissage brésilien des internets).

26

Les bougies chics

selection bougies chic

Avez-vous remarqué que, depuis une dizaine d’années, le marché de la bougie parfumée a drôlement monté en gamme ? Et si certaines marques ont un vrai patrimoine olfactif, on n’est pas dupes, d’autres ont forcément surfé sur cette vague en proposant des bougies jolies oui, mais médiocres dans la durée.

Je suis faible et souvent guidée par le vilain marketing, j’adore (m’)offrir des bougies ; c’est aussi joli qu’un bouquet fleuri, mais le plaisir dure plus longtemps même si, tout comme les fleurs, la cire est périssable. On ne va pas se mentir, la bougie Diptyque a encore de beaux jours devant elle niveau désirabilité ; j’ai testé plein de senteurs au fil des années, ma préférée reste, je crois, Opopanax.

Mais je suis allée fouiner chez d’autres fournisseurs de bougies chics, afin de vous proposer une revue qui, bien sûr, est loin d’être exhaustive. Mais elle pourra peut-être vous donner des pistes pour sortir des sentiers battus, et provoquer l’émerveillement autour de vous face à tant d’avant-gardisme cirier. Prêts ? Partons.

48