LE JEAN-JACQUES GOLDMAN

Le Jean-Jacques Goldman (128)

✔ Salut les jeunes, j’espère que vous avez passé un bon week-end ? Moi c’était mitigé : j’ai mangé des langoustines et je me suis engueulée avec l’amoureux. Mais bon, l’un dans l’autre, ça s’équilibre.

Commençons ce JJG avec une interview donnée par Morgane Sézalory, la créatrice de Sézane, au magazine Milk. J’ai eu la chance de la rencontrer plusieurs fois dans la vraie vie : cette fille est non seulement bourrée de talent, elle est surtout la gentillesse et la bienveillance incarnées. Et puis matez-moi son appart parisien, quoi (c’est moche la jalousie, Violette !)(<=je sais).

23

Le Jean-Jacques Goldman (127)

✔ Quelle pression, quelle pression, c’est le JJG de la rentrée !

Les petites culottées c’est une toute jeune marque de culottes (ah bon ?) dessinées et conçues en France. Elles sont nées rue des Dames, dans le 17ème arrondissement de Paris, de la rencontre de la créativité de Mélanie, fondatrice, du savoir-faire de Louise Feuillère, meilleur ouvrier de France et de Sonia, apportant à la marque une prise de parole libre et décomplexée.

Pour elles trois, plus qu’un sous-vêtement et au-delà d’un objet de désir, la culotte se veut être le reflet de notre humeur. Elle est notre premier choix de la journée, celui sur lequel on s’appuie pour bien démarrer. Ça donne une lingerie qui réconcilie confort et élégance, originalité et sensualité. Bref, une façon différence de porter la culotte.

C’est drôlement joli. L’e-shop est ici !

9

Le Jean-Jacques Goldman (126)

✔ Mazette, un JJG qui surgit en plein coeur de l’été… avouez que la surprise est à son apogée.
En plus, j’imagine que la plupart d’entre vous ne lira jamais ce merveilleux 125ème épisode de la saga Goldman mais tant pis, quel sacerdoce la bloguerie !
Bon, pour les juillettistes (<= les meilleures) et pour celles qui ne sont pas (encore) en vacances, voilà donc le JJG.

Je suis tombée l’autre jour sur le compte instagram de Bellerby & Co. Globemakers, une société qui fabrique et peint à la main de magnifiques globes terrestres, qui montre les coulisses de l’entreprise. Ça m’a littéralement fasciné et du coup, vu le boulot sur chaque objet, je comprends désormais les prix pratiqués : genre ce globe-là vaut plus de 14 000£ (HAN). C’est beau hein ?!

27