GEEKERIES

La bio Instagram chez le préado

violet grantham

Chez les préados, sachez-le, la bio Instagram compte énormément (plus que les maths, j’entends).
En général, elle suit un canevas assez précis : le prénom du préado, le nom de son collège et sa classe.

Ça donne ça : « Fleur-Citrouille, 6ème 4, Saint-Exupery en force ! ». Oui, ils ont déjà un côté assez chauvin par rapport à leur établissement, c’est mignon.

Ensuite, ils écrivent les prénoms de leurs potes, suivis d’une légende pas du tout excessive et très réaliste.
Avant ça donnait un truc comme : « Nina, Miqueline, Aglaë, Ninon, Guenièvre… Mes amours » Ou bien, variante : « Nina, Miqueline, Aglaë, Ninon, Guenièvre… Mes BFF pour la vie »
Si pour Beigbeider l’amour dure 3 ans, en revanche, chez eux, l’amitié pour la vie dépasse rarement la semaine. Mais peut-être que c’est un mode de calcul du temps différent du nôtre, un peu comme pour définir l’âge des chiens ? A creuser.

62

En voiture !

simone maucure

Je viens tout juste d’utiliser la nouvelle Beauty app, Simone, qui propose des manucures et pédicures à domicile. Autant vous le dire tout de suite, il n’y aura pas de suspense aujourd’hui sur le blog, puisque je suis entièrement conquise par le concept !

En général, je fais mes manucures moi-même – au fil des ans, j’ai acquis une sorte de dextérité proche de la perfection (en revanche, la modestie baisse avec la maturité) -, mais pour les pédicures, je vais dans un petit salon tenu par des asiatiques choupies à côté de chez moi, environ une fois par mois.
Comme mes orteils commençaient à faire la gueule depuis mon dernier passage, j’en ai profité pour télécharger l’appli Simone et j’ai commandé une beauté des pieds à domicile, soit des soins + une pause de vernis pour 45€. J’ai réservé un créneau horaire – les manucures SIMONE se déplacent partout à Paris, que vous soyez chez vous, à l’hôtel ou au bureau 7/7 de 7h30 à 22h30 – et en voiture (Simone) !

15

Tu les aimes, mes pieds ?

shoes instagram

Vous allez rire. Enfin, si ça se trouve non.
Déjà que j’avais un peu trop tendance à me regarder dans le miroir (allo Narcisse ?), depuis qu’on m’a découvert ce c – n de grain, je m’observe sous toutes les coutures. Je brouille les glaces à force d’user leurs tains.
L’autre soir, devant un match de foot (mon amoureux est très sportif), alors que je balançais nonchalamment ma jambe d’emmerdement, mon pied a éveillé mon attention.

Hey mais je l’avais pas ce grain de beauté, avant, si ??? Attends, y’a pénalty !

Inquiète, et un peu blasée d’avoir à retourner si tôt chez ma dermato, je me suis demandé non-stop pendant la deuxième mi-temps si oui ou non je l’avais avant ce c – n de grain de beauté et, à la fin du match (on a perdu) j’ai enfin eu un déclic. Mais bon de sang de of course, la réponse était sur Instagram !

28