novembre, 2012

Genre Usain Bolt

Pas besoin de courir comme un lapin pour chausser des souliers d’or. Les feuilles mortes se ramassent plus facilement sans la pelle, pour peu qu’on mette le nez dehors.

A part ça, je vous parlais l’autre fois de façon énigmatique du parfait petit pull noir. Celui qui tombe pile poil au carré sous le col de mes chemises blanches, afin de sublimer encore un peu plus mon côté « secrétaire salope »… comme dirait mon copain Benjamin (les lunettes et le col blanc, le fantasme du petit coup sous le bureau à la pause déjeuner).

45

BARBE A PAPA

Ce Barbapapa-là ne se transforme pas à volonté – court, long, carré – puisqu’il s’agit du petit nom (phonétiquement parlant) d’un nouveau restaurant du 9ème. Je vous en parle parce que là-bas la bonne franquette n’est pas surfaite, l’ambiance est bon enfant et la viande est terrible – amis végans, passez votre chemin.

Une cuisine française parfaite au milieu de vieux fauteuils de barbiers, lampes industrielles et parquet ciré, Séville n’a définitivement plus le monopole des hommes à barbes (?)(pardon, j’ai encore un peu de fièvre).

32

Le Jean-Jacques Goldman (15)

Hop. Aujourd’hui, Jean-Jacques va rester concentré sur la beauté – quel métrosexuel – et vous proposer quatre nouveautés testées et approuvées dans sa salle de bains (oui, celle avec le balcon et le vieux pain).

★ La gamme Future Solution LX de Shiseido

Je teste depuis une semaine plusieurs produits de cette gamme plutôt luxueuse. Je suis carrément emballée. Moi qui suis très splash splash, je ne suis pas déçue par la mousse nettoyante qui mousse, qui mousse, mais qui mousse tellement que je pourrais presque faire des bulles avec mon visage, matin et soir.
Egalement, mention spéciale pour le sérum aux reflets nacrés dont l’odeur subtilement régressive me rappelle celle d’un chewing-gum qu’on aurait mâché pendant des heures. Glop !

23