octobre, 2011

Liliane, fais les valises !

< Salut gros /> J’avais pourtant demandé à la lune de ne pas tomber malade juste avant de prendre l’avion mais un méchant gratouillis à la gorge est apparu sournoisement, aujourd’hui en début de journée, alors que je décolorais ma moustache (je lole, je n’ai pas de poils).
Je ne comprends pas. J’avais pourtant eu une bronchite l’autre fois, entre les deux tours des Primaires socialistes, et je pensais la maladie pliée pour le trimestre. Oui, je le reconnais aisément, j’avais poussé un grand ouf entre deux quintes de toux, pensant pouvoir atterrir en paix en Italie, sans hurler de douleur des esgourdes. Pouët que non, on dirait.

40

Lurex Gaga (oh-la-la)

Te souviens-tu Liliane quand j’avais conçu des ballerines customisées sur IDbyME ? Mireille arborait alors fièrement une jolie paire aux cornes. Aujourd’hui, elle a hérité d’un gilet en cachemire double fil aux poignets glitter, entièrement façonné par votre serviteuse. Y’a pas, je deviens une flèche en DIY…
En effet, après les souliers, on peut désormais créer des vêtements sur IDbyME : la parfaite chemise blanche (je passe mon tour, souviens-toi again Liliane), la veste en cuir, le trench ou ce qu’il vous plaira en cachemire.

35

Le Jean-Jacques Goldman (11)

# Je ne sais plus quel auteur a dit Le lundi au soleil (sûrement un impressionniste). En tous cas, j’ai décidé de suivre aveuglement ce conseil éclairé (paradoxe ?) en coloriant mes lèvres, ce matin, du nouveau corail de Clinique aka Coral Chic de son petit nom hipster. Des coquilles Saint-Jacques m’ont poursuivie dans le métro. J’ai pas compris.

# Je viens de tomber croc love de deux séries que je vous conseille si, comme moi, vous êtes férus de science-fiction (lol) : The Borgias et Downton Abbey. Sachant que l’une se passe pendant la Renaissance et l’autre dans l’Angleterre post-victorienne vous arguerez sûrement que je suis d’une modernité sans nom. C’est sans doute vrai ; j’aurais dû faire costumière comme métier.

31