avril, 2011

Skinny boyfriend Levis sur Brandalley

Je me lève et je vous bouscule un peu, mais c’est pour la bonne cause fashion.
Ce matin, sur Brandalley, les Skinny boyfriend Levis sont à moitié prix. Courez-y !

La vente Levis c’est donc par ici

Et si vous ajoutez le code « Tendance » à votre commande, y’aura une réduction de -10€ en plus de tout ce bonheur.

7

Narcisse

Quand tu personnalises ta chaussure sportive, sur le site d’Adidas, je vous dis pas les atermoiements que ça provoque. « Et si je collais des oeillets fluos », « ah non tiens on va foutre du lacet en organza (?) », « dis donc c’est pas mal le violet électrique en façade avant ! », « puis merde je finirai demain », « le jaune ça va bien avec le vert amande ? » Bref, on est pas rendus, en somme.
Et puis, arrive le moment où on prend conscience qu’on est pas du tout designer de confession. Et on fait simple. Enfin simple du color block néanmoins, ce n’est pas parce qu’on est au rayon sportif que l’on doit oublier son éducation modeuse 2.0, acquise à la force des partenariats… (en vrai, elles sont roses, je comprends pas ce qui se passe avec ce putain de diaphragme)

42

Lisbonne #2

C’est toujours moi, les copains. Me revoilà avec la suite de mes pérégrinations de pèlerine lisboète.
Bref, j’ai vraiment beaucoup aimé cette ville, même si je l’ai parcourue un parapluie à la main la moitié du temps et qu’une cité du sud sous la pluie, c’est quand même une grosse hérésie qui devrait être punie par 100 coups de fouet de Catherine Laborde. Oh oui, fouettez-nous Sainte Catherine…

Lisbonne séduit donc dès le premier coup d’oeil. Mais c’est aussi une ville « facile », beaucoup plus que Madrid la rivale mystérieuse. Sitôt débarqués du grand oiseau métallique, le dépaysement est bien là ; murs pastels, collines et tramways font le reste. Comme je ne suis pas très douée en radioguidage touristique, je ne saurais que trop vous conseiller de balancer guides et autres Routards dans le Tage, et de muser le nez au vent à travers la ville. Chaque quartier cache sa pépite, des drôles d’endroits où se mélangent vrais gens et touristes, car oui, Lisbonne est une ville ultra touristique (surtout à Pâques – paye ta chrétienté).
Surtout, pensez à vous chausser confort ! On marche beaucoup à Libonne ; j’ai ramené des courbatures au cul en souvenir.

31