avril, 2011

New Balance x Will & Kate

Coucou les cinglés. Ca va bien depuis ce matin ?
Je tenais juste à vous faire part d’une petite information cruciale, que dis-je vitale, où vais-je capitale.
Donc, c’est pour dire qu’à l’occasion du mariage de William et Kate from Albion le 29 avril prochain, New Balance a décidé de lancer des sneakers princières.
A cette occasion, la marque a créé une édition ultra limitée (seulement 10 paires) à l’effigie des futurs épousés.
Pour tenter de gagner ces modèles collector (si, j’insiste), New Balance met en place un jeu-concours sur Facebook et seuls les couples prénommés William et Kate (ou dérivés) qui posteront leurs photos pourront prétendre aux baskets merchandisés « wedding de l’année ».

Any Catherine dans la salle ?

27

Vente privée « Petits Petons »

Amis des chaussures pour enfants, voilà une vente privée qui saura vous séduire, j’en suis certaine. Sur Brandalley a lieu une vente privée de la marque « Petits Petons » avec des réductions allant jusqu’à -70%. Par exemple, toutes les paires de la sélection ci-dessus sont à 23€ au lieu de 50€. C’est la magie du lundi.

Par contre, grouillez-vous, plein de pointures sont déjà épuisées. Les pauvres… D’ailleurs, mon coeur saigne que Cyclamen soit dotée de si grands panards et ne puisse chausser cette paire de « K-jacques like » blanches, so Saint-Tropez.

0

Puissance et gloire

Les copains, je vous dis pas comme la vie affluence peut être pleine de surprises. Oh si, je vous dis, je n’ai jamais su tenir ma langue (surtout au lycée – hum hum chaudasse).
En ce moment, je suis sur un projet assez excitant pour lequel je dois shooter des looks de street style. Je me prends trop pour GD, et mon quotidien se trouve ainsi tout auréolé de puissance et de gloire. Un peu comme si j’étais la comtesse de Chateauvallon. Je vous en reparle bientôt.
Bref, c’est pas si facile le street style, et c’est là qu’on se rend compte qu’on est pas tant GD que ça et qu’on finira sans doute notre vie dans un banal 3 pièces intra-muros. Exit Chateauvallon, la puissance et la gloire.

Le week-end dernier, tout en me promenant l’appareil-photo au cou et Nounours en bandoulière, j’ai fait part de mon étonnement à ce dernier (Nounours, pas la bandoulière) : « Diantre, mais ils sont où les gens lookés ? » (je parlais encore comme à Chateauvallon car je n’avais pas compris alors que le street style c’était pire que la mine et que la puissance et la gloire ne seraient jamais imprimées sur ma carte de visite).
« Ils sont en vacances de Pâques, bichon !« , il a répondu.

42