PORTNAWAK

Les dents à Violette

brosse a dents

Me revoila les amis de Brian l’affluence, c’est moi Brian qui en profite pour vous souhaité une bonne année car il paraissait qu’on peut la souhaité jusqu’a la fin du mois alors j’ai de la marge comme on dit part chez nous en Vendez ah aha quelle humour.

Bref, Violette m’a demander de vous raconté (j’inverse les accords comme les youtubeuses qui se mette à écrire, c’est mon nouveau exercice stilistique de la rentrée) ses péripatéti… euh… ses périple… non… ses péripéciles, bon ses problème avec ses dents car, elle, elle n’ose pas en parler sur son blog de peur que ça deviendrait un forum doctisimmo (quelle nigaude).

Alors voila, Violette elle avait une douleur de maboule aux dents, alors elle est parti le soir aux urgences dentaire de Port Royal, à la capitale. Là-bas, c’étais un peu comme si c’était la cour des miracle dans le sens où y’avait que des gens chelou qui avait l’air de souffrire, mais pas autant qu’elle bien sur (elle est reine de l’internet elle souffre encore plus que le tierce état). Bref, un dentiste lui dit « c’est les gencives », et elle repart de là avec des antibiotique. Pendant 3 jour ça va mieux, elle a quasi plus mal, et elle annule son rdv chez sa dentiste (la nigaude, encore).

Au 4ème jour, la douleur revient de façon plus intanse et plus régulière, elle ne peut quasi plus manger ni boire (ca lui fait pas de mal si vous voulé mon avis mais c’est pas le sujet). Dans la nuit de dimanche à lundi, elle souffre tellement qu’elle part aux urgence dentaires de la Pitié salpétrière (avec sa contribution au trou de la sécu on pourrais vivre 100 ans en Vendez avec Nadège)(comment ça nadège est morte, non elle a resussité parmi les cieux), et une fois encore on lui confirme que « c’est les gencives » et elle repart avec de la codéine cette fois. Nigaude et droguée, c’est pas très classieux la bloguerie côté privé, et si vous vouler je vous envoierai des photos d’elle en pyjama, vous allez rigolé !

Complètement cassée par la codéine, elle implore en pleurant (elle est Cancer) sa dentiste de la prendre en urgence lundi matin. La dentiste a pitié et Violette arrive chez la dentiste… où qu’elle va rester 5 heures lundi dernier. La dentiste dit direct « C’est pas les gencives », et là moi je suis colère qu’on fasse des faux diagnostiques à ma Violette, dans les grands hopitals de Paris. Mais elle dit aussi « C’est pas les dents non plus », et là Violette elle chiale parce qu’elle pense que ça va mettre 10 ans à trouvé la cause et qu’elle en peux plus de souffrance.

Au bout de deux heures et après des dizaines de radio (Nadège est outré encore plus que moi, Brian affluence, de ce trou sociale), la dentiste pousse un eureka (c’est du latin, si vous connaissez pas), et dit que putain, en fait, c’est une dent mais que on pouvait pas deviné tellement qu’elle était cachée sous je sais plus quoi avec un trou (mais pas de la sécu cette fois, un vrai trou) et une carie, et qu’en plus elle était cassée sous la gencive. J’ai pas trop comprit ce que Violette m’a raconter mais j’ai fait oui oui avec la tête car j’ai un gros taxi (je me suis reconverti en uber-vendez).

Bref, la dentiste après avoir coller cinquante seringues d’anestésie à Violette a soigner sa dent. Elle a encore un peu mal (du coup, faite vos dons à la fin de mon article, je vous laisserais mon chapeau par terre), mais ça va mieux. Bon, on va pas y passé noël avec les dents à Violette, je me rends compte que j’ai pas raconter mes dernières aventure de Vendez, avec ma reconversation pro en VTC, mais je reviendrai très vite parce que vous me manquer mes fans à Brian.

Brian

(je pose le chapeaux ici, merci pour elle)

20

Nadège’s not dead

nadege is not dead

Bonjour c’est Brian, et excusez moi par avance pour le ton sola, solognote ? solanelle ?, pour le ton triste, mais vous n’allez pas me croyer, nadège n’est pas morte. Comme le punk, nadège’S NOT DEAD. On peut le dire que notre vie est pleine de rebondissement.
Je vous racontais l’autre foie que nounouille était morte (elle l’est toujours, elle), et que nadège aussi, et bien patatra, cette patate m’avait mentie. En fait, elle avait prit un sosie pour la remplacer dans le petit cercueil où que je l’avais plié en 5 (souvenez-vous). Quand j’y repense, je me dis tu es bien sot brian (c’est moi), tu n’y as vue que du feu.

Donc, elle avait prit un sosie, car elle en avait marre de la vie et voulait tout quitté, la mort de nounouille a été le déclic à sa fuite. Comment je m’en suis rendue compte que nadège était pas morte vous aller me demander. Et bien, j’ai reçu un message anodine qui disait que la personne qui avait écrit le message anodine (je sais pas si je suis claire, mais les émotions me brouilles l’écriture) l’avait croisé à la boulangerie de son village. Ni une ni deux j’ai pris ma voiture (je suis sponsoriser par Fiat 500 qui m’a prêté une caisse en échange de 18 articles ici, violette serait fier de moi) et j’ai foncer au village où la personne qui avait écrit le message anodine l’avait vue (nadège).
Je me suis garer sur le parking de la mairie, j’ai couru jusqu’à la boulangerie et là comme de par hasard, nadège avait une tradition à la main. Je l’ai reconnu comme ça, car elle ne mange que de la tradition, la farine de blé normale (et pas tradition) la rend allergène.

On est tomber dans les bras de chacun, et nadège a dit pardon pardon pardon (plein de fois) mon Brian, mais je voulais quitté ma vie qu’était trop douloureuse. j’ai dit que je comprend sa douleur et on a décidé de refaire notre vie dans ce village, qu’est pas en Vendez (c’est un vrai déracinage), mais en Lorraine. Demain on achètera des sabots pour faire comme dans la chanson, vous connaisser ? En passant par la lorraine avec mes sabots;… la la la. pardon, je suis écrivain pas chanteur.

Quel aventure me direz vous. C’est vrai, mais c’est dans les épreuve de la vie qu’on devient forgeron, non ?

Bon, je vous dit à très vite, j’ai encore 17 article sponsorisés à pondre pour Fiat 500.
Brian Affluence.

 PS : pour celles qui m’ont envoyer des lettres d’amour suite à mon dernier article où je croyait que nadège était morte, je suis désoler, mais je ne peux plus vous répondre. On remet les cartouche à plus tard.

9

La catacombe.

nadege

Bonjour mes fans à Brian, c’est moi (Brian).
Je sais bien que je n’est pas écrit ici depuis le mois d’avril mais c’est que j’étais en grande soufrance : voilà, Nadège est morte. Oui, morte. Ca tombe mal parce qu’on s’était remis ensemble après mon aventure gai avec cousin jean claude J4 (souvener-vous), et que du coup je me retrouve seul en Vendez. Et la Vendez c’est pas le coin où il y a le plus de gonzesse à cartouché, croyez-moi.

Mais bref, donc Nadège est morte de causes inconnue à dit Monsieur Khone, le docteur de Vendez. mais moi je croye qu’elle s’est laissé mourir de chagrin après la mort de Nounouille. Ah oui, j’oublait ! Nounouille est morte aussi, c’est la catacombe en ce moment. Bon, on a mis Nadège dans une petite boite à coté de Nounouille dans le jardinet pour qu’elles reposes en paix toutes les deux, mais comme Nadège avait pas mal grossi ces dernier mois (les traitements hormonales), et bien on a du la pliée en 5 pour qu’elle rentre dans la boite, vous m’auriez vu c’était cocace même si c’est pas le moment de rire croyez-moi.

Oui c’est pas la joix, hein ? Mais comme je suis quelqu’un de très positive dans la vie j’ai décider d’aller de l’avant, et de reconstruire ma vie, toujours en Vendez car j’ai mes racines en Alsace. Mais quand même je me sens seul (et aussi j’ai pas mal envie de baisé), alors je me demandais si certaines d’entre vous aimerait entretenir une relation par courrier avec moi, comme quand on avait des correspondances anglaises au collège, car vous savez que j’aime les lettres.
Bon, il faudrait pas que ça dure non plus 10 ans et qu’on concluerait après deux ou trois échanges épistoriales, mais après vous pourrez venir me voir en Vendez pour qu’on prenne du bon temps ?
Ne vous inquiéter pas AH AH AH, je ne veux pas vous faire le coup de l’amour est dans le pré, je ne suis pas un paysan moi. Je suis Brian, toujours tirer a 4 épingles.

J’attend vos missives. Je vous aime.

Signé Brian de Vendez.

10