avril, 2014

Recto Verso

robe dentelle monshowroom

Imaginez (vous savez faire ça, oui ?), un jour vous avez une réunion de boulot hyper importante dans la journée – un truc un peu vieille France où il faut être chic mais point trop n’en faut quand même – et le soir même, sans avoir la possibilité de repasser chez vous, votre gentilhomme vous emmène au théâtre / à un cocktail / dîner au Jules Verne.
Bah bordel, vous vous dites le matin en ouvrant la penderie, voilà la galère. (vous parlez très mal quand vous êtes dans le désarroi)

C’était sans compter sans la petite robe astucieuse qui, côté recto, vous donnera le jour une allure sympa mais sérieuse, sans pour autant passer pour la coincée de service. Et le soir, sitôt arrivée auprès du gentilhomme susnommé, hop vous tombez la veste sage de la journée qui cachait votre verso très Mireille Darc, et bim il est scotché (le gentilhomme).

43

Jolie crinière

karite furterer

Parlons peu, parlons cheveux. Enfin « peu »… (bref).
La semaine dernière j’ai passé quelques heures en charmante compagnie capillaire à l’institut René Furterer, place de la Madeleine. Hormis un massage crânien qui m’a fait voyager au pays de Candy (j’ai aperçu le prince des collines, il a pris chéro), j’ai aussi appris plein de choses pour améliorer la qualité de mes cheveux. Et après application de 4 des 5 produits (y’en a un qui est pour la nuit et j’ai pas couché là-bas) que vous voyez ci-dessus, je suis sortie de là avec une impression de cheveu sain et brillant comme jamais. Pardon Michel.

Après un diagnostic de mon cuir chevelu, réalisé grâce à une sonde grossissante qu’on applique sur le crâne – j’ai eu l’impression, en regardant l’écran de contrôle, de me promener dans une forêt inquiétante de Game of Thrones – il a été décidé que j’avais le cuir chevelu sain (ouf !). Et hop c’était parti pour l’application des produits.

21

Casanova de Vendez

Ugly-Couple-In-The-World

Bonjour mes fans de Brian, c’est moi Brian.
Vous aller surement me prendre pour une girolle, mais figurez vous qu’on a remit le couvert, avec nadège. Je sais bien que je vous disais la dernière fois que j’étais devenue pédé avec cousin jean claude J4. Oui mais voila, l’amour c’est trop compliqué quand on habite en Vendez, car les gens sont pas ouverts.
Et comme, en plus, on voulait carrément se demandé en épousailles avec cousin jean claude J4, on a eu peur que le front des nationales débarque jusque par chez nous, dans l’Ouest, et que du coup on pourrais plus jamais se marier. Il parait qu’ils sont barjo sur ce sujet, voire frigide.

Bref. Du coup j’ai dis à mon amoureux (cousin jean claude J4) qu’on était un peu les roméo et juliette de Vendez (rapport à l’amour impossible), et qu’il vaudrait mieux casser tout de suite, plutôt que vivre ensemble, soite, mais dans la grande soufrance.

6