février, 2010

Mon voyage en Jordanie – l’hôtel SPA Six Senses

spa six senses jordanie 14

Coucou les gros, c’est moi. Vous dire que j’ai un peu les boules de vous retrouver même si je vous aime fort serait en deçà de la réalité, mais on va faire comme si de rien n’était.
J’ai tellement de trucs à vous raconter que vous allez sûrement finir gavés par cette soirée diapos qui va s’éterniser jusqu’à pas d’heure. Préparez le pop-corn et la couverture chauffante, me revoilà sans moderie aucune puisque j’ai passé huit jours ensuquée par le sable et le treillis dégueulasse.

Il m’est impossible de vous résumer la Jordanie, donc je vais vous laisser mater les photos, même si aucune ne traduit réellement la beauté des paysages rencontrés là-bas. Si je devais vous donner un seul mot ? Dépaysement. Total.

On va commencer en douceur par cet endroit magique où j’ai passé les deux premiers jours de mon périple au pays de Rania. L’hôtel Spa Six Senses Jordanie niché au fond d’une vallée à 300 mètres en dessous du niveau de la mer, à Ma’in, dans le nord de la Jordanie. Assurément un des plus beaux endroits où j’aie séjourné à ce jour. Une thalasso sur la mer morte en Jordanie, c’est quand même l’enchantement !

77

Petra ou Chnok ?

lawrence_d_arabie

Je veux dire, quand on m’a posé cette question, je n’ai pas hésité une seconde. « Petra !« , j’ai répondu. Parce que partir en vacances à Chnok, la vérité, ça fait pas glamour du statut Facebook.
Donc, les copains, c’était pour vous dire que vendredi matin, je pars en holidays en Jordanie.
« Viendez sur les traces de Lawrence !« , j’ai dit à Brian.
« Boccolini ?« , il a demandé.

Il faut l’excuser, il a toujours eu des lacunes en géographie…

Ainsi, j’ai hâte de rencontrer Lawrence d’Arabie avec son grand chèche blanc, de demander à Rania qu’est-ce qui lui a pris de se ramener du freesia à Le Web 09 (ils ont twitter dans le désert ?), de nager (en maillot une-pièce obligatoire) dans les mers Rouge et Morte et de courir, le cheveu au vent, dans les ruelles de Petra la Rose.

83

Roc Rides Correxion : mon avis

anti rides yeux Roc

On l’a échappé belle, les pains au lait, j’ai failli oublier de vous donner mon avis sur Roc Rides Correxion. J’imagine que vous n’en dormiez plus de la nuit, attendant fébrilement que je vous cause de mon avis d’influeuse. Que nenni, puisque telle la chevalière blanche, je gare mon fidèle destrier pour vous faire le compte-rendu de mon 1 mois d’utilisation.

Bref et pour rappel, depuis la mi-janvier, j’utilise la crème Anti-Rides Hydratante, la crème Régénérante, le Sérum Intensif et la Crème Anti-Rides Yeux.

Mes impressions ? Ah oui, mes impressions.
Pour être tout à fait honnête avec vous, je trouve cette gamme bien sans plus. Je veux dire, ma peau n’a pas ressenti de révolution notable, même si ça s’est plutôt bien passé. Une sorte de flirt agréable, sans réel engagement dans une relation plus sérieuse, en somme.

32

Le tee-shirt perroquet

tee shirt perroquet maje

Bonsoir, c’est Violette.

Je voulais vous dire que j’ai acheté un tee-shirt avec un perroquet dessus. C’est à dire que depuis 2008, j’ai une vraie passion pour les perroquets, et que j’ai décidé de commencer une collection. J’en suis à deux.
Vous allez sûrement penser que c’est un peu léger comme look du jour, vu qu’on ne voit que la moitié de ma silhouette. C’est que j’étais en culotte en bas, mon slim attendait au sale.

44

Aravane Rezaï à l’Open GDF Suez

open GDF suez

L’autre fois, on m’a invitée à l’Open GDF Suez pour voir des filles jouer au tennis, en loge. Ce que je n’avais pas bien compris, c’est que j’allais me retrouver aux premières, de loges.
Voyez que je me suis assise juste derrière la mère de la joueuse allemande qui officiait ce soir-là. On aura beau critiquer les poncifs, je suis désolée, mais les allemands ils maîtrisent tout un tas de langues, t’as pas idée.
La mère, elle encourageait à coups de « Go on ! » et de phrases en italien, en alternance. Par contre, elle n’a jamais prononcé un mot d’allemand. Je crois qu’elle faisait réviser ses cours de L.E.A. à sa fille, c’est pas possible autrement.

Ce qui est moins drôle, par contre, c’est que le mec d’Eurosport n’arrêtait pas de la mater de sa grosse caméra, et que, du coup, je me suis retrouvée moi aussi en gros plan sur la chaîne sportive.
Je suis pas dans la merde ; j’avais prétexté une bronchite chronique pour annuler un dîner et me rendre au stade Pierre de Coubertin en loucedé. Désormais c’est chose faite, je n’ai plus d’amis.

33

cui-cui

un oiseau sur la branche

L’autre jour, j’ai reçu un email de Frédérique, une dame qui possède une boutique online de bijoux de créatrices du monde entier.
Pour une fois que j’avais 5 minutes devant moi, attendant patiemment que ma 7ème couche de vernis sèche sur mes pieds délicats, je suis donc allée me promener sur son Internet, à Frédérique.

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais de plus en plus de créatrices qui se disent hype fleurissent sur la toile. Des totales inconnues qui te collent du collier à 150€ sans vergogne. Je veux dire, c’est pas qu’on est pauvres, mais n’est pas Victoire de Castellane qui veut. Bref.

167