L’air de rien

    

Ok les copains, je me rends compte que si j’ai parlé ça et là de mon parfum, au hasard de mon journal de l’Internet, et bien jamais je ne lui ai consacré un article entier. C’est un blog de fille ici oui ou merde ?
Afin de réparer l’affront fait au jus qui accompagne mes jours et mes nuits (coquine, va) depuis 3 ou 4 ans, voilà l’explication de texte. En gros, vous allez tout savoir. Enfin, presque tout, je me dépêche car je dois emmener Brian aux urgences (à cause de ses petits problèmes de santé chopés en Espagne).

Au tout début du début de ma vie de ma femme, vers 11 ans, sachez que je ne brillais guère par mon originalité. Le jean neige n’était pas encore sorti dans les bacs, j’écoutais Karen Cheryl et je portais « Anaïs Anaïs » de Cacharel… Le niveau quoi.
J’étais pas trop rock n’roll, c’est d’ailleurs sûrement pour ça que j’ai roulé ma première pelle seulement en 5ème, pendant un cours d’espagnol. Mon amour immodéré pour la sangria n’est plus un secret pour vous, désormais.

Puis, j’ai commencé à m’encanailler un peu avec des loubards de 3ème qui faisaient les cakes en 103 SP et séchaient 2 ou 3 cours dans l’année. Oulà, vise les délinquants quoi ; Pablo Escobar n’avait qu’à bien se tenir…
J’ai donc collé le Anaïs Anaïs au fond du panier à linge sale, et je me suis lancée dans la rébellion face aux fragrances de niaises imposées à nous autres, pauvres gamines de l’époque (« eau jeune » et autres fac-similés de désodorisants à chiottes).
Infidèle comme pas possible, j’ai quasi tout essayé, méprisant toujours les trucs orientaux super capiteux qui te donnaient l’impression de sentir « ta mère ». On est pas sérieux quand on a… 30 ans. Putain, ça file, les gars !

Ouais et donc, un jour, gavée de ne jamais trouver mon Graal absolu en matière de sent-bon, j’ai carrément arrêté d’en mettre. Pendant 2 ans. Faut dire que mon dernier passage chez Séphora, à l’époque, s’était soldé par une incompréhension totale.
J’avais expliqué à la gonzesse en rayon que je cherchais un truc un peu suranné, ambré aux entournures, qui rappelle l’odeur de la poudre de riz, tu vois quoi…
« Ah ouais on a Tendre Poison qu’est un peu comme vous dites !« , elle m’avait sorti. Je pense qu’elle était stagiaire, en fait.

Je ne vais pas vous raconter comment je suis tombée par hasard sur L’air de rien (Brian m’attend dans la voiture), mais je remercie chaque jour Jane Birkin d’avoir créé son parfum pour Miller Harris, car elle n’avait jamais trouvé celui qu’elle aimait vraiment. Enfin, si ça se trouve elle dit ça à des fins marketeuses, mais qu’importe les aminches, j’aime penser qu’on a eu ce point commun toutes les deux. Même si elle m’énerve à toujours faire genre je parle pas super bien français.

Et toi, tu portes comme quoi comme parfum ? (non j’déconne, on s’en fout)

Catégories MODERIES OH OUI

58 commentaires

  1. Celine dit :

    DKNY la pomme verte! Et je ne m’en lasse pas!

    (Ouais je réponds quand même).

  2. aZZed dit :

    moi je « MMmmmm tu sens bon ». POINT.

  3. violette dit :

    Azzed : Tu t’es endormie sur l’horoscope Grazia qu’a déteint sur ta joue ? (coquine)

  4. Anne-Sophie dit :

    je ne sais pas ce que cela sent, mais j’aime cette bouteille qui me rappelle les flacons de parfum de mon papa quand j’étais enfant…

  5. Madame Parle dit :

    Je suis au stade ou je veux changer mais je trouve pas…

  6. Sandra dit :

    Je ne connais pas ce parfum mais je n’ai jamais trouvé Birkin super clean comme fille ……hum, hum!!! Donc je ne sais pas si c’est flatteur d’associer Birkin et parfum, ok, il n’y a pas le choix là! Par contre le flacon est très masculin et là j’associe bien .

  7. Vanessa dit :

    en 5eme la pelle ben ça va, moi 4eme et second trimestre en plus !

  8. Ah ben tiens en parlant de parfum, je sens le gaz… ?

  9. Clémentine dit :

    Moi en troisième, mais j’ai sauté une classe (n’importe quoi).

  10. chris dit :

    Ma première pelle, c’était lors d’un bal de village (tiens je ne me souvines pas s’il y avait des 103 SP garés devant la salle des fêtes) et elle m’a valu une de ces baffes… En citadine pas au fait des us et coutumes villageoises je ne savais pas encore que la tradition était les jeunes sur la piste de danse et les parents au balcon. Du coup j’ai vite appris ;-)

  11. violette dit :

    Anne-Sophie : Vas-y, approche ton nez de l’écran, c’est une toute nouvelle technologie.

    Madame Parle : Ben tu prends pas le même hein ! Je suis possessive.

    Sandra : Ah ouais, mais non non, il te fait pas sentir la crasse ! Enfin je crois pas, si ?

    Vanessa : Je viens de réaliser qu’en fait ça devait être en 4ème, je faisais pas d’espagnol en 5ème (la honte).

    imposture : Oui pardon, j’ai oublié, je suis désolée. Et bonnes vacances !

    Clémentine : L’honneur est presque sauf j’ai envie de te dire.

  12. Lila dit :

    Moi Fuel for life de Diesel (hyper glamour comme nom, jm’en lasse pas haha). For men. Il a l’air pas mal ton parfum là.. A sentir.

  13. violette dit :

    chris : Finalement, je trouve ça cool que tout le monde parle de sa première pelle plutôt que de filer le nom de son parfum ! Vous êtes juste parfait(e)s !

  14. Anne dit :

    Hello Violette !
    Je te souhaite qu’ils n’arrêtent JAMAIS la production… c’est l’enfer.
    Mais sinon fin de collège, quand t’es devenue une pro de la pelle et que t’es passée en phase 2 de pelotage, t’as pas eu une période parfums de mecs et en particulier Drakkar Noir ?
    Ouais je suis vieille, et alors ? Je me souviens tout de même de mes premiers émois olfactifs ou amoureux, non mais !
    Bisous
    Anne

  15. Jenny dit :

    Ma première pelle.. euh 5ème je dirai. un vrai FIASCO! le mec avait un appareil dentaire et il m’a ouvert les lèvres avec… je te raconte pas la tête de ma mère quand je suis rentrée!!!

  16. Faute pardonnée à moitié avouée…

    Ou un truc dans ce genre…

    Bonnes recherches. Bizoo

  17. Ava Gardner dit :

    Je me dirige lentement vers un pan de snobisme latent mais saupoudré d’une indéniable once de raison qui voudrait qu’aucun parfum commercial, fût-il de niche, ne souille ma peau.
    Les effluves synthétiques, je ne les supporte plus. J’ai passé recemment quelques heures avec une spécialiste du parfum, et tout ce qu’elle m’a raconté de cette industrie (au demeurant fort noble) a achevé de me convaincre… Je n’arrive donc pas à me décider à finir mes bouteilles, et lorsque je me vaporise j’ai l »impression de sombrer dans le stupre et la trahison olfactive. Me mue-je en Jean-Baptiste?

  18. Mélisse dit :

    je préfère ne plus jamais parler de ma premiere pelle mais je dois avouer une grave infidélité en matière de parfums… doit y’en avoir une dizaine sur la commode genre… bon là l’été c’est : Kenzo mais deux différents (j’ai la flemme d’aller verifier : celui avec un coquelicot et une bouteille en forme de vague feuille), ou Summer groove d’Escada, ou Love de Nina Ricci
    je changerai à l’automne pour 3/4 autres et itou cet hiver et rebelote au printemps
    et J AFFIRME HAUT ET FORT QUE CE N EST ABSOLUMENT PAS CORRELE AVEC MA VIE SENTIMENTALE et non…

    ou est ce à dire que je compense mon infidélité en termes de fragrances par une totale monogamie depuis 1.5 décennie???

  19. mariebeurre dit :

    @Anne : ah ce fameux Drakkar Noir si sexy….

    Violette, tu l’achètes où ce parfum ? je ne crois pas avoir vu ça chez SEPHORA.

    Moi, sortis d’Angel ou Eau de Minuit de Lolita Lempicka, j’aime rien. Mais comme je portais aussi Anaïs Anaïs dans mon jeune temps, je serai curieuse de sentir celui-là

  20. Mélisse dit :

    ah mais qui n’a pas porté Anais dans son jeune temps parmi nos contemporaines immédiates ? (c’est un genre de trauma generationnel cette affaire!)

  21. Dorothée dit :

    Ok, va pour la première pelle, elle a duré deux heures et demie parce que je ne savais absolument pas comment arrêter ça sans paraître impolie. Et le gars, charmant au demeurant, portait Azzaro, ce qui laisse une idée de la décennie (et moi Anaïs Anaïs…)…

  22. garance dit :

    Je me souviens des pubs Anais Anais dans le magasine 20 ans (et aussi dans jeune et jolie)
    Ma première pelle c’était avec le jeu de la bouteille, hihihi

  23. BBCam dit :

    Je crois que pendant ma première pelle (Geoffrey, il s’appelait)(je pense que j’étais droguée) je portais Eau Jeune.

  24. Lou dit :

    Les parfums, c’est pas évident. Commentaire du jour, bonjour !
    :s

  25. Pinasse33 dit :

    de mémoire olfactive, je n’ai jamais lu et senti aussi bien un post !! Et le must le 103 SP yaaah, ma première meule avant mon DT 50. Et ma première galoche accompagnée d’une baffe de mon père. Merci Violette pour ces souvenirs. Mon post de demain il est pour toi !

  26. ... dit :

    Euh… j’ai un peu trop abusé du rosé là…
    Sinon ma première pelle en 5ème. Rouge de gêne. Bah oui, j’étais timide. Et mon parfum du moment : Amor amor de Cacharel. Je suis pas sectaire, j’en ai pas qu’un, celui d’avant : Eau belle d’Azzaro. Et le prochain : Lolita Lempika.

    Voilà c’est tout.

  27. lord de Winter commente toujours les sujets de fond dit :

    Image de Cerrutti en temps normal, mais là, j’ai moi aussi été olfacto-infidèle: Eau d’orange verte d’Hermès. Ouais, j’ai des goûts de luxe. D’ailleurs à propos, si tu sens Jane Birkin, ça veut dire que tu sens un sac à main de chez Hermès (ou j’ai pas compris)?
    Je rappelle, pour faire mon crâneur, que lorsqu’on s’est vus chez Dupont et qu’on a fait la photo, tu m’as dit que je sentais bon, et j’en fus flatté.

  28. lord de Winter commente toujours les sujets de fond dit :

    Ah, et au fait : Saint-Laurent fait des doubles vernis, ai-je vu dans ELLE. Si tu te fais une french en noir et or, comme ils montrent sur la photo, tu feras toute mon admiration.

  29. Gaelle dit :

    Je portais moi-aussi du Cacharel mais c’etait Loulou Blue que j’adorais a l’epoque. Pas sur qu’il soit encore en rayon aujourd’hui!
    J’aime bien Feuilles de Tabac chez Miller Harris sinon tu as de bons parfums chez certaines autres niches (Lutens, Malle, Le Labo, Annick Goutal, etc).

  30. Automne dit :

    Moi c’était en 6ème la pelle, derrière un buisson, avec un mec du bled… c’était nul… je l’aimais même pas, on voulait juste voir ce que ça faisait de mettre la langue… et je devais porter quelque chose comme de l’Eau Jeune…

    PS : et moi j’ai sauté une classe…
    PS1 : ah ouais, punaise, quand j’avais 15 ans, il portait tous du Drakkar Noir les garçons… j’étais émue (sic) quand je sentais ça… on est con quand on a 15 ans… (depuis je suis passé à Air de Kenzo, niveau émotion… à cause de Lui… fichus mecs…)
    PS2 : Hermès… Caléche (le poudrier de Mamie) et puis la série des Jardins… pour la Figue et juste pour les noms aussi qui sont trop jolis…

    Faut que je teste de Miller Harris… Moi Jane, je la trouve hypra classe.. et Charlotte encore plus…

  31. patounettechatte dit :

    Souvenir traumatisant ma première pelle ! C’était pour faire comme mes cousines et ma soeur, hélas mon « candidat » ne me plaisait pas et cela m’ a dégoutée…. Le malheureux n’a rien compris quand je l’ai envoyé paître comme un malpropre dés le lendemain ! Je l’ai toisé de haut tout le reste des vacances et je ne lui ai plus adressé la parole…. Une vrai peste !

  32. marie dit :

    Ma première émotion olfactive (de ce genre) fut, vers 10 ans, un splash de l’eau de Rochas dans un magasin. Puis, très vite, pas de Cacharel mais Cristalle de Chanel pendant toutes mes années de jeune fille…Puis j’ai aimé des parfums peu communs comme Sublime de Jean Patou ou l’eau de Yohji Yamamoto (je pense que cette fragrance n’existe plus), puis pendant un bon moment Egoïste de Chanel. Aujourd’hui, même si je cotinue à chercher à droite à gauche, je suis accro aux créations toujours un peu étranges de Serge Lutens (avec qui j’ai eu la chance de discuter un jour et qui est juste d’une simplicité magistrale) avec un amour immodéré pour cette senteur difficile mais que j’assume: Ambre sultan.
    …Quant à ma première pelle, ça devait être avec Karim en CM2 derrière le tableau du préau…Et en y repensant, il n’y a pas de hasard car ce garçon fut le premier à m’offrir du parfum…

  33. PBMV dit :

    Moi pour ma première pelle, je portais Contradiction, de Calvin Klein. Ca a duré une semaine (pas la pelle hein, sinon RIP nos deux langues) et depuis je garde le flacon à moitié plein en souvenir, ou bien parce que je ne l’ai jamais fini mais je n’ai jamais voulu le jeter non plus.

    Ca aurait pu s’appeler Dilemme ce parfum.

  34. corine dit :

    Il est pas donné le parfum de Jane, dis donc, je viens d’aller voir .Ma première pelle, en 1964, ça nous rajeunit pas mas bonne dame, il venait de vomir en descendant du grand huit; heureusement, je savais pas qu’il fallait ouvrir la bouche !

  35. ema dit :

    je sens le bois et la farine alors je doute que tu puisses faire mieux;>
    à mon humble avis.
    (le ;> est indépendant de ma volonté, il est venu comme ça)

  36. poupoupinette dit :

    Et bien moi, je ne te parlerai pas de ma première pelle. Sinon, je me connais, je vais en mettre des tartines et plus personne ne pourrait m’arrêter tant ça remue des souvenirs qui s’enclenchent les uns sur les autres et que la nostalgie me ferait bien gémir à la lune que s’en serait indécent…même ici.
    Ca m’intéresse, ton histoire de poudre de riz. C’est vrai que c’est le graal, ça. Va falloir que j’essaie ça, entre midi et 2. Et prier pour que l’odeur de la boite de mon enfance ré-apparaisse…on peut rêver.

  37. Laurette dit :

    @Mélisse : Moi je n’ai jamais porté Anus anus et j’en suis fière, je détestais !! J’ai porté Eau de Rochas pendant très longtemps que portait Mimiche une amie de maman que j’adorais, puis vinrent les Guerlain (Après la pluie ou l’Heure Bleue) qui restent toujours des fidèles sur ma coiffeuse… Mais c’était avant de découvrir Dyptique !!! Chaque fragrance en plus d’être originale est un ravissement pour les narines et me renverse vers des émotions et des souvenirs que même la madeleine de Proust à côté c’est l’industrie pétro chimique… Si tu as un billet sponsorisé à faire Violette et que tu peux faire gagné des eaux de Dyptique je suis au taquet grave !!!!!

  38. pripri dit :

    L’Heure Bleue de Guerlain! Et mon Homme qui m’achète tout à part celui que j’aime!

  39. Balibulle dit :

    Merde alors, moi qui pensais ne pas être trop retarded avec ma première pelle en 5e, avec Anton, le « redoublant » de la classe d’à côté. Me souviens plus quel parfum je portais à l’époque (Loulou, probablement, c’était la tradition dans la famille, les filles portaient dans l’ordre d’abord Anaïs Anaïs, puis Loulou, puis choisissaient la vaisselle de leur « trousseau » dans le catalogue Villeroy et Boch)…
    Et je plussoie Anne pour les nanas qui ont eu une « période parfum de mec » ! Moi j’ai jamais « osé » (sic) mais j’admirais grave mes copines qui portaient « le Mâle » de JPG.

  40. pripri dit :

    Ah oui ma première pelle, c’était en 4eme à 14ans et c’était horrible, il s’appelait Sébastien et était dans ma classe et je ne l’ai plus regardé de toute l’année!!!!!Beurk

  41. Lily dit :

    For Her, Narcisso Rodriguez

  42. violette dit :

    Anne : Bien sûr que je me souviens de Drakkar Noir, le it masculin de l’époque ! (au secours !)

    Ava Gardner : C’est beau ce que tu dis, tu sais ?

    Mélisse : Allonge-toi et on en parle ! Ou bien prends un amant, je ne sais pas, je ne sais plus…

    mariebeurre : Au Bon Marché ou sur l’internet mondial : http://www.millerharris.com/ligne-de-parfum/lair-de-rien

    Dorothée : Tu tentais le Guiness ou quoi ?

    garance : Qué jeu de la bouteille ? Bordel, je suis passée à côté de ça ?

    Pinasse33 : Je te le redis ici après twitter, je suis ravie que tu aimes cette série. Elle tabasse !

    … : Gaffe, ça fait grossir (le rosé).

    lord de Winter : C’est prune et or le nouveau duo YSL. Et je n’ai jamais fait une french de ma vie, j’ai un peu peur du carnage, tu ne m’en veux pas ?

    marie : C’est chou cette histoire avec Karim ! Mais si ça se trouve sa mère travaillait dans une parfumerie ? Ohhh comment je casse tes rêves, là.

    PBMV : Si ça c’est pas du romantisme (bordel) !

    corine : Oui, c’est son seul défaut.

    ema : ;>;>;>;>;>;>;>;>;>;> j’ai fait une chenille sans m’en rendre compte, tiens.

    poupoupinette : Tu me diras ce que tu en penses hein ?

    Laurette : C’est noté. Je tricherai pour te faire gagner (ah ah)

    Balibulle : Mais je suis grave à la bourre moi ! C’est pour mon mariage que j’avais fait péter le trousseau Villeroy et Boch…

  43. poupoupinette dit :

    Je suis énervée que c’en est pas possible. Il n’y a pas ton parfum d’amour chez Séphopouêt. Impossible donc de m’en mettre une petite bouffette. La vendeuse (qui s’était écrasé un petit pois sur l’oeil…pardon, qui avait mis un fard à paupière si vert que toutes lumières éteintes, on ne pouvait pas la rater) m’a dit « Faut aller aux Galeries Lafayettes ».
    Je suis maudite ! Ca fait quelques jours que je cherche des choses (un sent-bon, un sac à main, une fringue….la main de ma soeur), et on me renvoie à chaque fois aux Galeries Farfouillettes de ce bon Monsieur Hausmann. Mais c’est que je n’y vais pas souvent, moi, aux GL !!!
    Moi, mon centre d’entre midi et deux, c’est Les 4 Temps à la Défense (je sais, je ne suis pas la seule). C’est grand, quand même, les 4 T ! Ou alors, c’est un centre commercial de ploucs ?
    Bon, je crois qu’il y a un Marionnaud, dans le tas. Je trouverais, tu crois ?
    Plouc, les 4 T ?

  44. midlifegirl dit :

    Moi il s’appelait Gérard (pas mon parfum, ma première pelle en 5eme) et ça a été rédhibitoire.
    Gérard quoi! Quant au parfum je crois que gt en période « roots » senteur savon de Marseille / crème nivéa t’as-pas-besoin-d’artifice-pour-être-belle ma-fille. Faut dire je pense que je rentrais encore mon maillot de corps dans ma culotte pour pas avoir froid au ventre…

  45. babelkot dit :

    Moi c’est la « summer edition » de Diesel(fuel for life).En fait ,acheté car j’aimais le look du
    flacon.

  46. Séverine dit :

    Ma première pelle c’était en 4 eme( et j’avais 1 an de retard…), on s’était donné rendez vous 3 jours à l’avance, on pouvait rien faire au collège, le directeur prenait des photos de ceux qui s’embrassaient et les envoyaient aux parents !!! J’ai flippé 3 jours pour savoir dans quel sens il fallait tourner la langue !
    En plus c’était nul, j’ai pas recommencé avant la fin de la 3 eme.

  47. mariebeurre dit :

    Merci Violette pour le lien. Habitant loin de Paris je me disais que j’aurais du mal à le sentir, mais ils sont biens sur ce site, ils prévoient l’envoi d’échantillons, ce que je me suis empressée de demander.

  48. Automne dit :

    Rooohh, moi je dis qu’on pourrait en faire un film de toutes nos histoires de 1ère pelle, une genre de Diabolo Menthe qui se passerait au début des 80’s… les actrices elles pourraient mettre des jambières couleur moutarde et avoir des boucles d’oreilles à forme ultra géométrique… ça serait drôlement chouette sur grand écran… non ?… et on distribuerait gratos à l’entrée un pschitt d’Eau Jeune… le 2ème film en odorama avec celui de John Waters, avec Divine…

  49. Pinasse33 dit :

    on s’en fout mais désespérée depuis que LVMH a racheté Guerlain et du coup, mon eau de toilette adieu berthe !! LIU de Guerlain l’hiver et l’été JICKY toujours de Guerlain. heureusement celui-là ils l’ont gardé !!

  50. jean-philippe dit :

    Un parfum de Violette qui donne envie d’aimer la vie ! joli ton dessin issu de FB ! belle journée à toi !

  51. violette dit :

    poupoupinette : Argh, t’aurais dû me demander avant ! Il n’est pas en vente chez Séphora, ni Marionnaud, mais seulement au Bon Marché ou sur Internet, sorry.

  52. so dit :

    mi aussi c etait cacharel mais pour homme comme toutes les fausses rebelles!!
    et maintenant c est patchouli de réminiscence depuis des années je reviens toujours vers lui
    avec quand mm des infidelités avec youth dew d estée lauder et ambre sultan de serge lutens
    ma premiere pelle avec un hollandais dans un camping vacances scolaires apres la 5 eme…

  53. Aurel dit :

    Ptin, je viens de ma rappeler que j’ai commencé avec Bohême (pub Vanessa Demouy ! La honte !!).
    Mdr, je viens de me retaper la pub sur Youtube, it sxx…

    Aujourd’hui, je porte une fois par mois, car pas du tout un réflexe le matin : Chloé (j’aime bien le noeud noeud sur le capuch’) ou le musc blanc de chez bodyshop.

    Quant à ma première pelle, j’avais presque déjà le permis c’est dire ^^

  54. ellemra dit :

    Ma première pelle : en seconde (j’étais pas aussi précoce que vous chère Violette) devant le grille du lycée avec tous les potes qui mataient : une horreur. Mon amoureux à boutons portait POLO de Ralph Lauren. Une fragrance dont je peux encore me souvenir.
    Anais Anais, les 103 SP, les jeans neige : séquence nostalgie…tiens je vais me repasser un épisode de santa Barbara !!!

  55. Nanikaa dit :

    Je suis allée sentir ton Air de rien, il ressemble à un parfum des Néreides que ma mère mettait il y a quelques années, mais surtout, sur mon poignet, il sent comme les blushs Bourjois, mais vraiment quoi !

  56. […] Elle ne pouvait, forcément, provenir que d’une marque un peu classe, pas trop happy few, juste ce qu’il fallait. J’ai cru l’avoir trouvée. Mais à 95 € le flacon, devoir faire des retouches toutes […]

  57. […] Elle ne pouvait, forcément, provenir que d’une marque un peu classe, pas trop happy few, juste ce qu’il fallait. J’ai cru l’avoir trouvée. Mais à 95 € le flacon, devoir faire des retouches toutes […]

  58. There are many web hosts these days designed to accommodate you simply ok, however in my own expertise nothing at all comes close to what exactly iPage is offering.

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.