Lucite estivale bénigne

    

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous passionner. Oui, rien que ça puisqu’on va parler d’allergie solaire. D’ailleurs, j’en suis encore à me demander comment ça se fait que je vous ai jamais parlé de cette chienlit qui m’a niqué bien des étés.
Les choix du blogueur sont impénétrables…

On a tous un machin physique qui nous gâche la vie, admettez-le, les aminches : qui de gros mollets, qui d’une calvitie naissante, qui d’un gros nez ou que sais-je, c’est ainsi. Bon quand tu cumules le tout t’es bon pour l’étiquette « gros thon », certes, mais on en est pas là. Du moins je l’espère grandement.
Si SBEP devenait un nid à cageots, je crois que je ne pourrais pas le supporter.

Bref. Figurez-vous que cette putain de lucite estivale bénigne (que nous appellerons LEB pour les commodités narratives) est apparue quand j’avais 18 ans. C’est à dire qu’un été, alors que je bronzais tranquille à l’indice 2, des centaines de petits boutons qui gratouillent sont apparus sur mon décolleté. Horreur !
Au lieu de remédier illico à ce phénomène étrange, vas-y que je retournais à la plage chaque jour pour faire la crêpe, mon allergie en bandoulière.
Ca a duré plusieurs années comme ça : moults étés bronzée, mais en col roulé. Mon complexe du trimestre estivalier, quoi.

Tiens, d’ailleurs, je partage ce fardeau allergène avec Deedee. Ca nous a vachement rapprochées, du coup.

Ainsi, comme je n’avais toujours pas compris qu’il fallait peut-être élever l’indice solaire de mes crèmes à bronzage, je me rendis en larmes chez le dermato qui me proposa de faire des UV dans sa cabine. Ce sont des UV spéciaux qu’il disait, pas comme les vilains des Point Soleil. Ca a marché, mais j’avoue que ça me fatiguait grandement tous ces allez-retours chez le docteur es peau Germanopratin. Je suis pas d’un naturel persévérant, ça se saurait (genre, je joue jamais au Sudoku).

Et puis un jour, je suis devenue grande et j’ai décidé que de toute façon le bronzage c’était has been. T’as qu’à voir comme Mireille Mathieu est super bien conservée pour son âge, elle qui fuit le soleil depuis toujours (qu’elle dit dans France Dimanche).
Bon, en même temps, c’est facile de se protéger quand on a le casque Playmobil greffé à l’encéphale…

Depuis lors je combine deux trucs qui sauvent mon décolleté de la vilaine LEB : les gélules solaires et la crème miraculeuse aka La Roche Posay Anthelios XL 50+ Intolérances solaires. Crème que j’applique toutes les heures quand je suis sous le soleil brûlant.
Autant je jongle avec les marques de gélules selon l’humeur, autant je reste fidèle à La Roche Posay même sous le déluge. Je suis pas si volage, notez.

Je vous jure que c’était super complexant cette affaire et que j’en ai pleuré de rage quand je passais mes vacances à me gratter sous le tee-shirt qui cachait ma disgrâce.
Alors ouais, c’est pas très glamy quand je sors de l’eau avec un triangle blanc dégoulinant de crème. Mais n’est pas Ursula Andress qui veut.
Enfin, je peux te dire que je bénis le jour où je suis enfin devenue raisonnable. Concernant le rayonnement j’entends, parce que pour le reste c’est encore la fête à Oui-Oui.

☞ Pouet-Pouet !

Catégories MODERIES OH OUI

56 commentaires

  1. Angèle dit :

    Me voila toute en joie d’apprendre le nom de mes vilains-boutons-dans-le-décolleté estivaliers …

  2. violette dit :

    Angèle : Ahhh une copine de galère !

  3. (rien à dire, juste je rigole) (ah si ! C’est bien le truc « Focus », à côté, là –>)

  4. funambuline dit :

    Et quand on cumule lucite et taches solaires (j’ai toujours eu de la chance dans la vie), la crème solaire 50, c’est bien, mais les gélules il faut éviter… ça augmente les taches !

  5. chris dit :

    Bonjour Violette et merci pour votre blog dont je suis lectrice de l’ombre. Je suis moi aussi une des innombrables victimes de la LEB que je combine joyeusement à une sorte d’urticaire solaire ! Et ce malgré les gelules. Du coup je me suis tournée vers l’homéopathie et ça fonctionne pas mal.

  6. […] Ce billet était mentionné sur Twitter par Violette. Violette a dit: Lucite estivale bénigne – http://bit.ly/cydMr0 […]

  7. sabine dit :

    moi ça me fait pas rire du tout. j’ai chopé ça l’été de 2001 en Corse et depuis dès les premiers rayons je me couvre de boutons + je suis blonde avec des tâches de rousseur! j’utilise aussi cette crème autant dire que mon teint été / hiver est quasi identique. par contre j’ai du mal avec les gélules… j’vous laisse j’vais pleurer…

  8. Marie dit :

    J’approuve la philosophie du « bronzage ne passera pas par moi » ! Les allergies je n’en fait plus depuis que j’ai adopté la no sun attitude, avec le même produit que toi, que l’on devrait recommander à toutes les peaux de petites toubab sous développées de la melanine… En plus c’est vrai que les nanas qui ne vont jamais au soleil ont la quarantaine plus fraîche (genre Nicole Kidman, ok elle s’est faite « tirer », ou la Madonna, mais quelles peaux !) que celles qui se sont fait parcheminer la face pendant des années tout ça pour se la raconter 3 semaines en revenant du Club Med au mois de Février…
    Bref ! Vive les parasols et le teint frais au mois de Septembre !!

  9. violette dit :

    Miss Blablabla : Tu sais que c’est pas drôle, pourtant, la LEB…

    funambuline : Ah. Je ne savais pas pour les tâches, mais je n’en suis pas encore là. Chaque galère en son temps. Mais merci pour l’info.

    chris : Ah ma pauvre putain ! Moi ça va depuis que j’utilise le combo. Et je dois être réfractaire à l’homéopathie qui ne m’a jamais guérie.

  10. Grosse allergie à 18 ans aussi… une crêpe ça dit bien ce que ça veut dire, tu as raison ;)
    Depuis, je fais ma Mireille !
    Mais attention… la lumière du soleil, on en besoin aussi (bah oui y’a pas que Superman qui en tire son pouvoir) pour fabriquer la vitamine D.
    Du coup, une ampoule tous les 6 mois, pour compenser !
    Et l’été, ombrelle, capeline, robes longues… et peau diaphane.
    Oui on peut se dire que le bronzage est has been… n’empêche, les petits vaisseaux qui commencent à péter, les capitons qui s’installent avec l’âge, ils sont plus jolis dorés que blanchâtres.
    Un peu jalouse des belles peaux caramélisées juste un petit peu ? ouaip.
    Anne, vampire.

  11. violette dit :

    sabine : Et même avec cette crème, t’as la LEB ? Je comprends pas pourquoi les gélules ça passe pas ?? T’as du mal à les gober ?

    Marie : Ouais, enfin, je me fous le reste du corps à l’indice 15 quand même, je suis pas une Sainte.
    C’est drôle que tu utilises « toubab » ! J’en ai mangé toute la semaine dernière.

  12. patounettechatte dit :

    Salut,

    Je commente jamais mais là ! La LEB s’est déclarée chez moi vers mes 30 ans ! Un drame, je suis mate de peau, je bronze facilement, pas de p… Puis un jour… Enfin j’ai vite trouvé la solution : les gélules !!!

  13. Solenne dit :

    J’aime ce pouet pouet !

  14. rové dit :

    Déjà je ne bronze pas super facilement, alors quand je me coltine la LEB, les boules (pouet pouet), et si tu veux pleurer, depuis l’année dernière j’héberge un gentil urticaire qui devient géant sur les cuisses (super glam !) et me démange partout dés que j’arrête mon traitement (double pouet pouet !)

  15. rové dit :

    Sinon merci pour le plan crème La roche posay, je vais tester !
    POUET POUET

    (ce pouet pouet me met en joie, ici c’est la tempête !)

  16. Je te comprends aussi mâte que ma peau soit (das ist franzosich ça ? Pas sûr). Bref j’ai opté pour les pilules de carotène prescrites par le dermato (donc pas Oenobiol) pour tenter le bronzage uniforme… Je me tape des fois des tâches sur le torse genre fucking dartes so moches.
    Il faut hydrater à foison, prendre les pilules 1 mois avant de partir et protéger c’est certain.
    Concernant la protection 15 équivaut à du presque ZERO puisque la manière dont nous en mettons n’est pas assez couvrante. Il faut au moins du 30 même pour les peaux méditerranéennes. Je dis ça je dis rien !
    Deedee ne dira pas le contraire, elle combat les cabines UV et autres merdes qui, à terme, nous détruirons la peau :)

  17. Marie dit :

    J’ai vécu au Sénégal (et ailleurs en Afrique noire) pendant des années (environ 15).
    C’est d’ailleurs là-bas que j’ai grillé mon capital soleil et développé ces p…… d’allergies. CQFD.

  18. Marie dit :

    En (re,re,re)passant, pour celles qui ont des tâches, des engyomes, de la couperose, je recommande vivement le laser pigmentaire/vasculaire pratiqué par certains dermatos qui fonctionne super bien au bout de 2 ou 3 séances. C’est un peu douloureux, mais le résultat est bluffant, et c’est le seul truc qui marche. Exit les crèmes anti-tâches, anti-couperose et autres qui de mon point de vue, ne servent à rien. Et je suis tout à fait d’accord avec Julie Navarro (sauf que j’ai pas le teint mat, damned !), le soleil c’est quand même la première cause de vieillissement (et de cancer) de la peau.

  19. Vanessa dit :

    et si jamais un jour tu oublies tes pilules et que Deedee te pique ta crème, ben tu vas AU coiffeur et tu demandes un casque à la Mireille et hop pouet quoi !

  20. Hélène dit :

    pardon, moi ça, j’ai pas. (grand Dieu, je n’ai donc pas que des défauts ???)
    Par contre regarde moi ça : http://www.sarenza.com/bensimon-tennis-liberty-e-s755289-p0000022219

    HIIIIIIiiiiiiiiiiiiiiiii!!!! ne sont elle pas so CUTE pour nos têtes blondes ??? rha si rha si rha si!!!!

  21. violette dit :

    patounettechatte : Pour ma part les gélules ne suffisent pas, donc t’es plutôt vernie !

    rové : AH OUAIS POUET POUET POUET LE CHAPEAU DE MIREILLE ! (t’as gagné au Loto ou bien ?)

    Julie Navarro : La 15 sur le corps, si tu en mets genre toutes les 1h30/2h ça protège je te jure Marie-Thérèse !

    Marie : J’ai bien fait de ne m’y éclater qu’une semaine. Au Sénégal.

    vanessa : Je crois que Mireille garde son casque pour les chantiers, impossible d’y piquer !

    Hélène : Tu sais qu’elles existent AUSSI pour les mamans ! (je dis ça comme ça)

  22. Vanessa dit :

    Ton post est trop drôle…et avec les commentaires ont se croirait sur doctissimo.fr !!!
    Moi je fais des allergies aux poils de chevaux…et oui ne rigole pas c’est la vérité…bref peux plus traîner aux haras et crois moi c’est la looze quand on sait que presque toute ma famille fait de l’équitation… on a pas des vies faciles !

  23. Coco dit :

    Je vis moi aussi au bas mot l’indice 50… pas de LEB for me mais j’auto-immunise à mort et par voie de conséquence m’auto-dépigmente de facto… bref, je suis blanche, blanche, blanche… heureusement de partout ce qui rend ma vie plus simple (cf ce pauv’ Michael…)… alors le sunshine est banni total pour moi…
    PS : je te rassure Violette, ça empêche pas d’être belle* (et de parler… CQFD)… ton blog n’est de toute évidence pas un nid à cageots… pas vrai les filles ?… ouf… on a eu peur…
    PS1 : *vous noterez ma modestie… en même on est sur Internet, on peut tout faire croire… :-)

  24. Hélène dit :

    Gaffe, les gélules solaires peuvent favoriser les taches du même nom sur le visage. On n’est pas sûr, mais dans le doute, je m’abstiens désormais.
    Pour la lucite faut prendre du Plaquenil, c’est souverain.

  25. Hélène dit :

    Ouiiiii je les ai vu aussi, tu parles!!! (mais bon toi aussi visiblement… effet escompté : 0 )

  26. Et moi je fuis le soleil et je garde à l’année mon teint d’albâtre (ouais, c’est plus chic que lavabo) parce que la saloperie de LBE ne se contente pas de mon décolleté et que les crèmes qui collent et qui te rendent encore plus blanche, c’est no way. Bah, ben l’effet bonus, on le voit plusieurs années après. Moins de rides, c’est tout.

  27. Betty dit :

    Pas de lucite pour moi en revanche ma mère s’appelle Lucette. Mais rien à voir.
    Non, je voulais t’interpeller à propos des gélules. Figure toi qu’il PARAITRAIT que c’est dangereux pour les fumeuses, et même ex-fumeuses (pas la peine d’arrêter en somme). Un machin pas bien au sujet du béta carotène et des cancers en tout genre. Du coup, je sais pas si cet été je vais en reprendre, alors que d’habitude, ça facilite bien le hâle estival. Vu ça dans un magasine puis regardé sur Internet.
    Enfin voilà. Remarque, si ça se trouve tu fumes pas.

  28. Shalima dit :

    Non mais je ne sais pas comment tu fais, mais même au bout de 3 ans tu continues à m’étonner chaque jour, ou presque !
    (sinon, je visualise mal le triangle blanc dégoulinant de crème, mais je crois que je ne vais pas insister)

  29. Dom dit :

    Ah, ça j’ai pas

    (par contre j’ai une peau mate et dorée toute l’année, tout en restant à l’ombre)

    et pas de poils

  30. Aurélie dit :

    Avec un tel titre dans mes flux, je m’attendais à de la photo témoin (je suis drôlement déçue).

  31. marieaunet dit :

    En fait je sais même pas si je suis allergique du soleil, vue que je suis comme Mireille: translucide. Pour sûr depuis 34 ans passés sur cette terre sans me foutre au soleil, possible que j’entre en combustion spontané si je le faisais, tellement le choc serait violent pour ma peau.

  32. Violette > Je ne rigole pas de la LEB…

  33. violette dit :

    Vanessa : Tous les poils ne sont pas égaux face à l’homme. (c’est de moi)

    Coco : Allez, que les cageots lèvent la main, on fera une grande ronde de joie.

    Hélène : Je connais pas Plaquenil ?! C’est vraiment d’enfer ?

    Fri : Je préfère encore la crème qui fait blanche plutôt que les boutons. Je sais, je suis d’un superficiel sans nom.

    Betty : J’avais lu ça aussi. Mais je crois que ça n’a pas été prouvé (ça m’arrangerait pour tout te dire).

    Shalima : Je parle du triangle du haut hein ! Je veux dire, je suis pudique.

    Dom : Ouais bon ça va toi !

    Hélène : Tu fous rien toi, en fait ? (t’as raison)

    Aurélie : Je m’excuse, mais comme je le dis j’ai plus de LEB, donc pas d’horreur à montrer. J’imagine ta déception, va !

    marieaunet : T’es juste énorme, tu sais !

  34. Hélène dit :

    Ben attends, si, je chausse mes filles! c’est du taf , tu sais ? (en vrai , si , mais quand tu bosse sur l’internet mondial, la vérité, tu passes ta vie dessus.)(mais t’as une dextérité de barge pour changer la page )(et quand comme moi, tu bosses de chez toi… KRE KRE KRE) (mais là, ça va presque être l’heure des mamans, du coup, je googlelise plus jusqu’a demain 9h)
    (ça veut donc dire que t’avais pas vu les start ??)

  35. frogita dit :

    Même problème, à part que le mien disparait plus j’approche de l’équateur .. l’inclinaison des UV qu’il m’a dit le docteur , que tous mes problèmes de peau et notamment ceux avec le soleil disparaitraient si j’allais vivre genre en Guadeloupe (véridique puisque les 3 années passées là bas se sont déroulées sans un seul problème)…

  36. lord de Winter dit :

    (Tu sais toujours me parler dans tes posts : « qui une calvitie naissante ». (J’écrase une larme sur ma chevelure passée).)
    Sinon, oui, vive les dermatos pour t’apprendre à soigner la peau. Mes parents sont super amis avec une dermato qui nous refile plein de crème, que j’utilse parce que ma mère a toujours la flemme de se tartiner au-delà de 3 jours (c’est une feignasse de provinciale, tu vois), et ces crèmes au nom bizarre sont diablement efficace pour la peau (sauf qu’elles puent généralement. Oui, j’ai des mégas pbr de riches). Et bravo à toi d’avoir su héroïquement renoncer (en partie) aux joies du bronzing intensif (mais ça t’évitera de ressembler à une vielle-peau-de-cuir-tanné). Voilà, comme toujours, tu sais pouvoir compter sur moi pour les vrais sujets de fond-cosmétique. Ah, quand tu aura sfini le dernier C.D.J., tu me le revends au prix de grosse? ;-)

  37. Clyne dit :

    Comme je te comprends, j’ai tout pareil !
    Une LEB qui m’est arrivée sans prévenir il y a 2 ans et depuis je suis au même régime que toi : gélules + crème Anthelios :)
    Et dire que j’ai passé je ne sais combien d’étés à cuire au soleil enduite de graisse à traire… la LEB est ma punition !

  38. flou dit :

    moi qui croyais avoir une petite maladie bénigne rien qu’à moi, je m’aperçois que tout le monde l’a en fait!

  39. Hélène dit :

    Le Plaquenil est à la base un anti-paludéen, qui marche du feu de dieu contre la lucite. A te faire prescrire par un toubib, évidemment.

  40. Ava Gardner dit :

    Violette, tu t’en doutes, avec ma peau de lait je suis aussi sujette à la LEB. Le collier de boutons, ça me connaît depuis des années.

    Tu me croiras si tu veux, mais après des années de tests en tout genre, j’ai remarqué que plus je baissais l’indice de ma crème solaire, moins forte était la réaction allergique. C’es donc avec du 8 que j’ai le moins de boutons. Le 30 et autres 50 me font pointer les zigues à la vitesse grand V. Je pense qu’en bloquant complètement les UV, les crèmes peuvent faire plus de mal que de bien… la preuve.

    Ceci dit, maintenant j’ai compris que le soleil ne serait jamais mon ami, je ne veux pas de taches ni rides supp’, et donc je l’évite soigneusement. Allez, je retourne faire la poseuse dans ma robe fourreau noire, tiens.

  41. What the L dit :

    ça m’est arrivé une seule fois ces petits boutons (pour mon seul été dans le sud de la france^^)

  42. sabine dit :

    les gélules, je les prends pas, je sais pas pourquoi, elles sont là à côté de ma cafetière avec celles pour « des cheveux qui restent sur la tête même au changement de saison » et celles « pour lutter contre la fatigue », mais non j’y arrive pas! (pourtant ça me coûte cher). Chez moi la lucite c’est sur le décolleté et les bras! manches longues obligatoires!

  43. poupoupinette dit :

    J’ai connu aussi pour la première fois la lucite genre en tout début d’âge adulte. Et pareil, j’ai persisté dans le bronzing cette année (on est d’un bête quand on est jeune.
    Je prends Phytobronz et Nicobion, si je veux vraiment bronzer. Mais il faut aussi de l’indice 40 minimum.
    Sauf que ma peau, la vache, après, elle pêle.
    Le caramel ne passera jamais par moi, je le sais. Mais j’en ai rien à secouer. En été, j’ai la robe d’Alice aux Pays des Merveilles (c’est de saison). Sinon, j’ai un tube d’autobronzant, quand je dois montrer mes nougats. Avec le talon fin au bout du nougat crémé.

  44. caroline dit :

    moi aussi je souffre (ou plutôt souffrais) de cette cochonnerie…
    d’après ma dermato comme la majorité des gens elle s est déclarée à la montagne la première fois (j’étais enfant puis plus rien pendant plusieurs années jusqu’à l’adolescence: bras mains jambes pieds et décolleté)… La dermato m’a donc prescrit des gélules Photoderm (les seules vraiment sérieuses selon elle) à raison d’un comprimé par jour un mois avant l’exposition et deux comprimés dans la période d’exposition. En plus crème solaire la roche posay très forte… si j’avais des boutons, j’étais bonne pour de la crème locoïd…
    Heureusement maintenant je ne prend plus de comprimés et tout va bien (la dermato m’avait prévenue: ça repart comme c’est arrivée, sans prévenir)… toutefois je reste accroché à ma crème solaire+++

  45. Louise dit :

    ben merde je nsais que faire, je bronze bien moi… mais je suis allergique aux piqûres de moustiques je vous rejoins dans la boutonnité estivale, ça va je peux venir au club ou bien?

  46. violette dit :

    Si j’ai bien tout compris, y’a que de l’acnéique du soleil par ici ou quoi ?

  47. poupoupinette dit :

    Je remercie infiniment Rové.
    J’ai écouté son chapeau de Mireille.
    Je l’ai eu dans la tête au moins 4 heures d’affilée.
    Une vraie sangsue, cette chansonnette.
    Je me rends compte avec soulagement que ça y est, je n’ai à l’heure actuelle plus l’ombre d’un souvenir de l’air que c’était.

  48. ma mère a eu le malheur de me traumatiser avec soleil=cancer de la peau, mélanome. De plus, ma peau de bretonne ne supporte pas les expositions abusives et j’ai une sainte horreur de rester toute une journée on the beach (un coup sur le dos, un coup sur le ventre…) et, toujours comme dit ma mère (c’est un peu mon uggy les bons tuyaux), « prépare ton capital vieillesse ma fille! Pour cela, le soleil tu banniras, de ses rayons tu te protégeras!! » pour moi, même si je n’ai pas de LEB ou de trucs encore plus horribles (lol), c’est cure de gélules histoire de préparer ma peau au sunlight et faire durer mon maigre bronzage!

  49. Valérie dit :

    Pu*** je cumule quelques unes des tares évoquées et pourtant je suis pas un gros thon… SI????

    Bon ben je vais aller me pendre moi tiens….

  50. Ton évocation gros-molletesque m’a fait madeleine-de-prouster. Un jour, je pleurais, parce que j’avais de gros mollets. J’avais 5 ans. Mon père, qui était venu s’enquérir du motif de mon tourment, me fila un autre complexe : « Mais des mollets, t’en as même pas, t’as que des tibias », qu’il m’a dit.
    Bon, ça n’a rien à voir avec ton histoire.
    Je sais.
    OK.

  51. violette dit :

    Moi aussi j’avais un complexe du mollet plus jeune, et je foutais tout ça sur le compte de la dans classique. Depuis c’est parti (mais d’autres trucs sont venus à la place).

  52. Anna dit :

    Mon père est tellement allergique au soleil, le pauvre, qu’il est carrément obligé de porter des gants quand il conduit les jours où il fait soleil. T’imagines, toi ?!

  53. e-Milou dit :

    Moi aussi j’ai ça mais je ne savais pas comment ça s’appelait…
    Par contre l’indice 50 c’est costaud quand même, non?!

  54. […] d’avoir des allergies au soleil ou lucite estival bénigne (c’est quoi ce truc? va voir là ou là, elles expliquent très bien ce problème majeur)(mais ne tape pas ça sur google image si […]

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.