London with YSL

    

ysl london

Bon, c’est pas tout ça, mais la semaine dernière je suis partie deux jours à Londres.
Je vous arrête tout de suite, avant que vous ne commenciez à me réclamer du city guide pointu et détaillé : je suis nulle en Londres. J’ai beau avoir partagé la vie d’un anglais pendant plus d’une décennie, je connais mal cette ville (l’esprit de contradiction, peut-être ?). Voire, pire, je ne m’y suis jamais sentie très à l’aise. En revanche, j’appréhende et j’aime beaucoup les habitants de la perfide Albion – tiens, par exemple, j’avais beaucoup de tendresse pour Margaret Thatcher.

Bref, Yves Saint-Laurent m’a proposé de sauter dans l’Eurostar pour faire la fofolle le temps d’une soirée branchée « Love your lips » à Brick Lane, avec tout plein de gens pointus et de mannequins grimaçants (Cara Delevingne), et pour participer, le lendemain, à des ateliers maquillage et une master class avec Lloyd Simmonds, le DA de YSL Beauté.
Ce dernier a réalisé ce jour-là un make-up parfait aussi rapidement que Zorro sort son épée ; la dextérité du pinceau comme arme de séduction massive, en voilà un joli concept (je devrais travailler dans la pub, vous m’arrachez les mots de la bouche).

Au milieu de toutes ces jolies activités – on se sent si vite princesse qu’on pourrait rester 3 heures au photocall à sourire niaisement aux photographes (« Yes, yes, I am the new Adjani ! The old one is too botoxed to cross the Channel, you know.») – j’ai réussi à caser un English breakfast et une grosse balade dans le quartier de Shoreditch avec les copines Emilie, Capucine, Céline et Zoé. Je vous l’avais bien dit que je vous ramènerai des baked beans…

Bien sûr, je vous parlerai des nouveautés YSL découvertes là-bas plus en détail dans des articles dédiés (si, je vous le jure), mais si je devais résumer ce séjour en 4 briques – sans la boite de jeux -, je pourrais aisément balancer glamour, cholestérol, lipstick & fun. 4 notions qui font oublier pendant 48h les courses, les devoirs et les factures. God bless les parenthèses made in UK.

FAT BONUS !
Deux bonnes adresses pour faire le plein de gras (la vitamine D, c’est surfait) : Breakfast Club à Hoxton pour un parfait petit-déjeuner traditionnel avec tout le tintouin (beans, bacon, mushrooms, sausages, black pudding…) & Bill’s à Hoxton Square pour un des meilleurs burgers de la création. Et le petit sourire en coin sexy du serveur (hum hum).

shoreditch

english breakfast

yves-saint-laurent-london-january-2015

bills burgers

YSL Beaute Love Your Lips

london

breakfast club hoxton

london 2

blur yves saint laurent

breakfast club shoreditch

YSL Beaute Love Your Lips Celebration With Cara Delevingne

burger bills london

london 3

encre de peau saint laurent

& FASHION BONUS !
La petite robe noire, en ouverture, qui sauve toutes les soirées – même les plus folles – c’est une American Vintage (actuellement à -50%).

Catégories PLACE TO BE

28 commentaires

  1. Soniachocolat dit :

    Sympa la pause londonienne! The Old Adjani Is botoxed?!?!! No way!?! ^^ ça se voit pas du tout pourtant …:)

  2. Sympa ces photos et ce petit séjour à Londres!
    Ca fait longtemps que je n’y suis pas allée, il faudrait que j’y retourne au printemps!!! Mes petites promenades à Oxford Street me manquent…
    Bisous
    Bonne journée

    Le monde des petites

  3. ornicar dit :

    ben, ouskilè le petit sourire en coin du serveur ? publicité mensongère ?

  4. Rèrè dit :

    Veinarde !!!!!!

  5. Sandrine dit :

    Pardon my surprise but j’ai du mal à comprendre pourquoi une marque française, appartenant à un groupe français estime nécessaire d’aller fêter un lancement à Londres…
    Sinon, tu m’as donné envie de bacon, c’est malin !
    Des bises.

    • violette dit :

      J’imagine que c’est parce que l’égérie de la marque (Cara) est Londonienne, so on se déplace jusqu’à elle et pas l’inverse…

  6. Edith dit :

    Bon ben, déjà hier, je n’avais rien à dire, mais là pareil… si ce n’est que comme toi, j’ai beaucoup de mal à accrocher avec cette ville où je suis allée un millier de fois.
    Pardon Violette.
    PS : C’est qui la dame collée sur la télé ?

  7. Babillages dit :

    Quoi ?! Ton photomaton vintage n’est pas sur ton frigo ?!
    Je retourne à Londres ce week-end. Figure-toi que j’ai beau éplucher le plan dans tous les sens (comme les oignons, pardon), je ne comprends toujours rien à cette ville. C’est une maladie tu crois ?

  8. Lise dit :

    OMG mais t’es tellement une star! Si c’est pas de la VIPitude de se faire convier par YSL à faire la teuf avec Cara … pffff, je suis à deux doigts d’être hyper jalouse là! (ok à 1 seul)

    bizzz quand même ! :)

  9. Sylvie dit :

    Alors elle est comment Cara pour de vrai ??!!!

  10. isalaprof dit :

    les burgers ont l’air terribles….Bon c’est quand même super classe la virée à Londres sur l’invit de YSL, perso, j’attendais aussi le sourire du serveur, mais bon je te pardonne…Au moins toi, tu souris pas comme ta cop’s Cara qui a l’air trop blasé (« ah mince encore une soirée » bon ok j’suis aigrie, et alors ?)
    bonne journée, bises

  11. Ginie dit :

    On sent l’ambiance de tes photos. Celle avec les chaises dépareillées, j’ai l’impression d’y être, de sentir l’odeur et d’entendre les sons. Et alors celle de l’assiette… bon je vais aller me laver les dents tiens.

  12. Solexine dit :

    Mais , dis moi , je suis très intriguée par la photo « Let’s adore & endure » ; c’est une installation artistique, ou bien vraiment une gare ?? Si c’est une gare , ils ont intérêt à avoir de très bons freins …

    • violette dit :

      Non c’est pas une gare, c’est du street art. Ça vient d’un collectif qui s’appelle The village underground, qui a transporté ici ces vieilles rames de métro.

  13. wilfing machine dit :

    Han mais c’est la classe internationale ça dis donc !
    Mais t’aurais pu en profiter pour inviter Cara à déguster quelques beans, ç’aurait peut-être réglé son problème de constipation chronique…
    (je vais mettre ta tendresse pour Maggie la teigne sur le compte de l’erreur de jeunesse, d’accord ?)

  14. Mentalo dit :

    Mais?! Il te faut traverser la Manche pour perdre ta marque de fabrique?! Allons bon, cette photo SANS tes sacrosaintes lunettes noires so chic est tout aussi sublime que les autres.

  15. Lou et Swann dit :

    Sympa la petite virée londonienne!
    Cela me donne envie d’un vrai petit dej anglais qui tienne bien au corps!

    Bonne journée
    Christine

  16. Claire dit :

    Je suis impatiente de lire la suite!! Surtout quand tu es tellement pétillante et en verve (un effet secondaire des baked beans?)

  17. cash cash dit :

    Cara D%l*v%*#gne (oui, ça se prononce comme ça) est moche quand elle sourit, c’est pour ça qu’elle … Bref.
    Bon attends, moi aussi j’veux m’la péter star glam’ de la shine… Alooors, les produits Saint-Laurent (je suis de la vieille école) sont subliiimes, évidemment… Je suis dingue de ma palette pure chromatics n°22XD73… (Non, ça c’est ma plaque minéalo… minéarolo…)
    Bref.
    Sinon vous faites trop bien les satanistes avec Emilie (c’est pour ça que je croyais que ta soeur c’était la punkette) (j’ai fait socio)

  18. Anneso dit :

    Ahah,moi,pas de tendresse pour la pote de Pinochet,jamais!

  19. Nanou dit :

    Belles photos, ville (et pays, et british people) que j’adore mais connais hélas mal (enfin les british j’en connais bien certain(e)s), et au risque de me faire lapider (« Jehovah! Jehovah! ») je trouve Cara très jolie. Ah, et euh, Harry, alors?

  20. SeventySeven dit :

    Je ne commente pas souvent, mais là,je ne peux pas m’empêcher: j’adore ton sac Bob l’Eponge! ;-)

  21. An dit :

    Moi, c’est la veste en fourrure de lapin ! Et aussi le maquillage de Cara très réussi !!! Le visage de la pépette est aussi très beau, faut dire. Je cours acheter les produits dès qu’ils arrivent chez moi, à St-B- – th
    xx

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.