Mon truc en plumes…

    

le-lido-paris-coulisses

La semaine dernière, j’ai eu la chance d’être invitée dans les coulisses du Lido (« C’est assez exceptionnel » a dit le Directeur, donc je mesure cette bonne fortune) et d’enquiller, ensuite, sur la revue.

Ça faisait des semaines que j’attendais ce moment ; surtout le volet « Backstage » que j’imaginais plein de plumes et de bombasses en petites culottes, riant aux éclats dans des loges en velours rouge capitonné. Je n’étais pas si loin de la réalité, et j’ai passé une soirée magique, du début à la fin.

Des répétitions sur scène des Bluebell Girls et de Manon, la chanteuse de la revue, et demi-finaliste de The Voice en 2014, en passant par le ballet des serveurs dressant les tables jusqu’aux loges des filles – adorables – nous avouant se maquiller exclusivement avec des produits Make Up Forever, on en prend plein les mirettes. Et on apprend quelques secrets en coulisse…

coulisses

‣ La taille minimum requise pour devenir une Bluebell est de 1m76, mais la plupart font 1m80 (vous vous sentez super boudin à côté, je ne vous raconte même pas).

‣ 22 habilleuses et 11 couturières travaillent en coulisse et prennent soin des 600 costumes et des 200 coiffes du spectacle.

‣ 2 millions de strass Swarovski ont été fixés un à un sur les tenues en taffetas du tableau bleu – vous pouvez les voir plus bas sur la photo, juste en-dessous de celle en N&B.

‣ Il y a 60 artistes sur scène chaque soir, dont 32 jeunes femmes qui se partagent en 3 catégories : les Bluebell, les Belles et les Sublimes, le titre ultime au Lido, l’équivalent d’une danseuse étoile à l’Opéra de Paris.

‣ On trouve 100 kilos de plumes d’autruche, teintes en rose et montées à la main sous les 27 jupons des danseuses de cancan.

le-lido-paris-coulisses-2

le-lido-paris-coulisses-3

le-lido-paris-coulisses-4

le-lido-paris-coulisses-5

le-lido-paris-coulisses-6

le-lido-paris-coulisses-7

le-lido-paris-coulisses-8

le-lido-paris-coulisses-9

le-lido-paris-coulisses-10

la-revue-du-lidoAu départ, j’étais beaucoup plus excitée par la découverte de l’envers du décor que par le spectacle lui-même, j’avoue. Comme beaucoup de gens – enfin, de parisiens blasés -, je voyais la revue comme un show un peu désuet et surfait avec deux/trois nichons, dédié aux touristes et aux comités d’entreprise.

En fait pas du tout ! Il a fallu deux ans de préparation et quatre mois de répétition pour créer la revue « Paris Merveilles ».
Bien sûr, on retrouve les Bluebell et les plumes, mais il y a surtout beaucoup d’audace, d’extravagance maîtrisée et de modernité ; voltiges dans les airs ou sur la glace, dégustation de sabres, cygnes dressés et danseurs de hip-hop… tout le monde a été sacrément scotché ce soir-là, se promettant d’y retourner avec des proches pour un événement spécial à fêter.

Bref, ça envoie gavé de paillettes. Gaffe aux mirettes.

le-lido-paris-coulisses-11

le-lido-paris-coulisses-12

le-lido-paris-coulisses-13

le-lido-paris-coulisses-14

le-lido-paris-coulisses-15

Lido de Paris
116 bis, avenue des Champs-Élysées – 75008 PARIS
Renseignements et réservations : 01 40 76 56 10

Catégories PLACE TO BE

16 commentaires

  1. Anne dit :

    Même chez ces beautés, il existe une hiérarchie???
    J’aurais aimé les coulisses aussi!

  2. Madame H dit :

    Purée, il ne me manque que 19 cm et je peux postuler !!! Trop bien !

  3. Je ne connais pas le Lido, mais un peu dans le même genre quoique beaucoup moins plumé, j’adore aller au Crazy Horse. Mais là, c’est le jeu des lumières qui à chaque fois, me fascine !

  4. Chris dit :

    Quand j’étais gamine, mon papa me disait toujours qu’avec ma grande taille je ferai Bluebell girl. Ca me faisait rêver. Mais voilà une carrière tuée dans l’oeuf : je me suis arrêtée à 1m71 et pour la souplesse du lever de gambette on repassera !

  5. Super!
    Ca devait être un spectacle exceptionnel!
    Merci pour toutes ces photos!!!! <3
    Xxx

    Julie, Petite and So What?

  6. Ah oui moi aussi j’ai une image assez désuète parfumée à la naphtaline de ce genre de spectacles, et je ne crois pas que c’est ce que j’irai voir lors de mon prochain séjour à Paris… Mais tes photos sont belles et raccord avec l’esprit de Noël !

    • violette dit :

      Alors je t’assure que ça n’est pas (plus ?) du tout le cas. C’est hyper moderne et vraiment très quali, j’ai été assez scotchée par le spectacle.

  7. Edith dit :

    Très chouette.
    Bon je n’ai jamais compris qu’elle était la valeur ajoutée des nichons à l’air, mais j’aime bien le côté « revue », plumes et paillettes du truc. Certainement aussi parce que c’est hyper maîtrisé et que je suis une « control freak » ;)
    Dans un autre ordre d’idée, je suis allée au Crazy Horse il y a quelques années, j’avais beaucoup aimé (si on ne tient pas compte des gros porcs russes qui sont spectateurs !!) même s’il y a moins de paillettes et de plume et que les nichons sont encore plus présents.

    • violette dit :

      Oui c’est ça, au Crazy il y a plus de nichons qu’au Lido, et plus de cochons dans la salle ;)

  8. DOMINIQUE dit :

    Les costumes… on voit que les 3/4 sont faits main, avec des tissus de qualité, « à l’ancienne » ! Rien que le plissé du tutu blanc. Quant aux cristaux, boudu, une galère à fixer. Quelle patience.
    Professionnels d’un bout à l’autre de la chaîne, à commencer par les mamans des danseuses qui ont fait de beaux bébés…

  9. EmiMarSoRa dit :

    Superbe ! Maintenant j’ai envie d’aller voir ce spectacle !
    Bonne journée

    Emilie
    PS : tu sais qu’une partie de ton lectorat ne va comprendre « gavé les paillettes  » ????… La campanule , ca te gagne, mais l’air Bordelais du Ferret aussi ????

    • violette dit :

      Ah ah ah ;)
      On va dire que c’est un petit clin d’oeil régional. Tiens, et si je me faisais le tour de France des expressions ?!

  10. Agnès dit :

    Je crois que je vais finir par y aller lors de mon prochain voyage à Paris, superbes photos des coulisses et de la scène. L’une de mes amies y est allée lors des vacances de la Toussaint avec sa fille de 6 ans : elles ont adoré ! Et sinon, c’est joli « gavé de paillettes ».

  11. Sofy dit :

    Même si je te crois bien volontiers sur la qualité in fine du spectacle, moi aussi je suis plus attirée de prime abord par les coulisses ! Les costumes notamment ont l air dingues et j avoue que, pour avoir eu la chance de participer plusieurs fois et à des âges différents à des spectacles de danse (ce qui doit être ton cas aussi si je ne m abuse ;-)), j affectionne particulièrement l ambiance de troupe en coulisses…
    Bref, ça devait être très chouette !

  12. Cecile dit :

    Coucou, ça me donne bien envie mais est-ce que le repas vaut le coup ? Parce que vu les tarifs du diner spectacle il faut quand même se poser la question ! Tes photos sont très belles en tout cas, merci pour ton retour :-)

    • violette dit :

      En toute franchise, j’avais toujours entendu dire que la bouffe était dégueulasse dans les dîners-spectacles de la capitale, mais là pas du tout, c’était vraiment très bon.
      Et c’est Lenôtre qui fait le dessert ;-)

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.