(do you remember) September

    

bureau

Le blog, finalement, c’est un peu comme l’école – je suis l’élève, vous êtes les profs – et c’est tout naturellement que chaque année, à la même époque, je me fais un petit bilan connecté, et prends toutes les résolutions qui vont avec pour affronter la rentrée 2.0 (que je ne tiens quasiment jamais, mais qu’est-ce qu’on s’en fout ?).

Comme je suis d’un naturel pas spécialement optimiste et que je suis souvent en bad pendant cette période bâtarde de la deuxième quinzaine d’août – c’est plus les vacances mais c’est un peu quand même les vacances, je suis perdue, rendez-moi mon cadre calendaire ! – tout me saoule.
J’ai perdu l’habitude d’écrire pendant ma pause estivale, je pense à tous les trucs administratifs/inscriptions/rdv à prendre, je perds mon bronzage et il faut remettre des vraies chaussures.
Manquerait plus que je me mette à réfléchir au style de manteau que je vais vouloir cet hiver pour que la coupe soit pleine. Long ? Boyfriend ? Une cape, peut-être ? Bon, tu arrêtes, oui ?!
Malgré tout, september (do you remember ?) est synonyme de petits plaisirs. Sachons les apprécier.

L’achat des fournitures scolaires. Parce que ça me rappelle invariablement ces moments passés à la Maison de La Presse de mon enfance à choisir ces cahiers flambants neufs, ces intercalaires colorés et le nouveau stylo-plume de l’année. Et encore ces crayons HB, 2B, 25F mi-gras… Clairefontaine ne vois-tu rien venir.
Ouais mais non t’as déjà 12 tubes de colle, ça va bien hein ! Comment ça c’est pas pareil ? Si c’est pareil. Bon, ok, prends le dérouleur de scotch en forme de chat, t’as raison il est trop chou. L’autorité règne au rayon fournitures, vous avez noté ?

Allumer le chauffage. Je sais, je suis barrée, mais que voulez-vous je suis une fille de l’hiver. Pour moi ça signifie toujours qu’on va bientôt pouvoir glander tout un dimanche au lit à mater des séries sans culpabiliser à cause de ce putain de beau temps (à Paris, on est drôlement gâtés).

Recevoir à nouveau plein d’invitations aux soirées blogueries, ramener plein de cadeaux à la maison, les montrer sur instagram, faire croire qu’on est affluence. Jouissance.

Passer du rosé au vin rouge. Oui parce que, les gars, sérieusement, le rosé c’est pas vraiment du vin, on est d’accord ?

Ranger son dressing. Comment ça j’ai vraiment 9 blazers noirs et 14 slims moi ? La fée des photocopieuses est passée dans ma penderie ?

Acheter un nouveau blazer noir. Parce qu’il est vraiment différent, tu ne peux pas comprendre.

Et commander un nouveau slim aussi, parce que quand même le rosé c’est pas du vin ok, mais ça se colle direct dans les cuissots non ? J’ai plus rien à me mettre, plus jamais je pars en vacances, plus jamais je picole. Y’a pas une bière qui traîne ?

Paris s’éveille. Se réveille. La boulangerie, la pharmacie, le tabac, le bar préféré ré-ouvrent. Plus d’âme en peine. Le gris, la foule, P.A.R.I.S., le Paris de Taxi Girl.

Commencer à penser aux vacances d’hiver. « Je te préviens Nounours, je stresse de plus en plus en avion, c’est no more plane ! On a qu’à prendre un bateau pendant deux semaines comme dans Titanic, ça aurait de la gueule non ? »

Enfiler un collant. Parce qu’on a rien trouvé de mieux pour affiner un mollet dodu (je dis pas ça pour moi, c’est pour une copine).

Choisir LE vernis à ongles de la saison. Je suis toujours rouge tu vois, mais j’ai envie d’updater le truc façon 2015. Je sais pas moi, un rouge qui tirerait sur le beige-mauve tout en gardant son côté red red wine mais plus moderne, voyez ? (je benchmark, je vous dis)

Le dîner de rentrée avec les copines. Hiiiii trop bien, han t’es bronzée ma salope, ah bon t’as eu des mycoses à répétition ? Les boules, t’as dû passer des sales vacances hiiiii t’as vu machine elle s’est fait larguer bien fait, moi je vous préviens cette année je le sens que je vais tout exploser, c’est quoi ce nouveau sac t’as de l’argent toi maintenant ?

Faire des photos d’identité. Oh la la maman comment t’es moche là-dessus. Oui bon ça va hein.

Remettre du fond de teint. Retrouver ce cérémonial, oublié pendant la période effortless de sun powder, pendant lequel on se prendrait presque pour une geisha de Kyoto.

Découvrir les sorties littéraires. Noter les noms des bouquins qui ont l’air cool (une quinzaine) dans les notes de l’iphone, pour ne pas être prise de court à la librairie. Lire trois pauvres livres dans l’année… Non mais attends, j’ai pas le temps moi, je suis tout le temps sur Internet, je suis une fille connectée. Retrouvez les bouquins de la liste l’année suivante en format poche, et montrer sa mauvaise foi. Non mais tu vois j’ai bien fait de ne pas les acheter l’an dernier, là ça me fait faire de sacrées économies, c’est pour ça !

Bravo. Je viens de me rendre compte, avec effroi, que je n’ai pas DU TOUT fait de bilan connecté, ni établi de résolutions 2.0, mais que je n’ai parlé que de la vraie vie. Est-ce à dire que je mélange tout et que virtuel et réel ne font qu’un ? Lady Di est-elle vraiment morte ? Faudra-t-il absolument porter un sac à dos cet hiver ?

Catégories ETUDES SOCIOLOGIQUES

46 commentaires

  1. Bon tu as tout dit. Et tu m’as fait réalisé que je trouvais hyper déprimant le fai d’avoir déjà acheté un manteau, un trench et des bottines en vue de cet hiver qui va arriver trop vite! Heureusement que je pars demain à Marseille! À moi le rosé!

  2. Réaliser ! Roh! Faudra que j’essaie de me relire avant de valider mes com un jour!!!

  3. Camille dit :

    Oui pour le sac à dos. En tous cas à Montréal, c’est comme ça que les gens font.

  4. Septembre, la vraie vie se réveille. Finie la parenthèse enchantée des vacances, des farnientes, calientes, et tout ce qui est iente :-)

  5. Anne dit :

    C’est exactement ça!
    Non, le rosé n’est pas du vin, c’est juste les gens du marketing qui ont essayé de nous le faire croire.
    Il y a aussi l’achat des chaussures de rentrée… parce que, tant qu’à aller essayer 50 paires avec tes enfants, il faut bien aussi refaire ta garde-chaussures à toi aussi… héhé!

  6. C’est un bon résumé je trouve ! Et j’ai beaucoup aimé le point des soirées blogueuses (faire genre qu’on est influente) !
    Bises

  7. Val Làô sur la colline dit :

    Oui, tout pareil. On n’a pas Paris ici mais à la place les Pyrénées qu’on voit mieux encore en hiver au fond du jardin ; après toutes ces années, je trouve ça toujours aussi fascinant, mon plaisir du matin quand le ciel est rose.
    Pour les fournitures scolaires, profite, ça ne dure pas si longtemps !
    Bonne rentrée !

  8. galliane dit :

    billet +++++++
    (et non au sac à dos !!! PITIE)

  9. Lelou dit :

    Et la bouffe?! T’as pas parlé de bouffe!!!! T’as changé Violette…

  10. Caro (une autre) dit :

    Ah ben ça y est, tu m’as déprimée… Ceci dit je viens de me racheter un blazer noir. Peut etre qu’un jour ma collection vaudra de l’or ?

  11. maud dit :

    BONNE RENTRÉE À TOI…. Moi pas vraiment partie donc ce sera sans doutes moins difficile quoi que……. Allez c’est reparti pour une année….. En fait on ne peut pas faire un retour vers début juillet?

  12. Amélie dit :

    Ahaha je suis en plein dans la phase detox alcoolique après ce marathon de la soif qu’ont été mes vacances (des Alsaciens en Normandie ça ne pardonne pas en plus il fait froid donc il faut passer le temps). Du coup ça fait 5 jours et je suis tombée malade. Est ce a dire que mon corps ne supporte pas l’eau à outrance ? Bref, ce billet est parfait et tu n’as pas besoin de bonnes résolutions tu es déjà suffisemment affluence comme ça ! Et pour le sac à dos on peut dire non ? Bises !

  13. Mentalo dit :

    Je suis affluence aussi si , juste avant, je viens de noter 2-3 bouquins à lire dans les notes de mon iPhone? Fais péter les goodies.

  14. Odile dit :

    Ah bon tu as eu une mycose ? BAH MA PAUVRE.
    J’ai bien aimé ce billet, il me ressemble pas mal, à part pour les blazers! Je suis une fille de l’hiver aussi,et je debronze en une semaine. (Bordel)
    Bon mais ta sélection de livres? Je suis hyper snob du livre tu sais. Choisis bien. Et dis nous surtout.
    Sara perque ti amo.

    • violette dit :

      Ma pauvre ODLE, je suis nulle pour parler des bouquins, si tu savais. Je laisse ça à celles qui ont du talent littéraire (je te flatte, as-tu vu ?).

  15. Comme toi j’adorais aller acheter mes fournitures à la CAMIF (merci les paretns enseignants:)ou à la papeterie mais toujours avec des cahiers Clairefontaine qui glissent bien…
    Aujourd’hui pour mes enfants, je me plie à la corvée sans trop raler et elur laisse choisir leur agenda et un classeur fantaisie
    moi je viens d’acheter mes habits de rentrée : deux blouses, un blazer noir (j’ai pensé à toi, tu vas le croire si je te dis que c’est mon premier?), un slim et de jolies bottines camel, suis prete…
    mais demain je repars une semaine au Touquet tiens, histoire de glander avant le rush

  16. Caro dit :

    j’adore ce post. T’as oublié la reprise des séries par contre.

    • violette dit :

      Oui j’ai oublié plein de trucs, mais lesquelles reprennent en septembre Ô prêtresse du calendrier ?

  17. Cedric Champagne dit :

    non mais LUL, trop bon ce billet !

  18. Edith dit :

    Ouh la la, ça y est j’suis fatiguée moi.
    Plus sérieusement, tu as goûté le Minuty ? THE Côtes de Provence qui dépotte, mon chouchou de mai à septembre depuis que Monsieur me l’a fait découvrir.

  19. sabine dit :

    Rentrée, j’oublie tout.

  20. aemi dit :

    hahaha!!! ça me fait penser que moi aussi je cherche un nouveau manteau « pour la rentrée » et pis faut que je refasse ma garde-robe! ;) Rentrée, pour moi, ça fait penser à feuilles rousses, bogues de marrons qui tombent… (y avait ça dans mon école primaire, c’était chouette), écharpe et vent frais, affaires neuves,… mais bon, ça, c’était avant!

  21. Caro dit :

    ah t’as raison c’est plutôt octobre, MY MISTAKE !

  22. m.a. dit :

    Ravie de vs retrouver, vs, votre féminité et votre humour… Un GD merci pour le tan maximizer de Lancaster: une tuerie! Moi la crevette anglaise,Je rentre toute dorée de Bretagne:-) merci merci!!!

  23. Anne dit :

    Septembre, c’est aussi le mois des crumble, des carrot cakes, des figues et des noix, des thés fumants pris sur la terrasse, des vendanges et du mascaret. C’est l’un des mois que je préfère. Très beau billet Violette :)

  24. Fmior03 dit :

    Comment çà passer au vin rouge? Je n’ai jamais arrêté, j’aurais raté un truc?
    (effroi)
    +1 pour les sacs à dos: mis à part pour les randonnées en montagne, c’est juste pas possible.

  25. Laurence dit :

    Très chère Violette,
    Ne serait-ce que pour la corvée des fournitures scolaires, je suis contente que mes enfants soient des adultes .
    Bon, vous allez croire que, tout comme pour les magazines people, je me contente de scruter les photos , mais je m’interroge ( accrochez- vous très chère Violette vous n’allez pas être déçue !) : comment faites- vous pour nettoyer les  » pots » de vos bougies Dyptique ( je parierai que celle- là vous ne vous y attendiez pas, mais que voulez- vous chacun voit midi à sa porte).
    Merci d’avance pour le tuto…
    Bises
    PS: je tiens à préciser que sur mon échelle de Richter votre blog se situe bien au- delà des magazines people ( j’ai déjà constaté à quel point vous êtes susceptible au retour de vos vacances)

    • violette dit :

      Chère Laurence, je crache dedans tout simplement…

      Non, pour de vrai, je les ai nettoyés au liquide vaisselle, et tout le reste de bougie est parti (pourtant Dieu sait que je n’ai pas trop l’âme ménagère…).

  26. Tiphaine dit :

    nonnnn pas de sac dos pour l’hivers !! lol

  27. wilfing machine dit :

    Je ne fais que passer entre deux cartons avant déménagement, juste pour échanger dans ta liste « Sons of Anarchy » qui redémarre le 9 septembre, contre rallumer le chauffage (non mais t’as bu trop de rosé ou quoi ?).

    (si t’étais pas partie en vacances – comme moi -, tu serais moins déprimée par la deuxième quinzaine d’août, ou du moins tu ne verrais pas la différence avec le reste de l’été. Je suis le pragmatisme. Je suis aussi la jalousie et l’envie en vérité mais je fais semblant que non, ça marche ?)

  28. Solexine dit :

    Alors…. le retour du sac à dos , ce sera sans moi , je n’arrive toujours pas à m’y faire ; de toutes façons en général , le retour de trucs qu’on a déjà connu et porté quand on était djeune , me déprime , ça prouve qu’on a vécu plusieurs cycles de re(re-re-re)commencement de la mode, et que du coup , justement , on n’est plus toute djeune… Sinon , moi qui n’ai quitté Paris qu’une seule semaine au mois d’aoùt – comme presque tous les ans- je n’ai pas trouvé qu’il s’était spécialement endormi , au contraire , je n’ai jamais vu la capitale aussi blindée !! Déjà , dans mon quartier , les gens ne partent pas , donc , c’est le bordel comme d’habitude , et comme j’aime bien me balader aussi dans le Paris touristique, j’ai trouvé qu’il y avait 3000 fois plus de touristes que les autres années , métro toujours plein à craquer à n’importe quelle heure, etc…. Après , je ne suis pas allée dans le fin fond du 15ème arr. pour vérifier l’affluence , rue Sarazate par exemple ( oui , c’est dans le 15ème , tu le savais ? ;-)) Et pour ce qui est des manteaux , j’ai l’impression d’avoir remisé les miens par devers moi il y a à peine un mois , et à l’idée de recommencer tout de suite , j’ai comme une envie de me défenestrer au rosé! Tu vois , tu n’es pas la seule à cette période à être mi figue-mi raisin ( enfin , surtout raisin , parce les figues ici , sont à 5€40 le kilo….). Il faut que j’arrête là, avant de plomber le Sbep ( mais c’est parce que ça fait un moment que je ne suis pas venue ;-)) .

  29. val d'arr dit :

    Oh la la, ça c’est du billet! et tout ces comm’, merci pour la déprime car moi, je suis en vacances…
    Y a un truc qui est sûr, c’est que c’est la dernière fois qu’on prend nos vacances si tard. Bon, je lirai les prochains billets qu’à mon retour parce que là, ça va pas du tout!!

  30. Nathalie dit :

    Dis donc tu me donnerais presque envie d’être à Septembre c’est vrai que l’automne c’est chouette aussi :-)
    Bises
    http://aubonheurdesdames-leblog.fr

  31. marion dit :

    Après des années sans rentrée, je fais un méga combo: je déménage dans un mois pour le fin fond de la savoie. Au programme donc: rangement de dressing, allumage de chauffage, préparation aux sports d’hiver, achat de nouvelles fournitures et quand même, puisqu’il faut bien feter ça, achat de vin.

  32. Michaela dit :

    Eh bien, quel billet!
    T’as su mettre les mots sur ma déprime.
    Je m’accroche à ce choix crucial du rouge automnal qui me préoccupe, moi aussi depuis quelque jours…

  33. […] l’écrivait si bien Violette l’autre jour, septembre frappe à nos portes. Septembre est l’un des mois que je […]

  34. Les soirées blogs, le repas de rentrée avec les copines, rester au chaud dans son lit sans culpabiliser parce qu’il fait moche, c’est tout moi :)
    Je ne suis décidément pas une fille d’été ;)

    Bises Violette !

    Manon

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.