MODERIES OH OUI

Hello sunshine !

Bon. L’air printanier m’a sacrément donné envie de balancer mes chaussettes et de les mettre en orbite pour la vie (qui est excessif ici ?). Et même si les relous disent toujours qu’il ne faut pas vendre la peau de l’ours – de toute façon, on ne porte plus de fourrure -, qu’ils nous laissent rêver de robettes. Oh oui.

Je vous ai donc préparé une petite sélection de robes qu’on a hâte de porter, même avec le mollet blanc fluorescent. Certaines sont issues des nouvelles collections des marques, d’autres sont encore soldées pour quelques jours. C’est le cas de cette robe Boden (45€ au lieu de 170€ !!) ou de celle-ci (60€). Il y aussi cette robe Ba&Sh à moitié prix, ou encore cette jolie robe à pois chez Anthropologie.

Parmi les nouveautés, mon coeur palpite pour cette petite chose H&M (que j’ai commandée en faisant cette sélection, ah bravo !), cette mignonnerie Vero Moda, cette beauté chez Sézane, ou encore cette robe chemisier Mango. Oh et puis merde, j’ai envie de tout.

NB : Comme d’habitude, il suffit de cliquer sur chaque pièce pour y accéder.

4

Entre terre et herbe

Ce shooting moderie très avant-gardiste aurait pu s’appeler « Quand je pars chercher le pain en skate ». J’ai préféré faire sobre – vous connaissez ma grande humilité -, et choisi de l’intituler « Entre terre et herbe » (comme ça, chacun.e peut choisir son camp agricole)(en plus le pain c’est so 2015).
Je sais, ça vous fait un choc autant de créativité mais, franchement, c’est inné chez moi.

Enfin, tout ça pour dire que depuis que je passe la majeure partie de mon temps dans les provinces, je n’ai plus ni le cadre de shoot franchisé « influence », ni trop l’envie de jouer les mannequins Internet. Surtout, je préfère freiner du collier dans ce secteur pour éviter d’avoir à me trouver vraiment pathétique un jour. Déjà que niveau ridicule… bref.

8

Jolie lingerie…

Mais oui, mais oui, parlons lingerie !
Ça fait longtemps que nous n’avons pas disserté sur nos dessous par ici. Chic, remédions illico à cette lacune et partons à la découverte d’une marque jolie, confortable et créative : Ma P’tite Culotte.

Créée en 2013 par Charline Goutal-Guérin, cette marque de lingerie témoigne d’un amour pour les femmes qui assument leur caractère. La preuve : pas de retouches photo sur les corps ou la peau des mannequins.
J’ai applaudi fort dans ma tête en découvrant ça et là, lors de ma première visite sur le site, des vergetures et des imperfections charmantes, habituellement gommées par les ayatollahs de la perfection. Ça fait un bien fou !

Chez Ma P’tite Culotte, on trouve donc des imprimés uniques (mention spéciale aux bisous et aux ananas), des matières confortables – de la dentelle et du jersey doux comme de la soie – avec une certification Oeko-Tex, des coupes à l’effet seconde peau, des coutures imperceptibles qui ne marquent pas les fesses et des dentelles hypoallergéniques, sélectionnées pour leur sensation « peau nue ».

7