LE JEAN-JACQUES GOLDMAN

Le Jean-Jacques Goldman (114)

✔ Salut les jeunes. On commence ce JJG avec un jeune artiste new-yorkais, Phillip Nuveen, dont la spécialité est la miniature. Mais pas n’importe laquelle, puisqu’il décline surtout le luxe au format XS.

Du coup, si on n’a pas les moyens de se claquer un Kelly ou un 2.55, on peut toujours opter pour leurs versions lilliputiennes… qu’on portera au bout du doigt. Stylé, non ?

Ses créations sont vendues sur Etsy, par ici.

15

Le Jean-Jacques Goldman (113)

rosa mundi diptyque

✔ Je suis sûre que vous avez toujours rêvé de savoir quel tube de JJG vous ressemble (oui, oh, on vous connaît). Tiens moi, par exemple, c’est « Je marche seul » ; il parait que je suis une solitaire, comme Jean-Jacques.
Allez checkez-moi ça rapido par ici, qu’on n’y passe pas la moitié du lundi.

Sans transition, commençons avec cette jolie collaboration entre Diptyque et Antoinette Poisson, une marque de papiers dominotés, fabriqués à la main dans le respect des techniques du XVIIIème siècle.
Le résultat ? Une collection en édition limitée à la fois olfactive et visuelle autour de la senteur Rosa Mundi : Bougie, Palet parfumé, Eau multi-usages, Feuilles de papier parfumé, Carte Papier, Parfum solide et Papier dominoté.
On trouve tout ce joli petit monde sur le site de Diptyque ou au Bon Marché.

29

Le Jean-Jacques Goldman (112)

coussins

✔ Voilà le premier JJG de l’année, j’espère qu’il nous portera chance (<= quel est le rapport ?).
J’ai découvert il y a quelques mois, et je ne sais plus trop comment, un site de ventes privées spécialisé dans le Home Sweet Home, avec des marques particulièrement chouettes. Peut-être que vous le connaissez déjà, c’est Westwing.
Le système n’est pas révolutionnaire, ça fonctionne comme un bon vieux site de ventes privées, mais c’est plutôt axé maison, et les produits sont assez qualis ; ce qui nous change des fins de collections de la décennie précédente proposées un peu trop souvent. On ne cite personne, mais le coeur y est.

Forcément, comme je suis une bonne poire du marketing, dès que je reçois un mail avec une nouvelle vente je vais faire un tour là-bas voir si j’y suis. J’y suis quasi toujours, et ma dernière emplette date d’avant la Noël où j’avais compulsé des chaussons UGG pour affronter le froid polaire de la campanule. Comment ? Aucun rapport avec la déco ? Quand je vous disais que j’étais le bon public incarné…

Pour s’inscrire, c’est par ici ! Youpi.

35