LE JEAN-JACQUES GOLDMAN

Le Jean-Jacques Goldman (117)

✔ Vous voyez ces vieilles cartes de géo qui nous rappellent nos classes du primaire et qu’on trouve encore dans les brocantes ? Moi j’adore (forcément) parce qu’elles sont encore dans leur jus vintage. Mais si on veut que nos gamins ne soient pas trop couillons en la matière – déjà que, bon -, il faudrait quand même les dépoussiérer.

Les noms des nouvelles régions étant actés depuis la fin de l’année dernière, le studio de création Émile en Ville a créé une carte murale « France Régions », dans l’esprit des cartes vintage qu’on aime tant, mais réactualisée depuis la réforme territoriale. De quoi réviser stylé sans se gourer ; dis donc, ils sont forts en images Émile !

J’suis la carte, j’suis la carte, j’suis la caaaaaarte => H 68,5 x L 84 cm – 59€

21

Le Jean-Jacques Goldman (116)

✔ Salut la jeunesse, les JJG se suivent mais ne se ressemblent pas toujours. Heureusement, vous me direz, sinon Jean-Jacques aurait un paquet de clones à gérer, et devrait donc acheter une grande maison pour tous les loger avec ses droits SACEM. Il a mieux à faire, non ?

Mais ne nous égarons pas avec ces problèmes de logement qui, somme toute, ne nous concernent pas. Non, commençons ce JJG avec la nouvelle collection de Mimilamour, cette marque de bijoux que j’aime définitivement beaucoup, beaucoup. Un seul regret, pourquoi n’ai-je plus les oreilles percées ?

24

Le Jean-Jacques Goldman (115)

✔ Dans ma chambre en campanule, j’ai installé une commode scandinave chinée il y a un an. Seulement, je pensais jusqu’à alors que ses derniers propriétaires n’avaient pas dû ouvrir ses tiroirs depuis 2000 ans avant J.C. (minimum), tellement ça sentait la vieillerie et le renfermé là-dedans !
J’ai trouvé l’astuce. Des pochettes parfumées de chez Kerzon qui sentent super bon, dézinguent l’odeur de vieux et tiennent super longtemps !
Elles sont vendues 9€ le lot de deux ; les miennes viennent de l’association de la marque avec la maison Darphin, vous ne regretterez pas tellement ça met en joie l’odorat.

13