CYCLAMEN’S SHOW

Eleven

11

L’an dernier, quand elle a eu 10 ans, j’écrivais que j’aimais bien cet âge à mi-chemin entre l’enfance et l’adolescence. Cette année, à quelques jours de ses 11 ans, ce n’est plus tout à fait le même poème : l’enfance s’éloigne dangereusement pour laisser de plus en plus de place à l’insolence… et aux brassières. Arrivées il y a quelques semaines dans sa garde-robe, j’ai pensé Mais c’était hier qu’elle portait des bodys, non ? (on ne voit pas le temps passer quand on brûle la vie, les amis).
Enfin, la poubelle n’est plus jamais remplie de couches pleines de pipi et de c – – a*, c’est déjà ça.

(*pendu spécial kids, vacances scolaires obligent)

38

C’est des vrais diamants ?

barrette strass

« C’est des vrais diamants ? » a demandé Cyclamen quand je lui ai tendu cette barrette de lumière (Cindy Sander, tu nous manques). J’ai répondu que bien sûr – on n’est pas dans Germinal – et que c’est pour ça qu’elle ne pourra malheureusement pas la porter à l’école, où les objets de valeur sont interdits. Malin, le dauphin, non ?

Bien. Comme chaque année, la marque Boden (dont je ne vous vante plus les mérites, vous savez) a proposé à Cyclamen de piocher un outfit dans sa nouvelle collection. Il n’a pas fallu beaucoup insister pour qu’elle se précipite sur la catalogue en ligne – c’est plus marrant que de se passer la brosse dans les cheveux n’est-il point ? – et choisisse une chemise à carreaux ambiance fille de Charles Ingalls et ces boots (qui vont jusqu’au 42 !), dans la gamme Johnnie B, destinée aux 9-16 ans.
Elle était prête pour aller couper du bois.

26

Lucky Berthe

GEOX ENFANTS

Vous voulez que je vous dise ? Je ne suis pas mécontente que Cyclamen fasse désormais du 38 en chaussures. Profitons de ce temps béni synonyme d’économies de godasses, mes petits 39 étant désormais les siens (enfin tout ce qui est plat j’entends, n’éveillons pas trop les instincts cagolins qui sommeillent en elle).

Depuis la rentrée et cette fabuleuse découverte d’augmentation pédestre, elle parade à l’école avec qui de sandales Paul & Joe, qui de Converse, qui de boots Comptoir provoquant ainsi les questionnements de ses collègues du CM2. T’as gagné au Loto ? T’as hérité d’un stock d’invendus de La Halle aux Chaussures ? T’as chourave en boutique ?

Invariablement, elle répond que sa mère est blogueuse (elle seule SAIT que ça veut dire des wagons de grolles qui se déchargent chaque mois dans la penderie), et à chaque fois les étoiles arrivent dans les yeux des gamines à l’énoncé de ce constat. Elles imaginent sûrement que je tiens le calendrier en ligne des apparitions de Tal ou de Justin Bieber. Ou pire, que je possède une chaîne Youtube de tutos alambiqués de Rainbow Looms à 18 rangées (les cruchonnes).

36