février, 2010

Miqueline et les macarons

miqueline

Il est de notoriété publique que je ne sais pas cuisiner et que je me moque de la tendance surannée du macaron depuis lurette. Seulement, l’autre fois, on m’a demandé de tester une préparation Alsa pour fabriquer soi-même ses macarons easily.
« Pourquoi moi ?« , j’ai demandé interloquée.
« Parce que tu es bien dans la cible des nullos du culinaire« , on m’a répondu. Pas con.

Comme on n’est plus à une contradiction près, j’ai accepté. Et comme chaque fois où je suis dans les ennuis jusqu’au cou, j’ai appelé Miqueline à la rescousse. « Pour sûr qu’on va faire un atelier macarons chez moi !« , il m’a répondu, tout enjoué. Il faut dire que Miqueline (blogueur le moins lu de France et paradoxalement le plus populaire), dès qu’il y a un cadeau à la clé, il dit jamais non. En l’occurrence, j’avais dealé de lui laisser le tablier Alsa. Je vous dis pas comme il était content.

Donc, voilà le récit imagé de notre après-midi aux fourneaux. Mercotte n’a qu’à bien se tenir…

109

Envy…Ennnnvy…You can’t say we’re satisfied

magazine envy

Bon, les copains, vite fait en passant par là je voulais vous dire que je viens de recevoir le nouveau magazine du groupe Marie-Claire qui sort demain (jeudi 11/02), et que s’apelorio « Envy ». Avouez qu’on a rudement de la chance, nous les blogueuses, puisqu’on nous a fait savoir qu’on le voyait AVANT les journalistes. Tu penses bien, on est fières.

Je l’ai juste feuilleté, mais c’est frappant comme ça ressemble à Grazia cette affaire. En même temps, j’ai pour religion de toujours laisser sa chance au produit. Voyez que je trouvais les deux premiers numéros du susdit Grazia un peu nazes, alors que je l’achète religieusement chaque samedi, désormais.
Toujours femme varie, toujours.

Je viens d’apprendre sur twitter (Ah ! Bonheur des réseaux sociaux !) que le prix sera de 1,70€, et le prix de lancement de 0,90€ (le prix de la baguette, en somme). Attention, spoiler attitude en cliquant sur la suite…

67

Le shooting ! Le shooting !

fleur bleue
crédit photo : Dom

Après l’euphorie et les explications de texte, voilà l’heure venue où je compte vous parler du shooting André. Finalement, je me suis rendue compte que je n’avais pas tant de photos que ça à vous montrer, mais on va bien arriver à meubler la page blanche, va.

Donc, un jour glacial de janvier, nous avions rendez-vous dans un appartement privé pour jouer les mannequines en tenues d’été. Avouez que c’est tentant de se dénuder par -7°C. Si, je vous jure, c’est tentant.
Je vous passe les 300 mails échangés entre nous six, la semaine précédente, sur des airs de « Hiii, je sais pas quoi mettre !« , « Arghhhh, j’ai un bouton !« , « Ohhhh, dites-moi laquelle des 28 tenues suivantes vous pref’ ?! » … La routine des blogueuses « moderie« , en somme.

C’est d’ailleurs durant cette épique journée que j’ai réalisé le crash-test de mes chaussures : portées 6 heures dans une pointure en dessous de la mienne = 0 ampoule. Confort, je crie ton nom ! (genre)

63