Thursday wear

    

Comme je dis toujours, si tu n’as pas envie de faire d’efforts, ce ne sont pas les efforts qui te donneront envie d’en faire, et c’est ainsi que le jour de la Toussaint j’ai adopté le minimum syndical en matière d’outfit et de tous les artifices qui vont avec.
C’est très bizarre, vous savez, mais à chaque fois que j’oublie de passer une seule dent de peigne dans ma chevelure anarchiste, tout le monde me dit « Tu es drôlement bien coiffée aujourd’hui » (si ça se trouve les gens me prennent pour le sosie officiel de Kurt Cobain).
Devrais-je en déduire que toutes ces années de brushing n’auraient servi qu’à muscler mon bras droit ?
Dois-je leur avouer que ce qu’ils prennent pour un parfait wavy n’est que le fruit d’un shampoing/brushing de la veille, et que la nuit est passée par là pour anéantir tous mes efforts de raideur absolue dans un ballet matinal de boucles aléatoires ?

Et puisque une bonne énigme n’arrive jamais seule, penchons-nous également sur la problématique du vêtement poissard, j’entends celui qui attire les tâches de façon systématique. JE SAIS QUE VOUS CONNAISSEZ CA !
Ca a longtemps été le cas avec une robe en soie Bel Air, qui a passé plus de temps au pressing que sur moi la malheureuse, tant, sitôt portée, elle se ramassait qui d’une motte de beurre, qui d’une cuillère de Nutella, qui d’une vinaigrette mal assaisonnée et j’en passe (j’ai fini par la donner à ma meilleure amie)(je suis mauvaise).

La malédiction n’avait pas dit son dernier mot car elle a été remplacée par cette paire de boots, pourtant adorées, qui se prennent systématiquement la pluie dès que je les enfile le matin (aujourd’hui, elles ont fait leur baptême de grêle, les veinardes). Quand on me dit « Oh la vache, il fait drôlement beau aujourd’hui ! » et que je suis chaussée de mes boots de 7 lieues jaunes, je réponds invariablement « T’inquiète, grosse, ça va pas durer, j’ai les chaussures du malheur !« . Et ça ne dure pas. Doit-on pour autant penser que l’amour d’un vêtement n’est qu’un bouquet d’infortune ?

Vous connaîtrez les réponses à toutes ces questions dans un prochain épisode affluence.

Jean Lee | Chemise H&M déjà vue ici | Boots Emma Go => 100€ au lieu de 150€ avec le code GIVRES100 | Montre Zadig&Voltaire | Bracelet Gas Bijoux | Bague Dior

Catégories ETUDES SOCIOLOGIQUES MODERIES OH OUI

28 commentaires

  1. Lost dit :

    Ho il grêle à Paris??? J’ai bien fait de partir faire un tour en Bolivie pour me retrouver avec le même tps… L’avantage c’est qu’ici pour camoufler le cheveux pas coiffé (et surtout le tour chez le coiffeur à 1€50) y’a le bonnet péruvien qui sans aller jusqu’à dire que c’est THE accessoire passe relativement bien ds le coin…

  2. Nymphéa dit :

    C’est beau les boucles aléatoires sur toi Violette! <3

  3. Tu as aussi vécu notre Sandy parisienne de 10mn, la cousine cagole de la version US, passée en coup de vent déposer les glaçons pour le ricard…

  4. Constance dit :

    Aaaah! J’adore ces petites bottes jaunes!!

    http://www.frenchinlosangeles.com/

  5. C’est ce qui fait leur charme à ces bottes, le fait qu’elles ne soient plus nickel
    le coup de la coiffure, c’est pareil pour moi quand je ne les peigne pas du tout et qu’ils ondulent j’ai le droit à « tes belle aujourd’hui » ;-)

    Pourquoi se fouler à se pomponner, je te le demande!

  6. jolies boucles, jolies shoes, joli billet.

  7. poupoupinette dit :

    Ah ! Le coup du vêtement poissard ! Mais encore, toi, tu sais d’où vient ta poisse. Puisque ce jour-là, tu as 2 mains gauches.
    Et pan, la motte de beurre !
    J’en passe
    Et des meilleures !

    Mais que dire du vêtement auto-tachant ? Tu l’enfiles, propre, sorti nickel du sèche-linge. Et une heure après, de grosses tâches de gras pointent sur le textile le bout de leur vilain nez. Alors que tu n’as rien accompli de salissant. Tu étais toute sage, et vlan, elles arrivent.

    J’ai eu ce mystère avec un pantalon de survêt turquoise un peu brillant. Pour la maison…

  8. Fanny dit :

    Ta chemise Violette ta chemise! J’adore!

  9. Sosso dit :

    Moi, mes chaussures poisse sont des boots camel en cuir qui attirent les produits qui tâchent et qui ne partent pas….

  10. clo dit :

    Mais ouii chevelure magnifique!!

  11. violette dit :

    Lost : Oui, hier il y a eu une tempête de grêle assez hallucinante. J’avais jamais vu ça à Paris.

    Nymphéa : Finalement j’aime bien aussi. Mais comme tout ce qui est aléatoire, ce n’est jamais gagné d’avance.

    L’Arabe Strait : Merci pour ce commentaire très poétique. J’aime beaucoup !

    Marion Chocolat et Vieilles Dentelles : Arrêtons de torturer nos cheveux, voilà la solution !

    poupou : Késaco ce jooging brillant ?! Tu fais sosie de Sheila ?

  12. Chris dit :

    J’me coiffe rarement, juste la main dans les cheveux histoire de dire que… Le coup du vêtement poissard j’ai eu avec un pantalon blanc. Suffisait de l’enfiler pour que les tâches viennent le saluer.

  13. Sandrine dit :

    Ah tiens, moi aussi j’avais une jupe poisse. A chaque fois que je le portais, tu pouvais être sûre que je me renversais un truc dessus : café, thé, yaourt, sauce… bref, entre elle et moi, une histoire d’amour vache. J’ai fini par la virer…

  14. poupoupinette dit :

    Non, c’était juste une espèce de nylon. Le nylon, ça brille.
    Si Sheila avait porté ce jooging, elle aurait encore plus coulé sa carrière que dans la réalité. N’aggravons pas trop son cas.

  15. rock'nyol dit :

    Moi qui ai des baguettes, je rêve d’un wild wavy alors ce soir je me couche avec les cheveux mouillès…. et la bouillote hèhè pas fole la guèpe !! pas très glamour hein ? mais bon chèri me pardonera en voyant ma chevelure de lionne demain matin ….
    Tes boots je suis fan

  16. Ahhhh le vêtement poissard ^^ Oui je connais ça, effectivement !

    Bisous et bon weekend Violette !

  17. Ha ha les fringues de la poisse! Intéressant comme théorie! Mais c’est vrai quand j’y pense j’ai eu une paire de ballerines sublimes, beiges, payées 30 balles alors que tout le monde les prenait pour des je-ne-sais-plus-quelle-marque à 200 balles la paire. Mais la poisse: j’ai eu droit aux averses de pluie et même pire: le gamin qui vomit dans le bus et vas y que ça me coule sur les ballerines beiges!!!

  18. Chloé dit :

    oh j’ai échappé à la grêle. Montreuil Style

    très freja beja ces ondulations capillaires, je suis partisane du naturel (qui a dit de la flemme?) en toute circonstance.

  19. evy dit :

    Code réduction GIVRES100, au vu des caniches à mémères dans ma rue , il me faudrait au moins un code MERDES200 !

  20. violette dit :

    Chris/Sandrine : Je le savais que c’était un phénomène universel !

    poupoupinette : T’es dure avec elle. Si elle n’avait pas tant abusé de la chirurgie esthétique, je l’aimerais encore.

    rock’nyol : Le pire c’est que je me couche les cheveux SECS !

    (made in)Faro : Bon week-end à toi aussi !

    soniachocolat : Pardon, mais j’ai rigolé. Rho, je suis vilaine.

    Chloé : Ah ouais ici c’était apocalyptique.

    evy : Drôle !

  21. Je te pardonne et c’est vrai que c’est bien drôle en y repensant! Joe la loose c’est mon 2ème prénom ;)

  22. Vanessa dit :

    Trop jolies ces bottines et pour ta tenue vite fait,je la trouve plutôt pas mal. Moi si je mets n’importe quoi ben je ressemble pas du tout à toi!!
    http://vandressing.overblog.com/

  23. HappyLilly dit :

    J’ai aussi LE vêtement maudit! Un petit top en fausse soie de chez H&M. Il est d’une sorte de bleu ciel assez rare. Je l’ai payé même pas 20€ et quand je le porte, tout le monde me dit qu’il est vraiment chouette, que je suis belle avec! (si si!). Donc je l’aime ce top!
    Je m’évertue à le porter mais il suffit que je me lave les mains pour que l’eau vienne le tacher irrémédiablement pour toute la journée! Oui, l’eau! La 1ère fois, j’ai pensé que c’était une tache de je-ne-sais-quoi et donc j’ai passé un peu plus d’eau sur la tache… Et donc méga grosse trace sur un sein! Toute la journée et dans le métro, des yeux rivés sur cette maudite tache…
    Combien de fois j’ai tenté de le repasser à la vapeur avant de comprendre que l’eau tachait dans ce cas précis!
    Tes boots me tentent sérieusement: tu m’auras prévenue si je les tache.

  24. Peregrine dit :

    Ah cette malédiction, oui je la connais bien aussi! Moi c’est une paire de baskets à fleurs en toile qui attire la pluie! Et je les portais le 1er novembre aussi… Entre tes bottes et mes baskets, aucune chance de voir le soleil donc…
    Sinon, pour ce qui est de l’allure en général, effectivement le style faussement négligé plaît beaucoup, alors pourquoi se prendre la tête (et là, les cheveux en l’occurence).
    ;)

  25. Tasha dit :

    La malédiction c’était sur l’aaadorable salopette Jacadi bleu ciel de mon bébé de 2 mois.
    Des que je lui mettais, couche débordante… Tu sais le truc bien beurk après lequel tu mets le gosse sous la douche…
    Je l’ai quand même gardée…. Le gosse aussi… ;-)

  26. missYsa dit :

    Mon chéri me dit invariablement « j’aime bien comment t’es coiffée » quand j’ai juste ramassé/attaché ma tignasse avant la douche les jours de no poo, alors que j’ai bien l’intention de me coiffer pour de vrai après…
    Évidemment c’est impossible à reproduire quand tu veux un chignon coiffé-décoiffé pour sortir, sinon c’est pas drôle !
    Sinon je plussoie HappyLily et son vêtement qui tache à l’eau !! Le top de la lose…

  27. J’ai même pas remarqué la grêle ^^ Faudrait ptêt que j’ouvre mes rideaux, mes niveau lumière, rideaux ouverts ou fermés c’est la même cata. =P

  28. Anna dit :

    Et les chaussettes bordel ?!

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.