Le brunch Petrossian

    

brunch petrossian

OH.LA.LA. Je garde un souvenir ému de ce jour de janvier 2008 où j’avais été invitée à dîner, avec une poignée d’autres blogueurs, chez Petrossian. Je ne sais pas. Hormis la dinguerie des petites choses dégustées ce soir-là, je crois que j’avais été plus que touchée par l’intarissable passion du maître de cérémonie, Mr Petrossian himself, pour son métier.
Ce moment de grâce culinaire reste un des meilleurs événements auxquels j’ai participé au cours de ma longue vie de blogueuse, semée d’embûches et d’espièglerie. Se souvenir des belles choses, quoi.

Bon, bref, sus aux violons, car voilatipa – comme on dit dans la Vendée de Brian – que 5 ans plus tard, je reçois dans ma boite mail une jolie invitation à un brunch. Un brunch Petrossian un lundi, première pirouette aux convenances de la part de cette maison soucieuse de dédramatiser le caviar.

brunch petrossian 15

brunch petrossian 11

brunch petrossian 10

brunch petrossian 7

brunch petrossian 12

Car oui, comme un legging léopard ou des compensées en plumes, le caviar se D.E.D.R.A.M.A.T.I.S.E, mais voyez plutôt.
C’est à l’Institut Suédois, cette fois-ci, que j’ai commencé ma semaine par une parenthèse enchantée. L’orgie, les amis ! Caviar eggxiting, saumon fumé, tarama au corail d’oursin, noix de saint-jacques fumées, oeufs brouillés et risotto à la fleur de caviar, caviarcream… et même les petites perles de chocolat (oui, celles qui accompagnent l’expresso de fin de repas) à la vodka. Hips.
Avec Stéphanie, on a fait honneur aux produits, foi de gourmandes pas repenties (DU TOUT) !

brunch petrossian 3

brunch petrossian 2

brunch petrossian 9

brunch petrossian 14

Alors effectivement, le caviar n’est plus réservé aux grandes occasions et aux silences circonspects qui accompagnent sa dégustation. Hop on dégomme la petite boule en verre qui contient les précieux oeufs et on brunche comme si de rien n’était. Décontracté de l’esturgeon, CON !
Vous vous doutez bien que je schématise (ah non ?), puisqu’on sait tous que ça reste un truc qui coûte cher – mais pas plus qu’une jupe improbable de chez Roseanna quand on y pense – pensez-y !

Si les spécialités de la maison parisienne rappellent en général les fêtes de fin d’année, “c’est tout l’année que nous avons besoin de convivialité” affirme Armen Petrossian pour expliquer sa volonté de lancer sa collection « Printemps-Eté », comme dans la mode…

brunch petrossian 6

brunch petrossian 4

brunch petrossian 13

brunch petrossian 5

OH.LA.LA. c’est foufou tout ça, et en quoi consiste cette « collection comme dans la mode » Madame je-sais-tout ?
– Le caviar d’été, l’Eggxiting’® : une nouvelle manière de déguster ce produit hors-normes, sans argenterie, ni nappe, ni table (cf. la petite sphère).
– Le saumon fumé
– le tarama au corail d’oursin, dernier né de la gamme (et un peu dingo en bouche).

A l’occasion du lancement de cette collection, la maison Petrossian propose son « coffret brunch » en édition limitée, à partir de 145€ pour deux personnes. Un petit luxe pour un dimanche matin pas chagrin avec votre Nounours, non ?

Catégories CA VIENT DE SORTIR

27 commentaires

  1. Bon ben j’ai envie de dire que ça vaut le coup d’avoir du cholestérol ! Il a beau être 7h du mat’, ce brunch me fait grave envie!! Eggxitting!!!!:)

  2. Laure dit :

    Je bave devant mon ordi. Ca fait terriblement envie ces petites choses !

  3. isabelle dit :

    pourquoi la vendée de Brian ? celui que je connais bref le patineur est poitevin sans doute pas plus glamour…

  4. Ciloubidouille dit :

    Ca a l’air merveilleux. Bon, je commence une collection de pièces de 50 centimes et dès que j’arrive à 150€, je cours chez Pétro ! (On a dit décomplexé hein).

  5. Morille dit :

    Moi j’ai un meilleur plan : pour le même prix que le le coffret brunch, vous vous achetez un allez-retour Paris-Berlin avec Easyjet (si vous vous y prenez à l’avance ça vous revient à 120€ pour deux), et vous allez bruncher chez Pasternak, près du Kollwitzplatz. Le buffet est au moins aussi appétissant, plus varié, et ça coûte 12,90€ par personne. Et toc.

    • violette dit :

      Wahou ça c’est du bon plan !!!

    • wilfing machine dit :

      Ouiiii Pasternak, avec aussi ses formules déj en semaine à 7,50€ !! Cela dit, Petrossian me fait sérieusement baver sur mon clavier. Si c’est aussi bon que beau, ça promet !

  6. géraldine dit :

    ‘tain de merde! ça fait envie!!!!!

    tu crois que si je lui dit que je suis arménienne moi aussi, il me fait -50?????

  7. ça n’avait pas l’air dégueu tout ça!

  8. ah, ce saumon !!

    C’est à ça que l’on voit que tu es affluence !!

    • violette dit :

      C’est pour ça que j’ai tout misé sur le saumon quand j’ai commencé mon blog !

  9. Wafa dit :

    Je vais essuyer la bave que j’ai sur le menton, ça donne vraiment envie;

  10. Lza dit :

    Je bave sur mon clavier…

  11. sybelle dit :

    Tu envoies du rêve comme jamais. Je crois que je préfère la bouffe aux fringues finalement ;-)

  12. Roseline dit :

    Pinaise, ça donne terriblement envie… Je me trouve un jules digne de ce nom et je fonce tester ce brunch en tête à tête, qui a l’air absolument D-I-V-I-N !

  13. Athéna dit :

    tous ces pains et ces saumons…. veinarde !

  14. Paco dit :

    Mmm… J en ai les yeux qui pétillent (bon je sais je me trompe de billet mais j ai loupe celui d hier …)
    Trêve de plaisanterie il est 12h25 j avais presque oublié qu il fallait déjeuner (radical comme régime) mais maintenant VIolette mon estomac crie famine devant tant de beautés gastronomiques qui me font du pied ou devrais je dire de … l œil ;) enfin bref j ai faim !!!!

  15. Si le caviar me fait moyennement envie ( je crois que je ne sais pas encore l’apprécier), le saumon m’a mis l’eau à la bouche ! Tes photos sont superbes.
    Joli article à la hauteur de ces produits d’exception !

  16. val d'arr dit :

    oh la la, le saumon, la st jacques, la crème de caviar, les blinis…tout me fait envie. Le coffret étant un peu cher, je lorgne sur le we à Berlin!

  17. Delphine dit :

    16:34….j’ai FAIM!

  18. Max dit :

    je regarde mon bol de céréales, et mon cœur saigne.

  19. la modeuse de l'ouest dit :

    ça fait grave envie…et ça donne des idées le petit coffret. Why not!

  20. lulubasilic dit :

    « Voilatipa » c’est normand d’abord !
    Et Brian n’est pas vendéen puisqu’il est poitevin (du Poitou) donc viennois (de la Vienne : 86)
    Ahlàlà ces parisiens, faut tout leur expliquer ma bonne dame !!

    Cette leçon vaut bien un brunch Petrossian, sans doute ;)
    Non ?

  21. Manou dit :

    5 ans déjà…

  22. Balibulle dit :

    « mais pas plus qu’une jupe improbable de chez Roseanna quand on y pense »… <3 (idole)

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.