Jolie crinière

    

karite furterer

Parlons peu, parlons cheveux. Enfin « peu »… (bref).
La semaine dernière j’ai passé quelques heures en charmante compagnie capillaire à l’institut René Furterer, place de la Madeleine. Hormis un massage crânien qui m’a fait voyager au pays de Candy (j’ai aperçu le prince des collines, il a pris chéro), j’ai aussi appris plein de choses pour améliorer la qualité de mes cheveux. Et après application de 4 des 5 produits (y’en a un qui est pour la nuit et j’ai pas couché là-bas) que vous voyez ci-dessus, je suis sortie de là avec une impression de cheveu sain et brillant comme jamais. Pardon Michel.

Après un diagnostic de mon cuir chevelu, réalisé grâce à une sonde grossissante qu’on applique sur le crâne – j’ai eu l’impression, en regardant l’écran de contrôle, de me promener dans une forêt inquiétante de Game of Thrones – il a été décidé que j’avais le cuir chevelu sain (ouf !). Et hop c’était parti pour l’application des produits.

En 1, on applique l’élixir aux huiles essentielles raie par raie en massant pour faire pénétrer. On laisse poser 5 minutes, ça assainit et active la micro-circulation du cuir chevelu.

En 2, on passe au shampoing. C’est là que j’ai appris qu’il faut toujours le choisir en fonction de son cuir chevelu et non par rapport aux longueurs. Ca fait des siècles que je prends des shampoings pour cheveux secs, la cruche.
En l’espèce, j’ai donc eu droit au shampoing normalisant Curbicia, qu’il faut rincer jusqu’à ce que les cheveux crissent.

En 3, on applique mèche par mèche la crème au karité pour les cheveux très secs. Pour la jolie petite histoire, il y a quelques années, Pierre Fabre, le créateur de la marque, a reçu un appel d’une jeune femme très engagée pour le développement économique et social de son village au Burkina Faso. Elle venait de créer une jeune structure, la SOTOKACC, spécialisée dans la production du beurre de karité.

Pierre Fabre, touché par son histoire, lui a fait confiance, et grâce à ce partenariat garantit un beurre de karité éthique, fabriqué dans la pure tradition africaine, sans solvant ni additif. Mais surtout, ça assure non seulement un revenu régulier et une autonomie sociale à 20 femmes salariées mais aussi à plus de 200 femmes productrices et collectrices d’amandes au Burkina Faso.
Pardon my pavé, mais cette histoire a touché ma corde sensible (je suis cancer).

Enfin en 4, on termine avec le vinaigre de brillance et un jet d’eau froide, pour briller de mille cheveux.

rene furterer madeleine

SOTOKACC karité

diagnostic rene furterer

SOTOKACC burkina faso

Bien sûr, on n’a pas toujours le temps d’appliquer l’intégralité du protocole – sinon faut se lever à 5 heures du matin j’imagine – mais prendre le temps de s’occuper de ses cheveux le week-end, entre les pancakes et la visite chez Muji, c’est pas du luxe.

Voilà, comme je dis toujours « Si tu as des beaux cheveux, peu importe ton plumage« .
A noter qu’à partir du 1er mai, pour chaque soin René Furterer au karité acheté, 1€ sera reversé pour sauver l’arbre de karité. Les produits Furterer sont vendus dans les pharmacies et parapharmacies.

Catégories BEAUTY CASE

22 commentaires

  1. Hé ben, ça donne envie de prendre soin de ses cheveux! Faut juste poser une RTT le temps de se faire la totale! ^^

  2. Nymphéa dit :

    ça m’rappelle quand tu te rinçais les cheveux à l’eau de source, et ben y a plein de gens qui ne m’ont jamais cru! Et j’adore les produits Furterer, ils sont top! ^^

    • violette dit :

      Je sais que c’était plutôt incroyable (mais pas trop responsable) mais c’était pourtant la vérité.

  3. Odile dit :

    J’aime bien l’histoire du truc éthique. (Et Tac) ( hahahaha je suis en pleine forme on va rigoler aujourd’hui en classe).
    L’autre jour je me suis rincée les cheveux au vinaigre.
    Conclusion : ça pue.
    Mais c’est vrai que c’était doux et brillant après.

  4. C’est vraiment cool l’aspect éthique des produits!!!!
    Merci pour cette découverte!!!
    Bisous bisous

    Bonne semaine!

    Le monde des petites

  5. orelle dit :

    rhoooo la chanceuse !! le protocole furterer c’est 105 % bonheur !!

    Apres c’est vrai que si a chaque shampoo , il faut 1/2 journée de congé …c’est dur a vivre .

  6. Lelou dit :

    Mes cheveux c’est juste la partie dont je prends le moins soin avec mes pieds. Par contre les produits Furterer je les ai essayés pour ma racine grasse et ils sont topissimes!!

  7. Violaine dit :

    Ça donne effectivement envie de s’occuper de ses cheveux ! J’adore mais souvent j’ai peur de tester des trucs sur mes précieux par peur de les alourdir, de les voir graisser ou devenir raplapla… On n’a pas des vies faciles hein ?

    • violette dit :

      C’est sûr qu’il ne faut pas utiliser le Karité si tu as les cheveux raides (voire plats), ça va t’alourdir tout ça de façon pas trop sympathique.

  8. HeLN dit :

    J’aime beaucoup les produits de cette marque qu’utilise ma coiffeuse et que je lui achète de temps en temps. Le spray de protection pour le soleil est topissime ! En revanche j’ignorais l’aspect éthique de la marque, merci de l’info!

  9. Claire dit :

    Comme je me lave les cheveux tous les jours, je vais me mettre à mi-temps je pense. Et ha bon, René Furterer il s’appelle Pierre Fabre en vrai? Il manquerait plus que JJG son vrai nom soit Francis Lalanne et un monde de certitude s’écroule.

    • violette dit :

      Nan ! Pierre Fabre, il a créé les marques René Furterer, Avène, Klorane, Galénic (et je sais plus lesquelles après).

  10. Chris dit :

    Oui ces produits sont top. Ce sont ceux vers lesquels je reviens toujours.

  11. isalaprof dit :

    ça m’a donné envie ton soin alors j’ai regardé où il y avait un institut parce que Paris c’est loin ! Bon c’est Hong-Kong, ça risque de faire cher…Blague mise à part, même avec mes 3 cheveux et demi (non je ne suis pas chauve, j’ai les cheveux très courts)j’achète régulièrement des produits Furterer chez ma coiffeuse, même leurs produits coiffants sont top !

  12. Athéna dit :

    Okara et Forticéa sont très bien quand on a les cheveux fatigués mais pas secs

  13. C’est vrai que c’est fastidieux mais faut le prendre comme une cure, à faire 1 fois tous les 15 jours ou 1 fois par mois. Un petit soin pour nous booster ;-)

  14. Nathalie dit :

    Moi qui pensait qu’il fallait prendre en fonction de ses pointes. Me voilà bein attrapée. Merci pour l’info en tous cas !

    http://aubonheurdesdames-leblog.fr/

  15. wilfing machine dit :

    Mais pourquoi Pierre Fabre a-t’il créé une marque qui s’appelle René Furterer ? C’est la question con du jour.
    (faut pas m’en vouloir, j’ai un mot d’excuse, je me suis collé un torticolis à faire pâlir de jalousie Robocop)

  16. Ca me tente bien mais surtout de le faire faire dans leur salon, histoire de voyager un peu entre le pays de Candy et l’afrique… Par contre je ne sais pas mais moi le vinaigre j’ai essayé et ça me fait vraiment des cheveux tous ternes et moches au séchage (j’ai abdiqué). J’ai tenté aussi le vinaigre de framboise chez Yves Rocher mais pareil rien vu de fabuleux :(

  17. […] les matins. ? Le shampoing normalisant Curbicia de René Furterer, parce que j’ai découvert en 2014 qu’il faut toujours choisir son shampoing en fonction de son cuir chevelu et non par rapport aux […]

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.