Cosmétique naturelle : 18 nouvelles marques labellisées Slow Cosmétique

    

Sur un marché en pleine mutation, de plus en plus de marques de cosmétique naturelle se démarquent de la concurrence en optant pour le label Slow Cosmétique.
Depuis 2013, l’Association Slow Cosmétique labellise des marques après un examen minutieux de leurs formules et packagings, mais aussi des allégations, du sourcing ingrédients et du business model (familial – artisanal) pratiqués par la marque.

On ne veut plus d’ingrédients polémiques, ni de fausses promesses. Les valeurs clés du label Slow Cosmétique : des produits écologiques et sains, pour une cosmétique intelligente et raisonnable.

Septembre 2022 : une labellisation caractérisée par l’écologie

Le jury indépendant de l’Association Slow Cosmétique a labellisé cet été 18 nouvelles marques.
Chaque marque est examinée en deux temps : d’abord sur un ensemble de prérequis (conformité réglementaire, analyse de l’actionnariat de la TPE/PME, des certifications bio le cas échéant, etc…), puis sur plus de 65 critères de formulation, packaging, pratiques de fabrication, allégations marketing et architecture de gamme.

L’édition été 2022 est caractérisée par une excellence en matière d’écologie chez les marques félicitées

Zéro déchet :
11 marques sur 18 proposent une gamme de cosmétiques solides et/ou savons à froid. Ces produits d’hygiène ou de soin sont proposés sans emballages plastiques. Ainsi, les marques Ensème, Cassiopée et Kisupu proposent une gamme de soins solides respectivement à partir d’ingrédients upcyclés, sans huile de palme, ou enrichis en huiles végétales bio.

Circuit-court :
Sur 18 lauréats, 15 fabriquent leurs produits eux-mêmes, localement. Par exemple, les marques L’Artisane, La Maquisette et San Lisei utilisent respectivement du miel, un extrait d’immortelle corse et de l’huile d’amande douce vierge, sourcés à moins de 15km de leur laboratoire. La savonnerie du Vuache cultive son propre calendula et récolte des orties pour les transformer en poudre.

Ingrédients bio :

Le label Slow Cosmétique impose le choix préférentiel d’ingrédients végétaux bio à chaque fois que cela est possible. Les 18 marques labellisées cet été répondent toutes à ce critère.
On notera qu’au rayon bio, la marque Sérénibio est seule sur le marché à proposer une gamme dermo-cosmétique labellisée bio formulée pour les peaux fragilisées par le cancer.

Le Label Slow Cosmétique, un gage de confiance

L’intérêt pour la Slow Cosmétique est élevé : 8 Françaises sur 10 estiment que la démarche de l’association est intéressante (étude Harris – Toluna du 8 février 2022, sur un échantillon représentatif de la population française des femmes de 18 à 50 ans). Les Françaises considèrent que ce label fait évoluer l’industrie cosmétique dans le bon sens (92% ), que les produits vendus avec ce label sont de qualité (90%) et que c’est un gage de confiance (88%).

Le label met en lumière uniquement des producteurs de cosmétiques qui valorisent leur terroir ou les ingrédients naturels dans une logique familiale, artisanale et écologique. Les marques labellisées s’engagent à la fois pour la naturalité de leurs formules et pour un marketing « raisonnable ».

Catégories BEAUTY CASE

Les commentaires sont fermés.