Les chaussons/chaussettes

    

Hey ! Ouais des chaussons/chaussettes ! Celles qui sont plus ou moins de la même génération que moi – la vingtaine, et demie – se souviennent sûrement de ces ovnis pédestres qu’on portait dans les années 80. Ni chaussons, ni chaussettes, c’étaient les chaussons/chaussettes* !
Je me souviens de la version jacquard qui me permettait de faire des dérapages contrôlés depuis ma base de lancement, aka la rampe d’escalier, sans me prendre les pieds dans mon bas de pyjama. Chaussons madeleines que voilà. On avait la grosse touche en homewear…
Bref, je les croyais tombés en désuétude depuis deux décennies, mais j’ai découvert récemment, par le truchement d’un dossier de presse bien ciblé (me toucher n’est pas bien compliqué si on utilise les codes des années 70/80, sensiblerie nostalgique oblige) que ces drôles de chaussons antidérapants n’étaient pas morts. Oh non.

J’ai finalement commandé une paire pour Cyclamen sur le site de Collegien, la truffe toute humide de pouvoir transmettre à la génération future ce chausson/chaussette de légende. Et puis, j’ai hésité à glisser une paire de 38-39 en loucedé dans mon panier, mais j’ai bien fait de ronger mon frein à main : je suis pas sûre qu’avec la robe de chambre doudou offerte par ma mère à Noël, je sois récompensée de ce trop plein d’effortless par un award fashion . Non, je suis pas sûre.

* Le premier qui dit que c’est moche a une mandale. On ne touche pas aux mythes.


Catégories CYCLAMEN'S SHOW SHOPPING

26 commentaires

  1. … et les mythes n’ont pas peur de vieillir ! (je reçois la mandale ?)

  2. clémence dit :

    Les jumeaux que je garde en ont des « Cars » … ça ne rigole pas !

  3. Jules dit :

    Les mythes sont modernes, puisqu’ils n’aiment pas la naphtaline.

  4. Mimioui dit :

    Il y a eu de ça sous le sapin et ont été immédiatement adoptés, moi j’hésite encore pour une version à ma pointure car j’ai toujours froid aux pieds, j’ai vu des ballerines qui pourraient pas mal jouer le rôle des slippers pour lesquelles je n’ai toujours pas craquées car un brin hors budget

  5. À la maison, nous sommes fans des collégiens : hyper confortables, super chauds et pas si moches que ça, je les trouve même plutôt jolis. C’est juste que forcément, en nuisette ou robe de chambre, c’est pas le truc le plus sexy du monde, j’avoue, mais c’est pas pire que les charentaises !!!

  6. verodusud dit :

    Ah nonnn! ne pas toucher aux mythes!!
    top confort moumoune!

  7. Nekkonezumi dit :

    Les miens étaient du genre squaw des pays de l’est en laine de mammouth, aucune chance qu’ils aient résisté aux grosses mites…

  8. Solexine dit :

    Ces trucs là, c’est toujours plus rigolo quand c’est pas porté…ou alors sur les enfants, quand ils les perdent à moitié -parce que ça glisse toujours sur un môme, t’as remarqué ? – et que ça leur fait des grands pieds de lutins qui battent le parquet par devant…hilarant

  9. PINASSOTTE dit :

    Un mythe aussi important que Marylin aux hommes !! même que ma fille en a aussi et je reconnais que c’est dans le genre nickel :) y en a même version yeti maintenant alors comme quoi c’est come back à fond non !!

  10. emishifoo dit :

    ma fille en a aussi depuis plusieurs mois et j’ai aussi hesité a en commander a ma taille… mais je glisse moins qu’elle quand je cours dans le couloir…ou je cours moins…

  11. Chloé dit :

    Oh j’adore, j’en avais il y a quelques années moi aussi ;)

  12. tomate dit :

    Larme émue…

  13. Sandrine dit :

    Y’en a plein de modèles chez DPAM :)

  14. Je savais pas que c’était si … euh, je reprend ma phrase : je pensais que c’était la mode actuelle.
    Mes petits cousins en ont.

  15. Bigre, ça fait belle lurette que je n’avais plus entendu parler de ces godillos !
    J’en ai jamais eu, toujours eu peur d’avoir froid aux petons ou pire, de prendre l’eau !!
    C’est bien autrement qu’en chaussons dans le salon ??!!

  16. Chris dit :

    J’en ai eu, j’avais froid aux pieds quand même. Mais voilà j’ai malgré tout failli m’en commander la semaine dernière…

  17. Mentalo dit :

    Ca avait pas un nom, un vrai, c’est machins?
    (ici règne la guerre des tranchées entre fans desdits machins et des Birk’)

  18. Niña dit :

    J’ai passé 2 hivers au Canada (très très récemment) (du haut de ma vingtaine et demi) et je n’ai point honte d’avouer que j’avais des chaussons-chaussettes… Entre la fashionerie et la conservation de mes orteils, je peux vous dire que mon choix a vite été fait :-D

  19. Violette dit :

    Corinne (Couleur Café) : Non, c’est Simone (plus bas) qui va la recevoir, la méchante !

    Jules : C’est pour ça que les chaussettes sont toujours trouées alors ?

    Mimioui : C’est vrai que c’est pas donné pour des chaussons, mais bon.

    Lulu From Montmartre : C’est à dire que je ne connaissais pas du tout cette marque. Serais-je complètement dépassée par les événements ?

    Solexine : C’est vrai que sur les grands ça devient vite ridicule (je parle pas trop fort, mon collègue du bureau en porte).

    PINASSOTTE : Tu veux dire des chaussons/chaussettes à poils ????!!

    simone : Viens par ici prendre ta mandale !

    Eva La Brunette : J’apprécie ta diplomatie…

    Marie Mail Tout : Ah mais c’est pas fait pour sortir hors du salon hein ! (faut pas exagérer)

    Mentalo : J’ai un copain qui me dit qu’au Québec ils appellent ça des « gougounes »…

    Niña : Ah mais alors tu sais toi si on appelle ça des « gougounes » par là-bas ?

  20. Je ne veux pas de mandale donc je me contenterai de dire que c’est un mythe !

  21. Cilaïne dit :

    Ah ouais, moi j’appelais ça des papouilles, elles étaient sort of péruviennes !
    Et ma fille à des collégiens aussi, seules pantoufles à résister à une moquette en coco….je ne savais même pas que ça existait en grande taille.

  22. anacoluthe dit :

    Elle a chopé la rougeole, Maya l’Abeille ? (moi aussi, je suis de la génération 20 ans et demi)

  23. Marion dit :

    Bonsoir
    C’est avec mes « Collegiens » au pieds que je lis ce post et que pour la 1ere fois, je me dis que je connaissais un truc avant toi…. Je ne sais pas si je dois vraiment mettre en avant qu’on parle de chaussons-chaussettes… Moderie à part, c’est super confortable, pas siiiii moche que ça (moins que des pieds bleuis par le froid) enfin, je vous recommande…

  24. sabrina dit :

    Moi, je continue d’en porter et j’assume!!!

  25. Marie-Genève dit :

    De mon temps (dinosaure va parler), on appelait ça des chaussettes-chalet, en Suisse… Je détestais. Matières et couleurs ayant évolué, j’ai réessayé récemment et découvert que c’est vraiment trop casse-gueule sur le parquet. Et puis j’ai trouvé tout au fond du catalogue Damart des ballerines vernies doublées Thermolactyl, chaudes à souhait. Et avec elles aux pieds, je n’ai pas honte de répondre à la sonnette du facteur si mignon.
    Belle journée

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.