La location de chalet à Serre Chevalier

Amis de la toile émeri, me voici.
J’ai bu une Suze à jeun, c’est pour ça.

Bon, les aminches, avant de faire la revue de snow-style digne d’une fashion week étourdissante, je m’en vais vous planter le décor (à défaut du bâton, que je l’ai perdu dans un bar à vin chaud, d’ailleurs) de ma semaine au ski, pendant les vacances d’hiver.

Je vais donc vous parler de cette location de chalet à Serre Chevalier.
Voyez plutôt que j’étais logée dans un chalet cossu de bonne facture (c’est le cas de le dire ah ah), mais comme on était 14 gens inside, il nous fallait bien de l’espace de décompression.
Surtout que moi, basiquement, je suis solitaire de confession, et qu’à plus de 4 personnes dans une pièce, c’est bien simple que je commence à transpirer des pieds, malgré le déo Scholl exprès pour.

Antisociale au sang chaud, souvent je truste les cabinets, afin de pouvoir m’isoler (et réfléchir à la peine de mort).

La suite … « La location de chalet à Serre Chevalier »

41

Vacances à Serre Chevalier

Ah bon ? Je vous avais pas dit ?
Mais si, je suis en vacances au ski alpin depuis samedi les aminches !

Oui, je sais mon titre est très rigolo car effectivement, je pars aux sports de l’hiver hors vacances scolaires et pendant le bon moment du cycle ovarien ! Ah ça, je suis tranquille que j’ai pas embarqué les 15 boîtes de tampons et les protège-slips aromatisés au pin des Landes avec moi.

Y’en avait de la place, dans la malle-cabine, pour y foutre les vêtements glamour en polaire ! Ô ravissement !

La suite … « Vacances à Serre Chevalier »

30

Les oies rient…

Ah bah putain, les copains !
C’est que c’est pas encore fini pour moi les orgies !

Non contente d’avoir explosé mon bouton de jean neige, je m’en vais dans mon Über On, continuer les joies du gavage.

Donc, tout ça pour dire que je t’avais presque oublié et que quand même, cette fois, je t’aime plus qu’hier.
Pour demain, par contre, c’est pas gagné.

Avant de revenir ici voir si j’y suis toujours et que je vous raconte des trucs passionnants sur ma mère, je vais me faire une tartine de foie gras. Je tente un record, c’est pour ça.

Y’a eu plein de poneys chez moi pour la Noël. Des faux, hein, pas des qui faut leur curer les sabots. Vous êtes d’un con, parfois…

16

de cheval…

Récemment, dans SBEP, on en était que tout le monde s’était embrouillé à cause du Taboo.

Alors, on a dit puisque c’est comme ça, on jouera plus jamais à un jeu de société de toute notre vie entière, mais on fait quand même un Uno.
Bonjour les résolutions, nous, c’est un peu comme à chaque rentrée qu’on décide de se mettre au sport, qu’on fait religieusement 3 abdos/fessiers pendant 4 jours et qu’on finit par s’enfourner la plaquette de Côte d’Or devant la quotidienne de Secret Story.
Laisse tomber, on a aucune volonté !

La suite … « de cheval… »

46

Jeux interdits

Bonjour, c’est Violette !

Hier, donc, je vous promettais qu’on allait causer demain des plateaux-repas Air France, et comme ici, nous somme d’une logique implacable, je viens de m’apercevoir que demain, c’est déjà aujourd’hui.
Tu sais que le temps file, c’est trop pas croyable.

Ainsi, pour en finir avec cette histoire qui n’est pas le sujet du jour, en plus (vous êtes chiants de me faire écrire des machins à rallonge), voilà le plateau-repas de l’aller :

Et celui du retour :

Bref.
(lol)
(pas über)

La suite … « Jeux interdits »

63

La fin des vacances dans les Landes

Gens.

Croyez bien que concernant les Landes, le Pays Basque et toutes ces contrées aux noms remplis de X ou se terminant par « osse » pour faire genre exotique, c’est no way anymore pour moi.
Pourquoi tant de racisme régional, vous me demandez ? C’est quoi ce temps de merde en atlantique sud, je vous réponds (par une question, moi aussi) ?

Tu me diras, c’est bien fait pour moi, j’aurais dû me méfier avec l’autre con du Loft 2, le Félicien qui voulait absolument choper la cum cum*. Ah, il était beau le mec qui prônait fièrement son appartenance au pays Landais.
Bourrez-vous la gueule avec un foulard rouge autour du cou qu’il disait. Non merci monsieur, on préfère s’enivrer avec un petit chèche trendy cool, on est pas des beaufs…

Passons…

La suite … « La fin des vacances dans les Landes »

46