BEAUTY CASE

Milky Boost capsules de Clarins – mon avis

Ça ressemble à des compléments alimentaires encapsulés, mais en fait pas du tout !

Chaque capsule contient la parfaite dose de fond de teint léger qui donne un rendu super naturel et glowy, légèrement satiné. Le maquillage est très léger mais tient jusqu’au soir, l’idéal pour la saison où on ne souhaite pas surcharger son teint.

Je l’utilise quotidiennement depuis une dizaine de jours, et j’adore cette couvrance légère (et nutritive !) qui donne instantanément bonne mine. C’est une bonne alternative à l’autobronzant addition concentré éclat Clarins (j’en parlais en 2015, ça ne nous rajeunit pas…).

Le pot contient 30 capsules, qu’on peut donc très facilement emmener avec nous pour un week-end et des vacances sans surcharger sa trousse à maquillage.

0

Gua Sha : lequel choisir et comment l’utiliser sur le visage ?

Après la mode du roller en jade, on a vu fleurir un objet étrange ces derniers mois sur la planète beauté. Cet objet c’est le Gua Sha.

Glissé dans beaucoup de box beauté ou calendriers de l’Avent (il faut bien remplir les cases, hein !), au début je n’y faisais pas vraiment attention. Je pensais encore un gadget qui finira de sa belle mort dans la boîte des « je sers à rien » de ma salle de bain.

Et puis, une amie m’a vanté ses mérites (je suis influençable), prétendant qu’utilisé quotidiennement et de façon méthodique, elle avait vraiment vu des résultats sur sa peau. Plus reposée, plus détendue, plus lumineuse, plus lisse. Efficace le Gua Sha ? Voyons ça.

D’abord, qu’est-ce que c’est le Gua Sha ?

Ce petit outil en forme de coeur, généralement en aventurine ou en quartz, est issu de la médecine chinoise traditionnelle. Chaque partie de cet outil a son utilité pour masser chaque recoin du visage, même les plus difficiles à atteindre comme les ailes du nez.

0

3 huiles démaquillantes parmi les meilleures

Après plusieurs semaines post-Covid avec la peau déshydratée à imperfections (c’est le jargon pour ne pas dire boutons…), j’ai fini par prendre mon destin en main.

Voilà, j’ai abandonné l’eau micellaire qui m’accompagnait trop souvent les soirs de flemme pour me tourner vers l’huile démaquillante.
J’ai toujours aimé le concept, mais j’avais une sorte d’aversion envers ce moment où on rince l’huile à l’eau et où tout ça dégouline le long du bras (je suis sûre que vous voyez).

Malgré tout, j’ai pris sur moi et j’ai utilisé plusieurs huiles démaquillantes depuis deux mois. Avec un baume en deuxième temps pour un double nettoyage mais on en parlera une prochaine fois, sinon ça va dépasser .

Résultat : ma peau s’est réhydratée en quelques jours seulement, je revis, je suis devenue une huile addict !

Dans ma frénésie aqueuse, je me suis mise à tester plein d’huiles démaquillantes. Voilà donc 3 huiles démaquillantes parmi les meilleures. In my opinion.

0