Assurance voyage : on va y penser plus souvent

    

Vous êtes comme moi, plus vous voyagez, plus vous vous sentez vivre ? (et d’ailleurs vous avez plutôt rongé votre frein, ces derniers temps…). Courage, encore quelques mois, on l’espère, et à nous l’Asie ou l’Amérique… En attendant, on se repliera sur les petits coins de paradis et les bonnes adresses que recèle la France, dans le style l’Ile d’Yeu ou en Normandie. En même temps, cela a un côté reposant. Un séjour dans l’Hexagone c’est plus facile à organiser, et on craint moins les pépins, annulations, et retournements de situation en tout genre que de nombreuses d’entre nous ont pu expérimenter dernièrement. Il paraît d’ailleurs que la crise du Covid-19 a fait changer les mentalités des voyageurs. Beaucoup d’entre eux ont eu de mauvaises surprises quand il s’agissait d’annuler leurs séjours ou leurs vols, et vont mieux regarder l’assurance voyage qu’ils choisissent. Un comparateur d’assurances témoigne d’ailleurs, dans La Figaro, qu’il a vu ses requêtes pour assurance voyage augmenter de 140 %.

Les avantages d’une assurance voyage

En effet, on n’y pense pas toujours, mais une assurance pour vos voyages couvre notamment les frais médicaux à l’étranger, le rapatriement médical, la perte de bagages, et parfois l’annulation. Quand on pratique des activités à risque comme le parapente, la plongée, l’alpinisme, cela peut être d’un grand secours. Dans de nombreux pays, y compris en Europe, une journée d’hospitalisation peut s’élever à plusieurs milliers d’euros. Une bonne assurance est aussi la bienvenue en cas de vol quand on est une accro du shopping et des belles choses, et qu’on a dévalisé les boutiques de luxe. Les plafonds de remboursement sont malheureusement souvent très faibles.

Assurance voyage ce qu’il faut vérifier

Souvent, on ne pense pas à regarder les plafonds de garantie pour les frais médicaux. Pourtant, il arrive fréquemment qu’ils ne soient pris en charge qu’en partie. Pour les annulations, il faut toujours fournir une preuve : soit un certificat médical, soit un certificat de décès d’un proche, par exemple. Il faut savoir aussi que la plupart des motifs d’annulation font l’objet d’une franchise, par exemple en cas de maladie, d’hospitalisation ou de décès d’un proche. Dans d’autres cas, cela peut aller jusqu’à 100 euros, et même 20 % du prix du voyage.

C’est important que tous les membres de la famille ou du groupe soient assurés. Si une des personnes est obligée d’annuler son voyage, avec certains contrats, les autres peuvent faire valoir leur assurance annulation. Généralement, on peut prendre une assurance voyage jusqu’à la veille du départ…Sauf pour l’assurance annulation, que l’on doit acheter en même temps que le voyage. 

Un assureur peut proposer différents types d’assurance voyage. Par exemple, avec Allianz, on a le choix entre l’Assurance Vacances, pour un voyage de moins de deux mois en France et à l’étranger, l’Assurance Jeunes pour les moins de 31 ans (pour un voyage entre deux mois et deux ans), et l’Assurance Long Séjour pour tous les voyageurs, pour un voyage entre deux mois et deux ans tout autour du monde, quel que soit le nombre de pays visités. 

Catégories Non classé

Les commentaires sont fermés.