novembre, 2014

Troubles vestimentaires compulsifs

stan smith et chaussettes

C’est marrant ça (si, vous allez voir), mais j’ai remarqué que je ne porte ce manteau kaki qu’avec du cuir (je vous l’avais dit que c’était hilarant).
Si ça se trouve je suis atteinte de troubles vestimentaires compulsifs (TVC) ; je vais me mettre à porter des baskets blanches seulement les jours où j’aurai une queue de cheval sur le côté, à enfiler une veste en jean quand je porterai un pantalon 7/8è en nubuck de soie, ou bien je me pavanerai en veste en fourrure les jours impairs où j’aurai décidé de porter des escarpins fendus.
Au secours. Sauvez-moi, comme dirait Jeanne Mas.

Mais quand même, ce manteau je l’aime bien, même si il n’est pas chaud du tout. Ça allait le week-end dernier où il faisait 150°c (OH ÇA VA MARSEILLE ?!), mais dès que l’hiver nous entraîne dans sa chute des températures (OH ÇA VA EVELYNE ?!) ça devient chaud niveau pneumopathie.

45

Le Jean-Jacques Goldman (62)

brocante lab

✔ Salut les jeunes. On commence ce Jean-Jacques par de l’ameublement – valeur refuge en temps de crise -, grâce à Brocante Lab, un site qui nous propose de chiner en ligne. Ce qui est plutôt astucieux en période hivernale, où les brocantes se font plus rares et puis même quand elles sont là, le dimanche on préfère désormais rester sous la couette à compulser des séries téléchargées légalement (bien sûr !).

Bref, Brocante Lab est une plateforme communautaire spécialisée dans le mobilier et l’accessoire déco d’occasion. On peut y vendre et/ou acheter, et toutes les annonces sont validées avec soin. C’est un peu une sorte de vide-dressing soigné du meuble, si vous aimez mieux.
C’est une brocante moderne où on trouve vraiment de très jolies pièces, très loin du Bon Coin et de ses annonces bien souvent cheloues. Vive la chine 3.0

36

Tea time

paris brest Cedric Grolet

Fin juin, j’ai passé une fin d’après-midi gourmande et chic. Ce genre de parenthèse enchantée qui embellit le quotidien car, même si c’est pas la mine, une pointe de poésie ne fait jamais de mal.
J’ai été invitée au restaurant Le Dali, de l’hôtel Meurice, pour découvrir le fameux tea time de l’établissement, dont les douceurs sont désormais confectionnées par le Chef Pâtissier Cédric Grolet, talentueux et drôlement cool de l’attitude – ce qui change des divas des fourneaux dont le melon grossit au rythme des étoiles.

Alors je sais bien que tout le monde n’est pas parisien par ici (la chance !), et que c’est la crise, mais si un jour vous êtes à la capitale et/ou vous souhaitez inviter votre maman, votre BFF ou que sais-je pour passer un moment gourmand exceptionnel et un peu magique, c’est l’adresse qu’il vous faut.
Si en plus vous êtes abonnées à Voici ou à Closer, sachez qu’il n’est pas rare d’y croiser des célébrités. Il y a deux ans, j’y avais pris le thé (déjà !) juste à côté d’Isabelle Adjani, qui avait 14 ans à l’époque (ou 60 ?)(on s’y perd).

37